Comment isoler une dalle béton en rénovation ?

Isoler une dalle béton lorsque l’on fait du neuf est chose aisée, puisqu’il suffit d’intégrer un isolant sous la dalle en béton. Mais isoler une dalle béton par dessus, c’est plus subtil ! Cet article vous explique comment isoler une dalle béton en rénovation.

Rate this post
Pas de commentaire

Comment isoler une dalle béton en rénovation ?

Dans une maison, pas moins de ~16% des déperditions de chaleur ont lieu par le sol.

L’isolation d’une dalle béton est donc importante pour éviter les « fuites de chaleur » et réduire les dépenses de chauffage.

Mais alors, comment faire ?

Lors d’une rénovation, vous pouvez effectuer l’isolation d’une dalle en béton :

  • En coulant une chape, accompagnée d’un isolant sous chape.
  • En utilisant des plaques de sol (solution à sec)

Mais attention ! Quelques spécificités doivent-être prises en compte !

chape flottante Isoler une dalle béton par dessus

Isoler une dalle béton par dessus; en utilisant une chape flottante.
La chape flottante est une chape avec un isolant sous chape.

Isoler une dalle béton en rénovation : les prérequis

Avant de s’attaquer à l’isolation d’un sol, il est important d’étudier ce sol et de déterminer s’il se situe au-dessus d’un vide sanitaire (accessible ou non), au-dessus d’un terre-plein ; et s’il s’agit d’un sol récent ou ancien.

Isolation d’un plancher récent

coulage chape liquide

Coulage d’une chape fluide. On utilise souvent un isolant sous chape en polystyrène extrudé.

L’isolation d’un plancher récent peut s’effectuer en posant un isolant thermique, puis en coulant une chape par dessus.

On peut aussi utiliser une solution sans mortier !

Pour cela, on emploie des plaques de sol. Celles-ci sont constituées de deux éléments contrecollés : un isolant et une plaque, très résistante.

Les plaques de sol se posent directement sur le sol. Elles s’assemblent par simple collage (chaque plaque comporte une languette).

Une fois assemblées, le sol est prêt à accueillir un revêtement de sol.

Isolation d’un plancher ancien

Pour tout travaux dans une bâtisse ancienne, on peut réaliser une étude préalable, car des problèmes peuvent être camouflés, et les conséquences d’une mauvaise rénovation sont contraignantes.

Par exemple : la mise en place d’une surface étanche au sol peut entraîner une remontée capillaire dans les murs de la maison et entraîner des moisissures.

Le problème soulevé précédemment peut-être évité en coulant une chape laissant passer la vapeur d’eau (perméable). Ce type de chape peut-être obtenue par ajout de chaux. Elle se pose sans pare vapeur.

Isolation d’un vide sanitaire

Nous avons vu précédemment que l’on peut isoler une dalle béton par dessus !

Pour un vide sanitaire, on peut également isoler la face inférieure du sol. Cela vous évitera d’avoir à changer le revêtement de sol existant.

A ce stade, nous avons expliqué comment isoler une dalle béton en rénovation.

Désormais, nous allons donner quelques détails sur le prix et la pose d’une chape.

Comment couler une chape ?

Couler une chape est un travail accessible aux amateurs de bricolage sauf si cette chape doit contenir un système de chauffage au sol.

Il suffit de poser le film étanche et l’isolant sol sous chape puis de couler uniformément la chape (mélange de ciment d’eau et de sable).

Une fois coulée et lissée, la chape doit durcir quelques jours avant de pouvoir marcher dessus et quelques semaines avant de pouvoir poser le revêtement.

Prix pour isoler une dalle béton en rénovation

L’isolant sol sous chape doit présenter un bon coefficient d’isolation (lamda) tout en résistant aux efforts de compression. C’est la raison pour laquelle on utilise souvent un isolant sous chape en polystyrène extrudé ou une laine minérale haute résistance. Le prix d’un isolant polystyrène pour sol varie entre ~3 et 30€/m2 (selon l’épaisseur). Le tarif d’une plaque fermacell prête à poser est de ~20 à 25 €/m2. Le prix d’une chape fluide est de ~20 – 25 €/m2.

Laisser un commentaire