Comment faire une chape pour carrelage ?

Un sol est rarement « plan »; et « prêt » à recevoir un carrelage.
En général, il faut mettre en place une couche intermédiaire, appelée « chape de forme ».
Cet article vous explique comment faire une chape pour carrelage!

3.5 (70%) 2 votes
Pas de commentaire

Qu’est-ce qu’une chape pour carrelage intérieur ?

La chape qui est coulée juste avant de poser un carrelage intérieur est appelée chape de forme ou encore, chape maigre ou « chape de carreleur ».

Cette chape a plusieurs fonctions :

  • Elle corrige les défauts d’un sol qui serait irrégulier (avec des bosses, des différences de niveaux, etc.);
  • Elle joue le rôle d’amortisseur entre un plancher « dur » et le carrelage.
    C’est d’ailleurs pour cela qu’on utilise une chape maigre qui est plus « tendre » qu’une chape traditionnelle.
  • Elle évite la fissuration du carrelage : c’est un effet « sous jascent » de son rôle d’amortisseur !

Comment faire une chape pour carrelage :  le dosage !

La chape pour carrelage est une chape dite « maigre » car elle est pauvre en ciment, comparativement à une chape traditionnelle.

Et son dosage ? Le dosage d’une chape de carrelage est de ~150 kg de ciment par mètre cube de sable.

Quant à l’eau, elle fait l’objet d’une insertion minutieuse : on en met quelques ~10 à 15 litres pour 150 litres de mortier.

La fabrication d’une chape de carrelage est soumise à l’œil de l’expert i.e. le maçon. Elle reste « technique » à fabriquer, étant donné que les dosages se font un peu « à la jugeote ».

Or un mortier raté (i.e. avec des boulettes de ciment, ou autre) est un mortier tout simplement inutilisable !

Et si je veux faire sans maçon ? Vous pouvez toujours recourir à une livraison de chape par camion toupie ! Les centrales livrent aussi bien du mortier que du béton !

Comment faire une chape pour carrelage : l’application !

Avant d’appliquer un mortier maigre, il faut d’abord que la dalle de béton, sur laquelle elle va reposer, est durcit pendant 1 mois !

Ensuite les différentes étapes pour mettre en place une chape de carreleur sont listées ci-dessous :

  • Préparer le support : il doit être dépoussiéré et dégraissé ;
  • Préparer le mortier en mélangeant les différents ingrédients (sable, ciment et eau) selon les préconisations du fabricant de ciment ;
  • Etaler le mélange et passer la règle du maçon ;
  • Talocher pour enlever les grains et pour éviter que la chape soit friable ;
  • Laisser sécher quelques ~2 à 3 jours avant de poser du carrelage dessus.
    Attendre plus longtemps si vous utilisez une chape fluide.

A titre informatif, les maçons ne pratiquent plus la pose « scellée » du carrelage, qui consistait à poser directement le carrelage sur une chape fraîche. En effet, ils réalisent une « pose collée » (simple ou double encollage), qui consiste à appliquer un mortier colle au sol et/ou sur le carrelage, avant de « coller » le carreau.

Prix d’une chape pour carrelage intérieur

Le prix d’une chape pour carrelage est de ~15 à 25€/m² (matériels et fournitures compris).

Il dépend de l’épaisseur de mortier; du dosage ou encore du tarif horaire du maçon.

Des entreprises de maçonnerie effectuent un chiffrage gratuit de vos travaux. Alors, pourquoi hésiter 🙂 ?

Trouver un artisan pour réaliser une chape pour carrelage intérieur

Réaliser une chape maigre pour préparer l’intervention d’un carreleur n’est pas l’opération la plus facile.

C’est pourquoi, vous pouvez vous tourner vers un artisan pour couler votre chape.

En France, de nombreux artisans sont spécialisés dans ces travaux, notamment les chapistes, les maçons ou les carreleurs.

N’hésitez pas à établir un devis avant de vous lancer dans vos travaux. C’est un bon moyen d’avoir un aperçu des tarifs, avant de s’engager avec un entrepreneur du bâtiment.

Laisser un commentaire