Le coffrage de poteau

Le coffrage d’un poteau retient le béton pendant tout le séchage.
On peut le réaliser de diverses façons: avec du bois, du carton, une banche ou un élément préfabriqué.
On vous présente le coffrage d’un poteau en béton!

Rate this post
Pas de commentaire

Le coffrage d’un poteau en béton

Le poteau en béton est un ouvrage que l’on réalise « couramment » dans le domaine de la maçonnerie.

En particulier, on l’utilise pour (non exhaustif):

  • soutenir un ouvrage : terrasse suspendue, mezzanine…;
  • réaliser un portail ou une clôture;
  • soutenir une charpente

Dans tous les cas de figure, la fabrication du poteau fait appel à un coffrage.

Alors, on vous explique comment faire un coffrage de poteau!

Les 3 façons de réaliser un coffrage de poteau

Pour faire un coffrage de poteau, plusieurs options:

#1: le coffrage en carton 

En premier lieu, vous pouvez utiliser un coffrage…en carton!

Le coffrage en carton est facile et rapide à mettre en place.

Toutefois, il est cher.

Le fonctionnement:

  • Vous donnez la forme que vous souhaitez au coffrage;
  • Vous ceinturez le coffrage pour le renforcer;

Particularité:

Prenez garde au coffrage en carton, qui a tendance à remonter quand on le remplit de béton.

Pour éviter qu’il ne remonte, vous pouvez le maintenir au sol, avec des vis.

#2: le coffrage en bois

C’est le coffrage traditionnel!

Le coffrage en bois est assemblé sur chantier.

Le fonctionnement:

  • On fabrique le coffrage sur 3 faces, au sol;
  • On ferme le coffrage à l’endroit du poteau
  • On fixe les panneaux par vissage.
    Vous pouvez également utiliser des clous, mais ils risquent d’endommager les panneaux au décoffrage.
  • On ceinture le coffrage avec du bois, pour le renforcer.

#3 : les autres coffrages

Vous pouvez utiliser d’autres coffrages encore, pour fabriquer un poteau.

En particulier, vous pouvez utiliser un coffrage banché ou encore un coffrage par éléments préfabriqués.

Désormais, vous connaissez le solutions de coffrage de poteau.

A présent, nous allons vous expliquer « comment » réaliser un poteau en béton de « A » à « Z »

Comment faire un poteau en béton?

Voici comment faire un poteau en béton:

  • On commence par réaliser une fondation: elle doit être assez grande pour y mettre le poteau;
    Prenez soin de bien laisser sécher la fondation (1-2 semaines). L’idéal étant de travailler sur un support ou l’on puisse fixer les choses par dessus.
  • On sort les aciers;
  • On trace sur les fondations l’emplacement du coffrage;
  • On met en place le coffrage;
    Pour renforcer le coffrage, on le ceinture avec du bois, et des serres joints.
  • On étaye le coffrage : les étais maintiennent le coffrage et garantissent l’aplomb de la structure;
    On met 4 étais, sur chaque face.
  • On arrose le coffrage et on met un produit de décoffrage (optionnel), pour faciliter le décoffrage;
  • On coule le béton;
  • On vibre le béton

Désormais, vous connaissez les grandes étapes de fabrication d’un poteau en béton.

Avant de vous lancer à l’oeuvre, vous pouvez prendre en compte quelques conseils qui peuvent vous être utiles!

3 conseils pour réussir un poteau en béton!

Vous avez un projet de poteau en béton? Voici 3 conseils utiles:

a- Choisissez un béton adapté

Généralement, le béton d’un poteau est dosé à ~350 kg/m3 (à adapter selon le projet).

Pour faciliter l’enrobage des aciers, on utilise des cailloux qui ne sont pas trop gros.

Ainsi, on est sûr(e) que le béton se mette bien en place autour des aciers.

b- Fixez le coffrage au sol

Attention: le coffrage du poteau a tendance à remonter lors de la coulée du béton.

Pour éviter qu’il se soulève, on met en place des bois (ex: petite lambourde ou demi chevron) en périphérie du coffrage (à la bas).

On peut fixer ces bois de diverses façons. Notamment, en mettant en place une cheville ou une chevillette.

c- Ceinturer le coffrage du poteau

Pour renforcer le coffrage du poteau, vous pouvez le ceinturer avec du bois (tous les ~40 – 50 cm) et des serres joints.

En mettant une ceinture, vous renforcez le coffrage, tout en garantissant sa verticalité (il n’y aura pas de bosses ou de gonflements du bois, par endroits).

Laisser un commentaire