Réussir son coffrage de terrasse !

Le coffrage de terrasse est un « moule » provisoire qui retient le béton, pendant toute sa phase de séchage.
On vous donne quelques règles pour réussir votre coffrage de terrasse.

Rate this post
Pas de commentaire

Le choix d’un bois de coffrage

Pour faire un coffrage de terrasse, vous devrez en premier lieu choisir une planche de coffrage.

Celle-ci doit être suffisamment « forte » pour contenir la poussée du béton.

Le cas échéant, le bois se déforme… et vous obtiendrez une terrasse irrégulière.

bois de coffrage

La « meilleure » planche de coffrage que vous puissiez trouver est le bastaing !

A l’origine, il s’agit d’un bois de charpente. Il est donc résistant. Et avec un tel bois, vous aurez moins de « renforts » à mettre.

Les caractéristiques dimensionnelles du bastaing sont généralement :

  • De 7,5 cm pour l’épaisseur ;
  • De ~17 à 22 cm pour la hauteur

En dehors du bastaing, les grandes surfaces de bricolage peuvent également vous vendre des planches de ~27 mm d’épaisseur.

Toutefois, vous passerez plus de temps à réaliser des renforts (avec des cales en bois ou des piquets). Tout en sachant que ça augment vos chances de dérégler l’alignement du bois de coffrage (vis-à-vis du cordeau).

Une fois votre bois de coffrage sélectionné, place à l’installation !

La mise en place du coffrage de terrasse

La mise en place d’un coffrage de terrasse s’effectue en deux étapes, que nous allons décrire ci-dessous.

La mise en place du repère

Tout d’abord, on positionne un cordeau tout autour de la zone que l’on souhaite coffrer.

Le cordeau permet d’avoir un « bon » alignement du coffrage.

Commentaire : lorsque vous positionnez les planches de coffrage, veillez à ne pas toucher le cordeau, et à laisser un espace de  ~1 à 2 mm, appelé « ligne de jour ».

L’installation du coffrage

Une fois que le périmètre a été balisé, vous pouvez procéder à la mise en place du coffrage.

Vous devrez alors « régler » la hauteur du coffrage, pour que celle-ci corresponde à l’épaisseur de la dalle en béton.

Pour cela, plusieurs options se profilent :

#1 : On règle la hauteur du coffrage avec un coup de pioche

La première technique consiste à enfoncer une partie de la planche de coffrage dans le sol.

Ex : le coffrage fait 17 cm, et vous souhaitez couler une dalle sur 15 cm.

#2 : on coule le béton dans un coffrage plus haut que nécessaire

En réalité, on n’est pas toujours obligé(e) de « tirer le béton » sur le coffrage. Le béton peut également être coulé « en dessous » de la hauteur des planches.

Pour cela :

  • On marque des repères sur la périphérie du coffrage (avec règle et niveau laser, et/ou cordeau traceur);
  • On coule le béton ;
  • Au besoin, on passe un coup de disqueuse, pour enlever les éventuelles « bavures » qui peuvent remonter

#3 : on ajuste le coffrage à la bonne hauteur

La troisième technique consiste à ajuster la planche de coffrage à ses propres besoins !

Pour cela, vous pouvez vous équiper d’une scie circulaire, et en faire bon usage !

Désormais, vous savez comment faire un coffrage pour dalle en béton. Toutefois, avant de vous lancer à l’œuvre, on vous propose quelques recommandations !

Recommandations avant de mettre en place votre coffrage

Voici quelques recommandations pour réussir votre dalle en béton d’extérieur.

Conseil n°1 : vérifiez la pente

La dalle de terrasse est munie d’une pente de 1 à 2%, qui est destinée à canaliser l’eau de pluie (pour éviter qu’elle ne stagne).

Vérifiez que cette pente soit bien présente…et dans le bon sens (vers le jardin et non la maison) !

Conseil n°2 : si vous n’êtes pas sur(e) de votre coffrage, ne coulez pas le béton !

Le coffrage doit être suffisamment résistant pour retenir la poussée du béton.

Ne négligez pas la poussée du béton !

Or, si vous n’êtes pas sur(e) que votre coffrage soit suffisamment résistant, ne coulez pas le béton, sans quoi il peut « littéralement » s’éventrer !

Conseil n°3 : raccrochez la terrasse à la maison

Ce n’est pas une obligation, mais si vous le pouvez, mieux vaut raccrocher la terrasse à une construction existante, par des aciers.

Ainsi, vous éviterez que la dalle ne glisse ou ne bouge par l’action du sol.

Conseil n°4 : assurez vous que la terrasse soit bien stable

Ce conseil « rejoint » le précédent.

Pour renforcer la dalle, les maçons réalisent souvent une « bèche » périphérique.

Il s’agit ni plus ni moins que d’une semelle filante « intégrée » à la dalle.

Si vous réalisez une telle construction, vous aurez besoin d’un peu plus de béton.

Exemple de bêche : 10-15 cm de haut pour ~40 cm de large.

Fort de ces conseils, vous pouvez réaliser vous-même votre propre terrasse, ou recourir à un artisan spécialisé.

Trouver un maçon pour mettre en place une dalle de terrasse

Si vous êtes bricoleur/euse vous pouvez mettre en place vous-même votre coffrage de terrasse ; puis commander un volume de béton par camion malaxeur.

Le cas échéant, mieux vaut se tourner vers un professionnel, surtout si vous optez pour une solution décorative.

Pour obtenir un devis de maçon professionnel, n’hésitez pas à compléter le formulaire ci-bas. C’est gratuit, et ça n’engage en rien !

Laisser un commentaire