Comment consolider un mur en pierre? Explications!

Le mur en pierre traverse les génération ;  avec parfois plus de 300 ans d’existence !
Néanmoins, il fil du temps, il peut s’endommager.
On vous explique comment consolider un mur en pierre !

Pourquoi consolider un mur en pierre ?

Le mur en pierre peut être sujet à des dégradations.

Celles-ci émanent de diverses sources :

  • Les joints : ils peuvent se dégrader au fil du temps ;
  • La fondation : pour peu que le sol soit argileux, l’alternance des périodes sèches et humides peut occasionner des mouvements de terrains, et faire bouger la maçonnerie ;
  • La charpente : elle peut pousser ou tirer le mur. Par exemple, un fléchissement de charpente peut occasionner un désordre autour de ~1m2 de pierre. Dès lors, il faudra non seulement travailler sur le mur…mais aussi sur la charpente ;
  • Les infiltrations d’eau : elles peuvent désagréger la partie haute du mur ;
  • L’humidité du sol : on peut avoir des remontées capillaires depuis le sol ;

Bilan : divers facteurs peuvent endommager un mur en pierre !

Or, s’il est endommagé, il faut le réparer!

C’est pourquoi, nous allons vous expliquer comment consolider votre mur en pierre !

Comment consolider un mur en pierre ?

Selon la nature des dégâts, on peut consolider le mur en pierre en : traitant les joints, réalisant une réparation ponctuelle, ou refaisant tout le mur !

Voici les grands procédés de consolidation :

 

 

Joints

Dès fois on voit que joint s’est désagrégé en surface et qu’il s’est érodé (ce peut être par l’action des bêtes i.e. oiseaux, rats…).

C’est gênant surtout quand c’est des petits moellons qui n’ont pas beaucoup d’accroche.

Pour réparer cela, on peut dégager les joints puis remplir les joints.

Plus spécifiquement, on peut utiliser un karcher puis mettre 2-3 cm de joint à la chaux.

Réparation ponctuelle

La réparation peut porter sur une surface de ~1m2.

Pour réparer une petite zone de pierre on va :

– Mettre des étais de chaque côté. On peut mettre en place un bois vertical de chaque côté, puis étayer avec des étais obliques.

Déposer ce qui est malsain. On utilisera un pied de biche plutôt qu’un engin mécanique (éviter de taper avec un marteau piqueur). Ensuite on va enlever les moellons sur la zone malsaine.

Remaçonner l’espace avec de la chaux/pierre

Démolition – reconstruction

Si le mur est très abîmé, vous devrez démolir et reconstruire…

Laisser un commentaire