6 conseils pour réussir le coulage d’un béton!

Afin de réaliser un coulage de béton dans les règles de l’art et le respect des impératifs de sécurité du chantier, nos artisans spécialistes du bâtiment vous ont concocté une série de conseils à suivre selon différentes grandes thématiques. Grâce à eux, devenez un expert !

Conseil n°1: Être rigoureux sur le dosage

Cas du béton de chantier

Pour du béton fabriqué sur chantier, il est indispensable de respecter les dosages et d’être régulier.

En effet, il ne faudrait pas avoir, par exemple, une première bétonnière proposant un béton dosé à 150 kg et une deuxième à 300 kg, etc. Pourtant, sur les chantiers, ce sont des choses que l’on voit régulièrement.

Dès lors, la personne en charge de la réalisation du béton à la bétonnière doit être rigoureuse. Elle doit faire attention sur les quantités et être rigoureuse sur le dosage de l’eau.

Cas du béton de centrale

Le béton de centrale, quant à lui, est livré par camion toupie. Sa fabrication est réalisée de manière industrielle, ce qui lui confère un dosage extrêmement précis.

En aucun cas il ne faudra modifier le béton livré. La seule possibilité d’ajout est celle de l’eau et de certains adjuvants. Toutefois, en cas d’intervention de votre part, même avec un simple ajout d’eau, sachez que la garantie se voit alors annulée. Ainsi, les ajouts ne sont clairement pas recommandés.

Conseil n°2: se faire livrer le matin!

Pour ce qui est de la livraison elle-même, il est préférable de programmer un rendez-vous le matin plutôt que l’après-midi.

En effet, différentes raisons peuvent justifier ce conseil, à savoir que :

  • en fin de matinée ou en tout début d’après-midi, les camions toupie peuvent parfois traîner en longueur : par exemple le chauffeur peut s’arrêter pour déjeuner (le matin, en général, il n’y a pas le casse-croûte entre les deux), etc.
  • le matin, il n’y a pas les retards cumulés de la journée : dans la pratique, en centrale à béton, le personnel au bureau prend les commandes et, à l’autre bout de la chaîne, le chauffeur est confronté à un certain nombre de problèmes (accès chantiers complexes, bouchons sur la route, etc.).

Conseil n°3: anticipez les complications!

D’ailleurs, il sera très important, au moment de la prise de commande, d’informer la centrale des éventuelles problématiques du chantier. Il faudra alors bien avertir concernant l’état du coulage, les difficultés d’accès, etc.

Cette démarche évite de mettre la pression au chauffeur. Plus ce dernier est averti, plus il peut anticiper et mieux la livraison se passe.

En cas de doutes, il est conseillé de prévenir la centrale qui, si besoin, enverra un responsable contrôler les accès avant la livraison.

Conseil n°4: Équipez vous!

Les équipements de protection

Lors des travaux, il est impératif de porter une paire de bottes.

En effet, entre l’humidité ambiante, le sable qui rentre dans les chaussures et le frottement…  le risque de brûlure est latent.

Les équipements de travail

Ensuite, pour travailler, il faudra également se doter de différents outils :

Outils

Utilité

Une brouette

Elle permet de manutentionner un peu de béton si besoin.

Une pelle

Elle permet de charger le béton.

Un râteau

Il permet d’égaliser rapidement le béton.

Une truelle et une taloche

C’est le minimum pour tirer le béton.

Une règle

Elle sert également à tirer le béton sur de plus large portée.

Un niveau

Il peut être à bulle ou laser afin de s’assurer du bon niveau du béton une fois coulé.

Conseil n°5: prévoir un staffing suffisant!

Pour la mise en œuvre, une personne suffisamment expérimentée peut gérer seule le coulage du béton.

A contrario, des personnes ne disposant pas de l’expérience nécessaire devront prévoir de travailler à 2 ou 3, voire à 4.

Dans le cas d’une livraison par camion toupie, pour couler 100 m², il faudra compter entre 1 heure et demi et deux heures. Pour cela, il faudra tout de même que les accès au chantier soient bons.

Par exemple, pour le coulage de 3 m3 de béton, si le camion peut reculer et déployer sa goulotte, cela peut être réalisé en 20 minutes à peine. Par contre, s’il faut tout transporter à la brouette, il faudra plutôt 3 heures.

Conseil n°6: répartissez-vous les tâches!

Lors d’une livraison de béton, il n’est pas question de perdre du temps à discuter. Le livreur est là, avec le camion, et n’a donc pour unique objectif que le coulage du béton.

Dès lors, s’il perd patience, il peut décider de vider d’un coup, ce qui compliquerait grandement le travail ensuite.

Dans la pratique, il est recommandé de prévoir :

  • 1 personne en charge de la règle et du niveau : elle ne s’occupe ainsi que de préparer et contrôler ces niveaux
  • 2 personnes s’occupent de faire couler le béton et de passer le râteau pour faciliter le passage de la règle

Enfin, il ne fait pas faire couler trop vite le béton de manière à éviter d’avoir un surplus de béton qui ne serait pas utile au chantier.

Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux

Laisser un commentaire