Couler une dalle : comment faire? A quel prix?

Couler une dalle de béton nécessite une préparation en amont et en aval. Pour un résultat pérenne, cela requiert également un réel savoir-faire. Nous verrons comment, grâce à l’apport de nos partenaires du bâtiment, couler une dalle dans les règles de l’art et à quel prix.

Tarif pour couler une dalle de béton

Le prix d’une dalle en béton est, en moyenne, de 15 à 40 €/m².

Elément à couler Prix au m²
dalle extérieure de 30 à plus de 100 €
dalle intérieure (radier) environ 35 €
chape de 15 à 25 €
béton décoratif de 30 à 150 €

Il dépend :

  • Du béton coulé : béton classique ou produit amélioré (couleur, fibre, adjuvant).
  • Du coût du sable, du gravier et du ciment (variable d’un département à l’autre).
  • De la fabrication : à la main, bétonnière, camion toupie.
  • Pour un béton de centrale : volume commandé (pénalités pour très faible volume), éloignement de la centrale.
  • Des optimisations : possibilité de chercher le béton en centrale avec un véhicule utilitaire pour réduire le coût.

Les utilisations d’un dallage en béton: extérieur, intérieur…

Vous pouvez être amené à couler une dalle de béton en intérieur ou en extérieur, voire une chape.

#1: Le béton en extérieur

coffrage dalle beton terrasse avec treillis soudé

La dalle de béton est couramment utilisée pour les projets d’extérieur : construction de terrasse, d’abri de jardin, d’entrée de garage ou encore de carport.

Le coulage du béton s’effectue dans un coffrage, soigneusement préparé pour l’occasion.

Le coffrage

Le coffrage est un « moule » qui est destiné à recevoir le béton liquide et à le contenir pendant toute sa phase de séchage.

Il est réalisé par assemblage de planches de bois, lesquelles sont sélectionnées suivant leur épaisseur.

Le coffrage doit être : solidement fixé, étanche, droit et positionné au bon emplacement.

Eléments Ce qu’il faut savoir
La fixation du coffrage Le coffrage doit être capable de supporter la pression du béton.

Il est renforcé à l’aide de cales en bois ou de tiges en fer, placées à intervalles réguliers.

L’étanchéité du coffrage Le coffrage doit être hermétique pour contenir la matière fluide.
La géométrie du coffrage Elle est d’autant plus importante lorsque la dalle est surplombée par un édifice.

Pour s’assurer que le coffrage soit bien carré ou rectangulaire, vous pouvez utiliser deux méthodes :

– Première technique : mesurer les diagonales avec un mètre. Celles-ci doivent être égales.

– Deuxième technique : vous pouvez utiliser la règle du « 3,4,5 ». Celle-ci consiste à mesurer un premier côté du coffrage sur 3 mètres puis un deuxième sur 4 mètres. La diagonale des deux côtés doit être égale à 5 mètres.

L’emplacement du coffrage Il peut être défini par des piquets.

La pente

Pour que la dalle extérieure ne se transforme pas en « mare aux canards », il convient de prendre quelques précautions avant de couler le béton.

En particulier, la dalle en béton doit avoir une pente égale ou supérieure à ~1 cm par mètre (1%).

#2: La dallage intérieur

La dalle de béton d’intérieure est appelée couramment « radier » ou « terre-plein ».

radier dalle beton

Radier en béton

La pose d’une dalle d’intérieur est similaire à celle d’une dalle d’extérieur.

Toutefois, on notera quelques divergences dans la mise en œuvre :

  • Utilisation d’un rang de parpaings en lieu et place du coffrage.
  • Pose d’un isolant pour sol avant de couler le béton.
  • Planéité de la dalle recherchée (surface horizontale).

#3: La chape

La chape est parfois désignée comme « dalle d’intérieur ».

tirer une chapeIl s’agit d’une couche de mortier, plus ou moins dosée en ciment selon qu’il s’agit d’une chape traditionnelle ou maigre, coulée au sol sur une faible épaisseur.

La chape est utilisée pour :

  • Rattraper un défaut de sol.
  • Assurer une bonne planéité avant la pose d’un revêtement de sol (carrelage, moquette). Notez que pour recevoir un carrelage, il faudra privilégier la chape maigre qui est plus souple.
  • Enrober des tuyaux et gaines.

Quelle épaisseur pour la dalle en béton ?

Pour définir la bonne épaisseur d’une dalle en béton, il est primordial de s’arrêter sur les critères suivants :

  • La nature du sol : si l’épaisseur peut être moindre dans le cas d’une création sur dalle existante, elle sera par contre plus élevée en présence d’un travail sur terre-plein.
  • La descente de charge : selon le poids qui sera appliqué sur la dalle, il sera indispensable d’adapter l’épaisseur.

L’apport d’un professionnel, lors de cette étape, est généralement plus que recommandé afin d’éviter les mauvaises surprises ensuite.

Destination de la dalle Epaisseur préconisée en cm
Dalle de compression 4 à 6
Abri de jardin 8 à 12
Terrasse 12
Maison 12 minimum
Allée carrossable, garage 12 à 15
Allée pour véhicule très lourd 20 à 25

Les possibilités décoratives du béton

Selon le type de dalle béton à mettre en œuvre, notamment pour celles dédiées à une zone en extérieur, il est aussi possible de prévoir un certain nombre de finitions qui pourront la rendre plus esthétique.

dalle beton desactiveDès lors, du simple ajout de pigments pour un béton coloré à des traitements de surfaces spécifiques comme dans le cas du béton désactivé, du béton ciré ou encore du béton à empreinte, les options sont multiples et peuvent permettre les déclinaisons à l’infini selon les goûts et les budgets.

Ce sont des produits que l’on classe alors dans la catégorie des bétons décoratifs.

Si vous optez pour ces versions plus esthétiques, il faudra alors prévoir un budget plus élevé pour votre dalle.


Comment couler une dalle ?

Une fois passées les étapes indispensables de préparation du support (terrassement pour un terre-plein, nettoyage pour une dalle existante), pour couler une dalle, vous aurez à respecter différentes étapes.

Etapes Ce qu’il faut mettre en œuvre
Implantation Installer le chantier Le professionnel commence par apporter le matériel nécessaire.

Les matériaux sont également livrés.

Délimiter l’emplacement de la dalle Marquer les angles de la dalle avec des piquets en bois.
Terrassement Préparer le sol Cette préparation consiste à décaisser le sol en prenant en considération les couches successives (gravier, isolant, béton, dépassement) qui viendront ensuite prendre place.

L’opération concerne alors le décapage de la couche végétale et peut être réalisée de manière manuelle (à la pioche et la pelle) ou mécanique (moyennant le recours à une pelleteuse).

Dans le second cas, le travail sera plus rapide et précis, mais aussi plus cher selon la surface à traiter.

Préparatifs Placer une épaisseur de graviers Pour un sol bien préparé, il faudra également prévoir un hérisson, c’est-à-dire un lit de gravier d’une épaisseur allant de 10 à 25 cm selon l’état de ce sol.

Le gravier est utilisé pour combler l’excavation réalisée et aplanir la zone. Il faudra d’ailleurs compacter les graviers pour achever correctement cette étape.

Isoler la dalle Afin d’offrir une isolation adaptée à la dalle, il faudra également prévoir de :

– Poser un polyane afin de lutter contre les remontées capillaires.

– Poser un isolant pour sol (dalle intérieure) pour la partie thermique.

Disposer un joint de dilatation Fractionner la dalle (joint de dilatation).

Si la dalle en béton est attenante à la maison, placer une bande compressible pour favoriser la dilatation du béton, et éviter les craquelures.

Ferraillage Positionner les armatures Poser un treillis métallique, sauf si vous utilisez un béton fibré.

Le rôle de ce treillis est d’apporter un renfort à la dalle béton qui sera alors moins sujette à la fissuration.

D’un diamètre allant de 2.5 à 7, le choix de son calibrage est fonction des travaux à mettre en œuvre, bien entendu, mais aussi, et surtout, du budget. Ainsi, la plupart du temps pour une dalle, c’est le 2.5 qui sera choisi pour son aspect plus économique bien que le 7 soit plus adapté sur le plan technique.

Coffrage Positionner le coffrage Placer les planches de coffrages. Ce dernier permettra de retenir le béton à la place souhaitée au moment de son coulage et en attendant son séchage. Le plus souvent, il est fait à l’aide de planches de bois.

Dans le cas du radier, les parpaings sont préalablement posés sur la semelle de fondation.

Coulage Couler le béton Le coulage du béton peut se faire de deux manières. C’est généralement le volume de béton à fabriquer qui détermine celle-ci.

En effet, pour de petits volumes, il est possible de faire le béton en positionnant la bétonnière au plus près du coffrage pour réduire les déplacements de brouette. Mais, si la dalle est assez importante, vous pouvez faire appel à un camion toupie.

Lorsque vous coulez le béton, prenez garde à la hauteur de chute. Celle-ci ne doit pas être trop importante, sous peine d’entraîner une ségrégation du béton (perte d’homogénéité).

Réaliser les finitions Utiliser une règle pour tirer le béton, puis lisser la surface du béton avec une taloche.

Après le coulage du béton

Une fois que vous aurez coulé le béton dans le coffrage et que vous l’aurez lissé, il est bon d’avoir quelques points à l’esprit.

Laissez au béton le temps de durcir

Le béton frais peut être travaillé pendant une durée d’environ 1h30.

Ensuite, il est recommandé d’attendre près de 48h avant de marcher dessus. Pour une dalle carrossable, on attendra quelques ~ 5-6 jours avant de rouler dessus.

Cela étant, s’il est possible de décoffrer le béton au bout d’une durée relativement courte, cela ne veut pas pour autant dire qu’il soit parfaitement « sec ».

En effet, il faut attendre pas moins de 28 jours avant que le béton atteigne 80 % de sa résistance… autant dire que la réaction de « solidification » est inertielle !

Pensez à bien protéger le béton fraîchement coulé

Pendant sa phase de durcissement, le béton est vulnérable : il est sensible aux agressions extérieures (animaux, etc.) et peut facilement se « déshydrater », ce qui entraîne des fissures.

Afin d’éviter que le béton ne se « déshydrate » (phénomène de dessiccation), pensez à bien le protéger, pendant quelques jours, l’aide d’une « couverture » (film de polyéthylène translucide ou géotextile régulièrement humidifié) ou à l’aide d’un produit de cure.


Exemple de prix de création de dalle béton

Afin de vous aider à vous faire une idée plus précise, voici un exemple concret de construction de dalle.

Nous partons, ici, sur une dalle de 15 m² visant à recevoir un abri de jardin.

Postes de dépense Prix
Préparation terrassement

1 journée

150 €
hérisson de 10 cm (soit 1.5 m3) + damage 90 €
polyane 15 €
treillis 23 €
coffrage 70 €
Béton dalle de 10 cm en béton traditionnel, fait à la bétonnière

1.5 m3 de béton

165 €
Main d’œuvre avec un artisan à 45 € de l’heure

(hors damage déjà inclus plus haut)

310 €
Total général 823 €

Chaque projet étant unique, n’hésitez pas à demander des devis auprès de nos artisans du bâtiment.

Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire