Le béton lavé : comment faire ? A quel prix ?

Le béton lavé est un béton décoratif qui révèle le gravier présent dans le matériau. Il est utilisé dans l’aménagement extérieur: terrasse, chemin, entrée de garage… Des artisans spécialisés vous apportent, dans ces lignes, des conseils, ainsi que des infos prix et pose.

béton désactivé

Qu’est-ce qu’un béton lavé ?

Le béton lavé est un béton décoratif avec des cailloux apparents.

Il s’obtient grâce à un arrosage suivi d’un brossage d’un béton fraîchement coulé.

La coloration

Le béton lavé doit sa teinte a plusieurs éléments:

  • Le gravier: il peut être lisse ou anguleux, avec une infinité de teintes (rouge, blanc, noir, beige, rose…). Son dosage est renforcé pour donner la minéralité souhaitée au béton.
  • Le sable: il fait partie des éléments fins qui procurent la teinte de fond.
  • Le ciment: la coloration du béton peut être renforcée en utilisant un ciment blanc combiné à des pigments colorés.

Face à l’infinité des possibilités de mélange, on peut obtenir un nombre quasi illimité de teintes.

beton lave cailloux apparents

Les cailloux sont méticuleusement sélectionnés pour apporter une texture, mais aussi une teinte particulière au futur revêtement

NB: la teinte sera différente avec un béton frais. Il faudra donc attendre un séchage complet de la dalle pour pouvoir observer le réel rendu final. Faire un échantillon test peut être une excellente idée avant de se lancer sur de vastes surfaces.

Le béton lavé vs le béton désactivé: quelle différence?

Un béton lavé n’est pas tout à fait identique à un béton désactivé.

En effet, si en termes d’aspect final, ces deux types de finition offrent un rendu similaire de dalle gravillonnée, c’est dans la mise en œuvre que la technique est différente.

Ainsi, dans les deux cas, la phase de coulage du béton est la même. C’est dans la finition que s’opère la différence:

  • Pour le béton lavé: la surface est décapée avec un jet d’eau et un balais, peu après le coulage;
  • Pour un béton désactivé, la lavage ne sera effectué qu’après un délai d’attente d’environ 24 heures, après application d’un produit désactivant.

Il est à noter que le lavage a pour fonction de supprimer le mortier fin de surface, et ainsi, de révéler les graviers présents dans le béton.

Béton lavéBéton désactivé
PrincipeApplication d’un jet d’eau suivi d’un brossage sur un béton frais (1h à 1jour après coulage)Pulvérisation d’un produit désactivant sur le béton frais, suivi par l’application d’un jet d’eau (~24h après coulage)
AvantageEconomie : pas besoin de désactivant (~2 à 3  euros/m2) ni de pulvérisateurDécapage précis: les produits désactivants sont capable de décaper des épaisseurs très précises déterminées par les fabricants (ex : 2 à 4mm, 0 à 8 mm)
InconvénientIl ne faut pas enlever trop de laitance (min ½ de la hauteur du gravier) sans quoi le gravier peut se déchausserUtilise un produit chimique

Prix du béton lavé

Le prix d’un béton lavé est de 55 à 100€ du m² fourni et posé.

Prix du béton lavé de centrale au m3

Le prix d’un béton lavé est de l’ordre de 110 à 120 €/m3, en fourniture par une centrale (sans les frais de transport).

Béton de centralePrix hors transportPrix livré
Béton désactivé110 à 120 € par m3130 à 155 € par m3

Le tarif d’un béton dépend d’un certain nombre de variables, qui peuvent le faire varier du simple au double ! C’est pourquoi il est nécessaire de demander un devis, pour avoir une estimation de prix pour son projet (dalle, terrasse, descente de garage, piscine…).

Prix du béton lavé sur chantier

A titre de comparaison, si ce même béton doit être réalisé sur le chantier, il faudra plutôt tabler sur une dépense d’au moins 180 € par m3 en fourniture et main d’œuvre.

MatériauxA savoirPrix
le ciment grisLe ciment est l’ingrédient qui va permettre de lier le mélange. C’est lui qui, lors de son séchage, va permettre à la structure de devenir solide.

Selon le projet de béton lavé, en termes de rendu esthétique, il est possible d’opter pour un ciment gris ou blanc.

Le ciment gris est la version standard dont la teinte grise ressortira au séchage. Il peut être teinté, mais il faudra alors prendre ce paramètre gris en considération dans le mélange.

Pour des teintes vives ou claires, voire pour obtenir une base blanche, il faudra opter pour un ciment blanc.

ciment gris5 à 8 € pour 25 kg
le ciment blancciment blanc10 à 15 € pour 25 kg
le sableIl existe différentes teintes de sable, du plus clair, presque blanc, au jaune foncé.

Le plus souvent, pour du béton, il faudra se tourner vers un sable de type 0/2, à savoir du sable fin.

54 € la tonne
le gravier de couleurDans le cadre de la création d’un béton lavé, le choix des graviers est capital. C’est ce gravier qui impactera directement la teinte puisque ce dernier sera clairement visible, mais aussi la rugosité du revêtement selon que ce gravier sera anguleux ou rond.blanc : graviers de pierre calcaire150 € la tonne
blanc : graviers de marbre concassé500 € la tonne
rouge : graviers de ghorr380 € la tonne
rose : graviers de calcaire360 € la tonne
rose : graviers de marbre500 € la tonne
jaune : graviers de quartz250 € la tonne
jaune : graviers de pierre naturelle780 € la tonne
bleu : graviers de marbreà partir de 350 € la tonne
noir : graviers de basalte400 € et plus la tonne
le désactivantPour un béton de type désactivé, il faudra également prévoir un adjuvant, à savoir le désactivant.2 à 3 € par m²

Un exemple de chantier : devis d’une terrasse en béton lavé

Pour la réalisation d’une terrasse de 20 m² en béton lavé, il sera alors possible de tabler sur la dépense suivante :

Postes de dépensePrix au m²Coût global pour 20 m²
béton standard pour une terrasse de 20 m² de 8 cm d’épaisseur (selon matériaux employés : graviers, ciment…)20 à 100 €400 à 2 000 €
produit désactivant2 à 3 €40 à 60 €

La mise en oeuvre du béton lavé

Pour réaliser une belle surface avec une finition en béton lavé, il faut en passer par différentes étapes de préparation et de mise en œuvre.

En voici une présentation détaillée, étape par étape :

Délimitation du terrain

En premier lieu, que ce soit pour créer une terrasse, une allée ou autre, il est indispensable de délimiter la zone de la future dalle en béton lavé.

Pour ce faire, il suffit de recourir à des piquets reliés par une cordelette.

lit de sable dalle betonDécapage de la surface

Ensuite, vient la phase de décapage de la couche végétale. Il est ici question de retirer la terre sur une petite épaisseur afin de préparer la phase suivante, à savoir celle de l’excavation qui se fera, quant à elle, sur environ 15 à 20 cm. Cette épaisseur, au final, doit pouvoir contenir une épaisseur de calcaire et la dalle.

Pose d’une couche de calcaire et compactage

Afin de pallier aux irrégularités du terrain, du calcaire fin est étalé sur une épaisseur d’environ 5 cm. Pour une terrasse, il faudra penser à créer une légère pente (de l’ordre de 1 à 2 cm de dénivelé par mètre) de manière à faciliter l’évacuation des eaux de pluie.

Le calcaire sera ensuite compacté.

Réalisation d’un coffrage

Le coffrage peut alors être installé. Il est placé sur l’ensemble de la périphérie du projet et aura pour rôle de maintenir le béton à l’emplacement désiré tout le temps de la phase de séchage.

Pose du ferraillage

Pour une parfaite tenue dans le temps, une dalle est le plus souvent ferraillée. Ce ferraillage sera parfaitement enrobé par le béton, qui le protègera de la corrosion, qu’il renforcera d’autant mieux.

Pose de joints de dilatation

Selon les dimensions de la dalle ou si sa forme est particulière, il faudra parfois, aussi, placer des joints de dilatation dont le rôle est d’absorber les mouvements. De cette manière, les risques de fissurations sont largement atténués.

Coulage du béton

Le béton est ensuite coulé. Pour une dalle de terrasse, par exemple, il faudra prévoir une épaisseur d’au moins 12 cm.

Le dosage

fabrication béton bétonnièreOn peut utiliser une proportion de ~⅔ de gravier pour ⅓ de sable, en prenant en compte les éléments suivants:

  • La dimension du gravier: plus le gravier sera fin et moins il en faudra dans le mélange. A contrario, plus il sera gros et plus la quantité nécessaire sera conséquente.
  • La consistance: le béton ne devra être ni trop gras ni trop liquide. L’objectif est alors de disposer d’une consistance permettant une laitance capable de recouvrir les graviers en surface sans les noyer.
    Pour information, un béton trop liquide rendra beaucoup de cette laitance tandis qu’un béton gras n’en rendra pas assez.

Réalisation de la finition

Finalement, la phase de finition en passera tout d’abord par un talochage et un lissage de la surface.

Ensuite, pour obtenir un béton lavé, il faudra, sur le béton encore frais, opérer un lavage précis. Ce dernier intervient généralement dans un délai de quelques minutes à quelques heures. Il s’accompagne d’un brossage.

Ce lavage au jet d’eau (à fort débit et faible pression) a vocation à mettre à nu la surface supérieure de la dalle, découvrant alors les graviers tout en prenant garde à ne pas trop les libérer. Les graviers doivent effectivement conserver suffisamment d’ancrage pour rester en place.

Cas du béton désactivé

pose béton désactivéDans le cas du béton désactivé, au lieu de brosser la surface, on pulvérise un produit désactivant sur le béton frais. Celui-ci a pour effet de retarder la prise du béton sur une couche superficielle.

Après un temps d’attente de l’ordre de ~24 heures, on décape la couche de laitance résiduelle en utilisant un karcher.

Astuce pour un béton à moindre coût

Afin de limiter la dépense, notamment lorsqu’il faut recourir à du ciment blanc, bien plus cher que le gris, ou à des graviers particuliers, plus onéreux également, il est alors possible de travailler par couches.

Dans ce cas, deux épaisseurs seront réalisées :

  • La première consistera en un béton traditionnel assorti d’un treillis soudé
  • La seconde sera ainsi une simple épaisseur de surface (de 6 à 8 cm), en béton lavé.

Utilisation du béton lavé

Le béton lavé entre dans la catégorie des bétons décoratifs.

Type d’utilisationExemples
aménagements publics
  • place
  • cour
  • passage piéton
  • trottoir
  • piste cyclable
  • parking
  • rue piétonne
préfabriqués pour le mobilier urbain
  • plots
  • bancs
  • tables
aménagements extérieurs chez les particuliers
  • allée de jardin
  • accès
  • terrasse
  • cour
  • plage de piscine
  • descente de garage
  • allée carrossable

Béton lavé raté : que faire ?

Certaines conditions peuvent vous placer face à une réalisation de béton désactivé ratée.

Que ce soit en lien avec une météo brusquement devenue capricieuse ou un mélange inapproprié, il faut alors se pencher sur les solutions éventuelles.

Dès lors, deux options se présentent. La plus radicale est de tout casser et de recommencer. Cette opération pourra être mise en œuvre dans les 2 à 3 jours suivant la pose du revêtement.

Mais il est aussi, parfois, possible d’envisager la réalisation d’une nouvelle épaisseur. Attention, cela ne sera possible que si une surépaisseur d’un minimum de 6 cm est acceptable.

La protection du béton lavé

Une fois le béton lavé mis en œuvre, il faut aussi, dans l’idéal, lui prévoir l’ajout d’une protection spécifique. Cela passe par l’application d’un vernis protecteur.

Le vernis est donc pensé pour assurer la pérennité du béton lavé en lui apportant différents points d’attention :

  • maintien de l’aspect du béton : prévient des tâches et de la prolifération de lichens ;
  • meilleure tenue dans le temps : aide à lutter contre les petits chocs, l’abrasion et les intempéries.

De plus, sur le plan esthétique, ce vernis confère un bel effet mouillé à son support.

Dans la pratique, il faudra attendre une semaine de séchage de la dalle béton avant de pouvoir appliquer un vernis protecteur. De plus, les conditions météo devront être bonnes car le béton doit absolument être sec et propre lors de la pose.

Sur le plan tarifaire, il faudra compter autour de 30 à 60 € le kg de produit pour une surface traitée de 10 à 12 m².

Les avantages et inconvénients du béton lavé

Voici quelques avantages et inconvénients d’un béton lavé :

Les avantages :

  • évite les chutes dues aux glissades
  • tendance et esthétique
  • grande variété de styles (coloris, motifs)
  • bon rapport qualité / prix
  • bonne durée de vie

Les inconvénients :

  • peut être désagréable en terrasse ou en plage de piscine où l’on marche nu pied
  • entretien parfois complexe en présence de résidus alimentaires (en terrasse)

Les alternatives au béton lavé

Si la mise en œuvre d’un béton lavé vous semble un chantier trop fastidieux, il est possible d’obtenir un résultat assez similaire en se tournant vers les dalles de béton lavé type 40×40.

Ces dalles d’environ 3.5 à 4 cm d’épaisseur se déclinent en de nombreuses versions, tant sur le plan de la couleur que de la granulométrie.

Côté pratique, elles se posent un peu comme un carrelage. Elles seront ainsi installées soit :

  • sur un lit de sable
  • via une pose collée sur une dalle béton

En fourniture et pose, il faudra prévoir autour de 40 € par m².

Une autre option est celle des autres bétons décoratifs.

  • le béton coloré : il s’agit simplement d’un béton teinté (60 à 80 € par m²)
Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux

Laisser un commentaire