Comment faire une dalle en béton pour un abri de jardin?

La dalle en béton est une plateforme qui stabilise l’abri de jardin.
On vous explique comment faire une dalle en béton pour un abri de jardin!
Pour en savoir plus, lisez la suite!

Rate this post
Pas de commentaire

Les 5 étapes pour faire une dalle en béton pour un abri de jardin

On vous explique comment faire une dalle en béton pour abri de jardin en 5 étapes!

Etape #1: Déterminer l’emplacement

En premier lieu, on détermine l’emplacement de la dalle en béton.

Ensuite, on définit les dimensions de la plateforme.

Tout en sachant que:

  • La dimension de la dalle en béton n’est pas « une science exacte »;
  • Certains privilégient une dalle un plus grande que l’abri de jardin;
  • D’autres préfèrent que l’abri « dépasse » de ~2-3 cm (on parle ici de la toiture ou du bardage) pour éviter que l’eau ne ruisselle sur la plateforme

Une fois qu’on a défini l’emplacement et les dimensions, on trace l’implantation de la plateforme, au sol.

Etape #2: Décaper la terre

On décape la terre végétale.

Dans le jargon, on appelle ça le « pelon ».

Dès lors, on creuse plus ou moins profondément selon l’épaisseur de dalle souhaitée.

Epaisseur de la dalle pour abri de jardin

L’épaisseur de la dalle est variable selon le type d’abri (gros abri, petit abri) et l’état du terrain.

Abri de jardin Epaisseur
Petit abri (ex: abri en tôle) ~8 cm suffisent
Abri moyen (ex: abri bois)  ~10 à 12 cm de béton
Abri lourd (ex: abri en parpaing) ~12 cm (comme une construction classique)

Nb: référer-vous à la notice fabricant, pour connaître les épaisseurs recommandées.

Bon à savoir:

Il est inutile de mettre une épaisseur trop importante (ex: 20 cm).

En effet, vous risquez d’imposer un poids, que le sol n’est pas capable de « supporter ».

Par exemple, si le sol est sablonneux d’un coté et rocheux de l’autre, la dalle risque de s’enfoncer.

Etape #3: préparer le sol

Tout comme une dalle de terrasse, vous pouvez préparer le sol avec une couche de gravier et un film polyane.

En complément, si le sol est instable, vous pouvez réaliser une bêche tout autour de la dalle.

La bêche est une sorte de « semelle filante » située sous tout le contour de la dalle.

Remarque: certaines personnes font un « pieu » au milieu de la dalle, en vue de la stabiliser. Mais c’est une erreur! Cette initiative peut avoir l’effet inverse escompté, en faisant pivoter la dalle!

Etape #4: mettre en place le coffrage

Faire un coffrage pour contenir le béton pendant sa phase de séchage.

En général, on le fait dépasser de quelques ~2 cm du sol.

Il est recommandé de réaliser un coffrage à la même hauteur que la dalle en béton, sinon vous aurez plus de travail par la suite (tracé de la hauteur, surfaçage…).

Commentaire: parfois, quand on arrive a bien terrasser comme il faut, il arrive qu’on aie même pas besoin de coffrage! Le béton est « directement coulé » dans l’excavation.

Etape #5 : couler le béton

Le béton est ferraillé, puis coulé.

On peut mettre en place le treillis soudé:

  • En positionnant des petites cales (elles permettent de bien enrober le treillis);
  • En appliquant une première couche de béton, en mettant le ferraillage, puis en appliquant une deuxième couche de béton (tout cela s’effectue en deux étapes, mais dans un « même temps »)

Ensuite, on tire le béton en prenant appui sur le coffrage.

Puis on taloche la surface du béton.

Commentaire: vous pouvez mettre en place une petite passerelle pour faciliter le talochage du béton. Ainsi, vous pourrez attendre quelques heures, avant de revenir et de talocher la surface du béton.

Laisser un commentaire