Béton et gel : que faire ?

Béton et gel ne font pas toujours bon ménage.
En effet, les températures froides peuvent être handicapantes : lors du bétonnage et une fois le béton posé.
Mais alors, comment concilier béton et gel ?
On vous explique comment améliorer le comportement du béton face au gel !

Rate this post
Pas de commentaire

Partie 1 : Le béton face au cycle de gel – degel

Un béton exposé au gel peut s’endommager sous l’effet des cycles de gel et de degel.

Sans prise en compte particulière, il peut fissurer et se dégrader.

Fort heureusement, la composition du béton peut être adaptée en conséquence, grâce à l’ajout d’un adjuvant.

Quelle solution pour un béton résistant au gel ?

La solution pour rendre le béton résistant au gel est l’entraîneur d’air.

L’entraîneur d’air va éviter la fissuration du béton malgré le gel et le dégel par un système très particulier.

Le béton normal Le béton adjuvanté
Dans la composition d’un béton « normal », l’eau liquide pénètre dans les « pores » du matériau.  Quand l’eau gèle, elle prend de plus en plus de place et occasionne des fissurations. L’entraîneur d’air crée dans le béton des cavités i.e.  microbulles. Elles sont faites pour recueillir l’eau tout en offrant un « vase d’expansion ». Autrement dit, elles créent un réseau de vides pour laisser de la place à l’eau gelée en cas de froid.

En conséquence, pour rendre un béton résistant au gel, sa composition devra être adaptée.

Obtenez un béton adapté à votre problématique : demandez un devis 🙂

Partie 2: le bétonnage par temps froid !

Les températures basses retardent voire arrêtent la réaction de « prise » et de « durcissement » du béton.

Dès lors, le béton peut être adjuvanté, pour favoriser ses propriétés. On utilise en particulier un accélérateur de prise et de durcissement, et/ou un réducteur d’eau.

En parallèle, plusieurs actions peuvent être entreprises en fonction de la température :

Température Les actions possibles
5° à 10°C Produits de cure
0°C à 5°C Utiliser un ciment adéquat, surdoser en ciment, réduire la quantité d’eau, protéger le béton pendant le durcissement
-5°C à 0°C Apporter de la chaleur (eau de gâchage) et la conserver (calorifugeage)
<-5°C Eviter de bétonner !

Pour obtenir un béton adapté à votre projet … quelle que soit la température… complétez le formulaire ci-dessous ! Vous obtiendrez un devis gratuit, sans engagement, pour une livraison de béton.

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire