Quizz : connaissez-vous les différents types de parpaing ?

Le parpaing le plus connu est le parpaing de 20.
Pourtant il existe d’autres variantes !
On vous présente les différents types de parpaings.
Pour en savoir plus, lisez la suite !

Les différents types de parpaing

On connait le traditionnel parpaing de 20x20x50, pourtant, il existe bien d’autres modèles.

Les connaissez-vous ?

On vous explique les 7 grands formats de parpaing !

#1 : la taille

Tout d’abord, le parpaing se distingue par sa taille : longueur, largeur et hauteur.

Le parpaing que l’on emploie traditionnellement est le parpaing de 20.

Toutefois, il existe bien d’autres parpaings (non exhaustif):

  • Le parpaing de 5 : il ne s’utilise plus vraiment. Avant, on l’utilisait pour faire des cloisons. Mais il est très dur à monter. On pose trois rangs dans la journée puis on s’arrête car ça bouge trop 😊 Parfois, les personnes l’utilisent pour faire des planelles en périphérie d’une construction…puisqu’il est moins cher qu’une planelle « classique ».
  • Le parpaing de 10 : 10x20x50. Comme son confrère de 5, il ne s’utilise pas trop.
  • Le parpaing de 15 : 15x20x50, 15x25x50…
  • Le parpaing de 20 : le bloc de 20x20x50 est le grand « classique » de la maçonnerie
  • Le parpaing de 25 : c’est une alternative au parpaing de 20. Le choix entre l’un ou l’autre peut s’effectuer en fonction de diverses considérations (plus de résistance sur le 20, mixte des deux pour des raisons de calepinage, moins de joints à faire avec du 25, etc.)

En dehors de la « taille », le parpaing se vend suivant des « niveaux de résistance ». On vous explique !

#2 : la résistance

Parmi le parpaing vendus sous forme de « niveaux de résistance », on compte le B40 et le B80.

Le B80 présente une résistance supérieure au B40, ce qui explique qu’il soit employé en partie basse (en dessous du sol) d’un mur.

La résistance est une affaire de dosage du parpaing.

On notera qu’ils sont accessible en de multiples dimensions (20x20x50 ou autre). A quelques exceptions près. Ainsi, le B80 n’est pas vendu en 25.

#3 : Le parpaing plein ou creux

Vous trouverez plusieurs modèles de parpaing :

  • Le parpaing creux : il a 6 alvéoles par bloc. On l’utilise pour la construction courante. Le plus vendu est le parpaing de 20x25x50. C’est d’ailleurs le moins cher.. Il coûte même moins que le parpaing de 15 !
  • Le parpaing plein : on l’utilise surtout pour les parties enterrées ou les parties qui nécessite beaucoup d’effort (petit mur de soutènement…). Il offre beaucoup plus de résistance. Certains blocs sont sécables (1/3, 2/3 pour les coupes).

Commentaire : les parpaings « entièrement plein » n’existent plus trop. Du coup, le parapaing « plein » désigne plutôt un parpaing avec des trous mais relativement petits comparativement au parpaing allégé

#4 : le parpaing a emboîtement

Il a un système à chaque extrémité pour qu’il se « clipse » dans l’autre. Il permet d’utiliser un peu moins de joint vertical.

#5 : le parpaing d’angle

Le bloc d’angle comporte un trou pour y placer un chaînage vertical. Il est sécable en 1/3, 2/3 pour les coupes.

Généralement sur une palette, vous trouverez deux blocs d’angles par couche.

Donc pour l’achat d’une palette avec des parpaing de 20, vous trouverez deux blocs d’angles pour une rangée.

Cela étant, vous pouvez également demander des palettes composées essentiellement de blocs d’angle

#6 : Le parpaing en U

Il s’utilise pour les ceintures périphériques ou pour réaliser un linteau.

#7 : le parpaing à bancher

Le bloc à bancher est un modèle alternatif au parpaing « classique ».

Il s’assemble à sec, puis se remplit de béton.

Il fait office, en quelques sortes, de coffrage perdu.

Laisser un commentaire