Les secrets de fabrication de l’arase étanche

L’arase étanche est une couche de mortier imperméabilisé.
Elle évite les infiltrations d’eau dans la maçonnerie.
Découvrez comment réaliser une arase étanche !

Rate this post
Pas de commentaire

Quand réalise-t-on une arase étanche ?

L’arase étanche est une couche de mortier spécialement conçue pour éviter les infiltrations d’eau.

Elle s’applique :

  • Entre le sol et le premier rang ;
  • Pour couvrir un mur ;

Comment réaliser une arase étanche ?

L’arase étanche est réalisée avec un mortier hydrofugé.

Il s’agit ni plus ni moins que d’un mortier dans lequel on insère un hydrofuge pour l’étanchéifier.

L’hydrofuge se présente sous forme de poudre ou de liquide.

Nature de l’hydrofuge

Caractéristiques

Poudre

Pour réaliser une arase, l’hydrofuge en poudre va très bien.

En général on met 1 sachet par sac de ~35 kg.

Coté fabrication, il faut le mettre un peu en avance et pas à la fin..

Liquide

L’hydrofuge liquide assouplit très bien le mortier. Il permet de réaliser un mortier très homogène.

Dès fois, il y a des bouchons doseurs pour mettre la juste quantité (ex : une dose pour un sac, etc.).

Une fois que le mortier a été fabriqué, il ne reste qu’à l’appliquer !

Situation

Application

Tête de mur

Pour des raisons esthétiques, on lisse l’arase en tête de mur.

Pour lisser l’arase, plusieurs options :

  • On commence par dresser l’arase à la règle ;
  • On peut la lisser à la truelle, ce qui requiert une bonne maîtrise ;
  • On peut la lisser…avec une lisseuse. En fonction de la largeur du mur, on peut utiliser une grande lisseuse ;

Premier rang

Le premier rang se monte sur un mortier hydrofugé appliqué sur toute la largeur du parpaing.

Dans ce cas de figure, vous n’aurez pas besoin de lisser l’arase !  

Un mortier hydrofuge sans hydrofuge, c’est possible ?

Oui !

Lorsque vous lissez un mortier de ciment, il devient tout de suite hydrofuge.

Dans le temps, on ne mettait pas forcément de produit hydrofuge et pourtant, on arrivait à faire des cuves ou des réserves d’eau…

Ainsi, un mortier avec un bon lissage devient…naturellement hydrofuge !

Laisser un commentaire