La banche de coffrage en bois

Différents cas peuvent amener à avoir recours à une banche de coffrage en bois.

Depuis les utilisations possibles, à la mise en œuvre en passant par le coût, que faut-il savoir ?

Des experts de la maçonnerie vous apportent, ici, leurs compétences!

Quelle utilisation ?

L’avantage de la banche de coffrage est qu’elle peut être utilisée dans toutes les applications possibles et imaginables.

Ainsi, depuis la création d’un mur à celle d’un escalier, par exemple, c’est une technique couramment utilisée sur les chantiers.

Comment se présente une banche de coffrage ?

Disponible chez tout bon négociant de matériaux, la banche se présente généralement sous la forme de panneaux qui font :

  • en épaisseur : un minimum de 3 cm ;
  • en surface : les dimensions sont variables avec des panneaux pouvant faire 1 m x 50 cm, 1.50 m x 1.50 m, soit des panneaux assez grands.

La matière

Le bois des banches est déjà traité. Il s’agit du même principe qu’un lamellé collé.

Mais il est également possible d’acheter une plaque de mélaminé renforcé et de faire sa découpe dedans pour effectuer le coffrage avec une bonne finition.

N.B. : Il n’est pas obligatoire de prendre un coffrage trop épais. 1 cm peut suffire, mais il faudra mettre des renforts derrière pour que le coffrage ne se déforme pas.

Pourquoi le bois vs métal ?

Le bois présente certains avantages, dont, notamment, celui de permettre de le découper facilement.

Il offre une grande facilité d’utilisation.

Le métal est très bien, mais il est limité à quelques ouvrages. Il pourrait être flexible d’utilisation, sous réserve d’avoir des notions en métallurgie…

Bois

Métal

Avantages :

  • prix moins élevé que le métal
  • facilité d’utilisation
  • panneau facilement modifiable pour l’adapter au chantier

Inconvénients :

  • le bois s’use avec le temps
  • il s’abîme sous l’effet de l’abrasion du béton

Avantage:

  • des banches en métal peuvent par contre accepter des coulages répétitifs sans usure

Inconvénient:

  • un panneau métallique peut aussi être modifié mais il faudra peut-être prévoir de la découpe et de la soudure

L’assemblage

Pour l’assemblage des banches, de la visserie est utilisée ce qui permet de faciliter, ensuite, le démontage.

Par ailleurs, le recours à des serre-joints, des étais, etc., permet de maintenir le coffrage en place.

Objectif :

  • Faire un coffrage aux bonnes dimensions
  • Réfléchir à son maintien

En effet, en amont des travaux, il est indispensable de réfléchir au coffrage à mettre en œuvre. L’objectif est de le prévoir de manière à éviter, ensuite, de devoir le casser lors du démontage en risquant d’abîmer la partie béton.

Le décoffrage

Plus le panneau utilisé est lisse, moins il y aura de souci au moment du décoffrage.

Toutefois, on ne recherche pas toujours la même finition:

  • Parfois on cherche une finition lisse : si l’objectif est d’avoir un brut de décoffrage, il faut utiliser un matériau très lisse qui ne sera pas beaucoup utilisé (1 ou 2 fois seulement).
  • D’autres fois non : par exemple, pour un linteau, il ne recherche pas forcément un rendu lisse (pour l’enduit…).

Lors l’opération de décoffrage, un produit décoffrant est utilisé afin d’assurer la protection du coffrage en évitant qu’il n’y ait trop d’accroche sur les banches.

Le prix d’une banche de coffrage en bois

Voici quelques idées de prix pour des panneaux de coffrage :

Banches

Détails

Prix

planche de coffrage jaune

pin massif

dimensions 0,5 x 3 ml

épaisseur 27 mm

traitée

40 €

panneau tricollé

dimensions 3 ml

épaisseur 27 mm

48 €

Formulez une demande de devis!
de
à

Laisser un commentaire