Dites au-revoir au bruit grâce à la chape acoustique!

La chape acoustique vise à atténuer les bruits d’un plancher.
Elle renforce par la même occasion l’isolation thermique du bâti.
On vous présente la chape acoustique tout en vous expliquant comment la mettre en œuvre.

Rate this post
Pas de commentaire

La chape acoustique contribue à l’isolation phonique d’un sol !

La chape acoustique est une couche posée :

  • Sur le plancher
  • Sous le revêtement de sol

Elle sert à renforcer l’insonorisation d’un sol, pour éviter que les bruits ne se propagent (chute d’objets, pas, discussions, musique…).

Intéressé(e) par la chape acoustique ? On vous explique comment réaliser cette sous-couche de deux façons différentes.

2 méthodes pour réaliser une chape acoustique

Voici deux façons de réaliser une chape acoustique :

La chape flottante Le bétostyrène
Elle améliore sensiblement l’isolation d’un sol. Elle est mis en œuvre en posant un isolant, puis en le surplombant d’une chape. Toutefois, la chape flottant rajoute une épaisseur assez significative, puisqu’il faut bien compter un ajout de ~10 cm au-dessus de la dalle en béton. Il s’agit d’une chape légère qui comporte des petites billes en polystyrènes. C’est un peu un « passe partout » en matière de chape. Elle est mise en place sur une épaisseur d’au moins ~5 cm et améliore le comportement thermique et acoustique.

La chape acoustique pourra être renforcée par :

  • Un treillis de carreleur : c’est un treillis soudé dont les mailles sont très fines. Il est spécialement adapté au renfort de chape ;
  • Des fibres synthétiques : elles renforcent le béton. Toutefois, elles compliquent le talochage ;

Au besoin, une fois la chape sèche, vous pouvez utiliser une ponceuse, pour planifier le sol et enlever les fibres.

Laisser un commentaire