Construire un garage

En construisant un garage vous protégez votre voiture des aléas extérieurs: vol, pluie, insectes, salissures. Pour construire un garage, vous aurez besoin de béton. On vous explique les grandes étapes de construction d’un garage.
Et si vous le souhaitez, vous pouvez demander un devis pour une construction de garage!

2 (40%) 1 vote
Pas de commentaire

Avant de commencer la construction en elle-même, il faut établir les plans de son futur garage et calculer sa surface.

Si sa surface est inférieure à 20 m2 alors une simple déclaration préalable à la mairie est requise, si sa surface est supérieure à 20 m2 alors il faudra obtenir un permis de construction.

Construire les fondations du garage

Lors de la construction d’un garage de maison, on commence par réaliser des fondations.

En effet, celles-ci servent à assurer la stabilité de la construction et ainsi sa pérennité, mais également à répartir et transmettre l’ensemble des charges de la construction au sol.

Un garage va supporter des charges élevées puisqu’il sera soumis au poids du ou des véhicules, les fondations sont donc nécessaires pour éviter la rupture de la dalle.

La semelle filante

Lorsque le garage est accolé à la maison, on met généralement en place les mêmes fondations pour le garage que pour la maison.

Il s’agira donc de semelles filantes placées sous les murs du garage.

Si le sol est très instable, on a recours à des fondations profondes qui apportent un meilleur appui et donc une meilleure capacité portante.

Dans tous les cas, il faut veiller à mettre les fondations à la profondeur hors gel pour les protéger contre les attaques du cycle de gel-dégel.

Dalle pour garage

Si le garage est isolé de la maison, on peut réaliser une dalle monolithique qui sert à la fois de fondation et de plancher.

Il s’agit d’une dalle en béton généralement armée et de grosse épaisseur, capable de supporter un garage de petite taille.

Cependant, la dalle doit reposer sur un sol compacté et stable pour éviter toute détérioration et il est donc souvent plus prudent d’utiliser des murs de fondation.

Avant la pose des fondations, il faut mettre en place une fine couche de béton de propreté afin de les protéger.

Construire son garage soi même : c’est possible ?

Un garage peut être construit en parpaing ou en bois. L’assemblage est effectué en auto-construction, ou avec l’appui d’une entreprise pour tout ou partie des travaux.

Construire un garage en parpaing

La construction d’un garage en parpaing consiste à assembler les murs, tout en prenant en compte les spécificités des pignons.

construire un garage en parpaing

construire un garage en parpaing

  • On met en place une bande d’arase pour éviter les remontées capillaires
  • Une couche de mortier est posée
  • On positionne les parpaings d’angle
  • On pose la rangée de parpaing.
    Chaque parpaing est posé consciencieusement, en vérifiant son horizontalité à l’aide d’un niveau à bulle. Pour caler le parpaing, on utilise un maillet.
  • On monte les murs en laissant de l’espace pour les futures fenêtres et la future porte de garage
  • Pour l’assemblage du pignon, on pose un cordeau de garant pour bien définir la forme et l’emplacement de l’extrémité haute du mur
  • On pose les blocs de parpaing, en les alignant sur le cordeau de garant
  • On met en place un coffrage en réservant des emplacements spécifiques pour les pannes de la charpente
  • On place ensuite une armature, puis on coule du béton
  • Une fois les murs pignons assemblés, on pose la charpente de garage.
  • La couverture peut être faite avec différents matériaux: tuile, tôle, bac acier, fibrociment.
Des entreprises de maçonnerie chiffrent vos travaux pour construire un garage. C’est gratuit. Alors profitez-en 🙂 !

Construire un garage en bois

Le procédé de construction en bois est rapide et économique. Vous pourrez recourir à des solutions en kit, qui consistent à assembler des éléments prédécoupés (panneaux, madriers).

Certaines solutions se posent avec un délai constructif réduit :  ils sont constitués de panneaux prêt à assembler.

Le sol du garage

Les exigences vis à vis d’un sol de garage sont multiples. Celui-ci doit être esthétique, et résistant.

En particulier, il doit supporter le passage des véhicules, et les taches pouvant être occasionnées (huile, essence).

sol de garage

sol de garage

Pour savoir si un revêtement de sol est adapté à un garage, vous pouvez vous référer aux classifications UPEC établies par le CSTB (organisme d’état).

Le béton ciré

Le béton ciré est un revêtement adapté pour un sol de garage. Il est réalisé par pose d’un enduit, ou grâce à un traitement de surface spécifique appliqué à la dalle de garage.

La pose d’un enduit béton ciré est relativement simple : on prépare tout d’abord le support (dépoussiérage), puis on applique un primaire d’accroche. Ensuite, on coule l’enduit béton ciré, qui est généralement auto lissant, ce qui signifie qu’il s’étend tout seul. Par la suite, on effectue un passage au mono brosse pour rattraper les petits défauts de surface; puis on applique une couche protectrice (vernis ou équivalent).

Le prix d’un enduit béton ciré est de l’ordre de ~100 – 150 €/m2 (fourni et posé).

Quant au béton ciré traditionnel, il s’agit d’un béton courant, auquel on ajoute le tarif de location d’une truelle mécanique (~50 – 100€/jour), combiné au coût des produits de surface (compter ~3 – 5 € / m2 pour un durcisseur coloré en quartz).

La résine

Tout comme le béton ciré, elle offre une variété de colorations et d’aspects de surface.

La pose d’une résine s’effectue sur une fine couche, en étalant le mélange au rouleau. On prendra soin de mettre une semelle à clous pour ne pas endommager la surface.

Le tarif d’une résine est de l’ordre de ~10 – 50 €/m2.

Les autres revêtements de sol pour garage

La dalle de garage peut être recouverte par d’autres revêtements de sol : le carrelage (à condition qu’il soit adapté), la peinture de sol, le PVC, la dalle assemblable.

L’allée de garage en béton

La construction d’un garage nécessite de mettre en place une allée, pour accéder à la zone de stationnement.

Allée de garage en béton

Allée de garage en béton

Cette allée peut être faite en béton décoratif, ou avec des matériaux plus traditionnels.

Le béton décoratif

Il offre la résistance d’un béton traditionnel, tout en s’intégrant avec harmonie dans l’environnement paysager.

Aussi, pour favoriser l’accroche en surface (antidérapant), on peut appliquer un traitement superficiel, telles que des stries. Celles-ci sont caractéristiques du béton balayé.

Les autres matériaux

On peut installer tous types de revêtements extérieurs pour l’accès au garage : le pavé autobloquant, l’enrobé, et le gravier en sont des exemples.

Le béton pour garage

Le béton est un composant essentiel à la construction d’un garage.

A minima, il est utilisé pour réaliser la surface d’appui : radier ou semelle filante.

De façon plus étendue, il peut être employé pour créer le sol et l’allée d’accès au garage.

Dès lors que vous avez besoin de quelques m3 de béton pour la construction du garage et de ses abords, vous pouvez vous adresser à une centrale à béton, pour vous faire livrer du béton par camion toupie.

Le tarif d’un béton de garage est de l’ordre de ~100 à 150€/m3. Pour en connaitre le coût avec précision, il faut demander un devis!

Trouver une entreprise pour construire un garage

Pour construire un garage, vous pouvez recourir aux compétences d’un professionnel sur toute ou partie des travaux.

Le prix de construction d’un garage vous reviendra entre ~100 et 650€/m2.

Avant de signer avec un artisan, prenez soin de demander des devis auprès d’au moins 3 entreprises. C’est un bon moyen pour comparer les offres et obtenir un levier de négociation.

Pour recevoir un devis pour une construction de garage, rien de plus simple ! Il vous suffit de renseigner les champs ci-dessous.

Laisser un commentaire