Le béton désactivé gris

Le béton désactivé gris est l’une des coloration « standard ».
Il met en valeur la teinte naturelle du béton.
Découvrez les subtilités de ce matériau.

Qu’est-ce qu’un béton désactivé?

Le béton désactivé laisse transparaitre la texture des graviers.

Il est esthétique (aspect gravillons lavés) et naturellement « antidérapant ».

Toutefois, il demeure compliqué à mettre en œuvre.

Justement, nous allons donner quelques points explicatifs sur son installation.

Comment réaliser un béton désactivé gris?

Le tour de force réside dans le bon dosage du béton et la façon de le mettre en oeuvre. Comme en cuisine, il y a une technique bien spécifique.

La bonne recette

Afin d’obtenir la nuance de gris désirée, on va jouer sur les deux composants du béton.

  • Le ciment: on prendra naturellement un ciment gris.
  • Le sable: plusieurs options s’offrent à nous et on peut – par exemple – choisir un sable traditionnel 0/2 traditionnel (couleur sable, comme celui qu’on trouve sur un front de mer).
  • Les cailloux: à votre bon vouloir en fonction du résultat souhaité (couleur claire ou sombre). Vous pouvez regarder les échantillons de petites dalles 50×50 chez le revendeur. Le cailloux n’est pas nécessairement gris (il peut peut être clair sur ciment gris).
  • NB: Plus le cailloux est gros plus il va y avoir de surface cimentée et plus vous allez voir le ciment

Il est toujours possible de rajouter des colorants mais ce n’est pas nécessaire pour obtenir du gris.

L’application

Une fois le mélange réalisé, vous pouvez appliquer votre béton.

La procédure n’est pas la même qu’avec un béton classique, c’est d’ailleurs pour cela qu’on l’appelle “désactivé”.

  • La première étape consiste à répandre le béton frais.
  • Il faut ensuite talocher la surface.
  • On pulvérise alors un produit qui va décaper le béton, le fameux désactivant.
  • L’opération se termine en enlevant le désactivant au jet à haute pression. 

Et comme pour toute recette, ce béton décoratif possède ses secrets de fabrication.

3 conseils pour réussir un béton désactivé gris

Nous allons détailler chaque étape de la réalisation d’un béton désactivé afin d’obtenir le meilleur résultat.

#1: Le bon dosage

La teinte finale est obtenue par le mélange du sable et du gravier. On peut partir sur le ratio suivant:

– 2/3 de graviers

– 1/3 de sable fin

Il faut veiller à ne pas ajouter trop d’eau pour que le béton ne soit pas liquide.

#2: Réalisez un échantillon

En jouant sur les proportion des « ingrédients » sur le produit désactivant (qui peut plus ou moins décaper) on obtient des résultats complètement différents.

Chaque artisan a sa propre technique. Aussi, prenez le temps de réaliser plusieurs échantillons avant de recouvrir une grande surface.

#3: Tout est dans la technique

Ce qui différencie le novice de l’expert c’est le nombre de fois où l’expert s’est trompé…Il n’est pas toujours facile de réussir son béton désactivé du premier coup !

Lors de la mise en oeuvre il faut bien veiller à talocher sans faire remonter trop de laitier et éviter les trous. Il ne faut pas non plus trop talocher ou le désactivé n’agira pas correctement. N’oubliez pas que le moindre défaut de surfaçage se verra au moment du décapage.

Aussi, si c’est votre coup d’essai, il est peut être préférable de confier les travaux à un artisan compétent.

Vous pouvez toujours faire une demande de devis gratuite et sans engagement avant de décider de la suite. Vous obtiendrez ainsi un chiffrage précis.

Formulez une demande de devis!

J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire