Le dosage du ciment et du sable pour un joint

Dans le cas d’un mur en parpaings, notamment, un maçon prendra un mortier de ciment pour réaliser ses joints.

Quelles sont les options et comment doser ? Un expert vous répond !

Les possibilités pour réaliser les joints

Dans l’absolu, les joints de parpaings ne doivent pas être effectués avec un ciment pur.

En effet, il est plus recommandé de les monter avec :

  • un mortier bâtard, fait de ciment et de chaux ;
  • ou un sac de multibat qui est un mélange ciment chaux tout prêt pour joints de parpaings.

A noter qu’il y a eu des problématiques, le mortier en sac hydrofugé créait des fantômes au niveau des joints.

Aujourd’hui, cependant, pour des questions de coût, les joints sont faits au ciment pur.

Quel dosage pour 1 m² ?

#1 Le dosage d’un mortier ciment

Il faut savoir que 90% des artisans n’utilisent plus la chaux dans les constructions de parpaings. Pourquoi ? Comme annoncé précédemment, c’est une question de coût.

Pour une construction d’1 m², en termes de dosage du ciment mortier, il faudra utiliser :

  • 10 kg de ciment
  • 40 kg de sable

#2 Le dosage d’un mortier bâtard

Toujours pour 1 m² de construction réalisé avec du parpaing de 20 classique (20x20x50), le dosage sera alors le suivant pour un mortier bâtard (chaux + ciment) :

  • 5 kg de ciment
  • 5 kg de chaux
  • 40 kg de sable 0/2

#3 Le dosage de l’eau

Le dosage de l’eau sera fonction de la consistance souhaitée.

Pour obtenir un mortier correct, il faudra généralement prévoir dans les 20 litres d’eau pour un sac de liant de 35 kg.

Toutefois, il faudra tenir compte de certains éléments tels que :

  • la météo
  • le degré d’humidité du sable
Formulez une demande de devis!
de
à

Laisser un commentaire