Comment couler une dalle en béton?

La dalle en béton est souvent utilisée dans le jardin. Pour construire : une terrasse, une allée, ou une dalle pour abri de jardin. Mais alors, comment couler une dalle en béton ? On vous explique!

Rate this post
Pas de commentaire

Eh bien ce jardin ! Des plantes qui jaillissent de partout, des bosses à n’en plus finir, un chemin de terre à peine visible…..Vous voudriez bien remédier à tout cela ! Et pourquoi ne pas entreprendre de couler une dalle de béton, ne serait-ce que pour renouveler ce chemin ?

Oui mais « comment couler une dalle de béton » ?

C’est un travail assez exigeant : Oui, car tous les coulages sont différents. De nombreux éléments jouent sur cette étape et la modifie : la taille, la forme, la couleur, la finition.

Apprenez tout d’abord à   basique. Vous userez de cette technique pour une terrasse, une allée de jardin ou une entrée de garage … Voici comment procéder :

Comment couler une dalle en béton ? Les grandes étapes !

On vous explique comment couler une dalle en béton en 14 points (donnés à titre indicatif) :

terrasse béton

Construction d’une terrasse en béton

  1. Identifiez la zone concernée.
  2. Baliserez cette zone au moyen de piquets et cordes tendues.
  3. Creusez le sol sur une faible épaisseur. On appelle cela : décaisser le sol
  4. Posez un lit de pierre pour créer une couche drainante et un support plus solide. Puis, compactez cette couche à la dameuse ou avec une plaque vibrante.
  5. Placez un coffrage : en général, il s’agit de planches en bois destinées  à déterminer la forme de la dalle.
  6. Contrôlez le niveau avec un niveau à bulle.
    Pour une dalle extérieure prévoyez une pente de 1% (1 cm par m) pour éviter la formation de flaques.
  7. Passez à la pose d’un film polyane: cela permet d’éviter les remontées humides.
  8. Placez des joints de dilatation au delà d’une certaine surface (si dalle > 15-20 m2).
    Si la dalle est adossée à la maison, intercalez  un joint entre la dalle et la maison pour l’expansion en  béton.
  9. Mettez en place un treillis soudé (cela renforce la dalle) . On peut se passer de cette étape si on utilise un béton renforcé.
  10. Coulez le béton dans le coffrage. Le dosage du béton doit être adapté à l’utilisation; Pour une dalle de piétonne comme votre terrasse songez à un dosage à 300 kg/m3 de ciment. Pour une dalle carrossable pour la circulation de voitures, pensez plutôt  350 kg/m3.
  11. Répartir le béton sur toute la surface
  12. Il vous faudra par la suite « tirer le béton » ; l’égaliser avec une règle de maçon.
  13. Ensuite, lissez la surface avec une taloche.
  14. Laissez sécher le béton. Appliquez éventuellement un produit de « cure » pour le protéger pendant la phase de séchage.

Et si vous optiez pour un béton décoratif ?

Contrairement aux idées reçues, le béton n’est pas toujours gris ; il peut aussi se colorer ! Et de multiples teintes sont concernées.

En revanche, notez que l’application d’un béton  décoratif peut donner lieu  à des traitements supplémentaires:

  • Le béton désactivé: on l’obtient par la pulvérisation d’un désactivant sur le béton frais. Puis par son passage au karcher.
  • Le béton imprimé: il se crée par l’application de moules et de durcisseurs colorants.
  • Le béton coloré: sa mise en place est identique à celle du béton traditionnel. La divergence est dans sa  composition : sélection des granulats, pigments de couleur, ciment blanc.

Il n’est pas toujours facile de faire son choix de béton décoratif, et de l’appliquer  ! C’est pourquoi Vous pouvez vous faire accompagner dans cette phase par des applicateurs spécialisés. Ils sauront vous aider et vous aurez la possibilité de voir les matériaux « en nature ».

Commander du béton ?

Vous pensez qu’il sera plus pratique et moins cher de couler votre béton vous même. Mais avant d’appeler le camion-toupie et de commander, quelques conseils peuvent vous aider :

  • prévoyez une marge de sécurité de 5 à 10% pour la commande
  • demandez un devis à plusieurs acteurs afin de comparer les prix
  • précisez si vous avez besoin d’ajouts: fibres, retardateur de prise ….

Prenez aussi en compte les spécificités commerciales :

  • si le site de coulage est situé de l’autre coté de la maison, le camion devra pomper le béton afin de l’emmener au bon emplacements. Tous ces déplacements équivalent à des frais supplémentaires.
  • Si le déchargement est trop long, vous pouvez avoir à payer une pénalité. Assurez vous d’avoir suffisamment d’aide sur place pour que cela se fasse rapidement.
  • demandez à la centrale le minimum de quantité livrée : si vous commandez moins de béton que le minimum , vous subirez une pénalisation . Ainsi , si vous souhaitez éviter que le prix ne grimpe renseignez vous.

Pour obtenir une estimation de prix pour une commande de béton, suivez ce lien. La proposition de prix est gratuite, et non engageante. Elle s’adresse aussi bien au bricoleur qu’au maçon.

Et pour ceux qui souhaitent déléguer la tâche à un professionnel, vous pouvez contacter une entreprise de maçonnerie !

Trouver une entreprise de maçonnerie pour faire une dalle en béton !

Pour couler une dalle en béton, vous pouvez vous adresser à une entreprise de maçonnerie.

  • C’est sa spécialité : elle vous évitera bien des tracas ! Notez qu’un béton mal posé peut avoir tendance à fissurer.
  • Elle vous offrira des garanties (assurance décenale, etc.)
  • Le recours à un applicateur est quasi « indispensable » pour un béton décoratif : la pose et la coloration sont « techniques »

Le prix facturé pour couler une dalle en béton est de l’ordre de ~40€/m2 pour un béton traditionnel, et ~55 à 80€/m2 pour un béton décoratif.

N’hésitez pas à compléter le formulaire ci-dessous, pour trouver un bon maçon : c’est gratuit, avec 0 engagement !

Laisser un commentaire