DTU 26.1 ou la règle du jeu en matière d’enduits de mortier

Vous voulez réaliser des travaux d’enduit de mortier ? Pour ne pas risquer un mauvais enduit nous vous conseillons de l’appliquer selon le DTU 26.1 c’est-à-dire « dans les règles de l’art ».

Rate this post
Pas de commentaire

Qu’est-ce qu’un DTU ?

On appelle Documents techniques Unifiés, les cahiers rassemblant les techniques, savoir-faire et normes relatifs au domaine constructif.

Ces cahiers s’adressent aux professionnels mais sont disponibles à tous types d’utilisateur. Vous pouvez vous en procurer en les achetant auprès de l’AFNOR ou du CSTB. Leur prix évolue entre 80 et 250 euros.

Les contenus des DTU sont souvent assez techniques, pour être sur d’en comprendre les subtilités, nous vous recommandons de vous procurer plutôt les versions vulgarisées dont le contenu est compréhensible par un plus large public.

Acheter un DTU c’est acheter une norme, la qualité, un art de faire, des technique mais aussi une certaine sécurité.

En effet en cas de défaillance, votre assurance peut décider de ne pas vous couvrir si votre construction ne réponds pas aux normes d’un DTU.

Par ailleurs dans les litiges avec les professionnels, les DTU servent de texte de base aux tribunaux.

Ainsi, les DTU ne sont pas obligatoires en soit mais fortement recommandés.

Le DTU 26.1

Le DTU 26.1 traite des travaux d’enduits de mortiers.

La première partie est une sorte de cahier des clauses techniques

La seconde partie révèle les critères généraux selon lesquels s’opère le choix des matériaux.

Le DTU 26.1 est disponible auprès du CSTB au prix de 83,95€ .

Une classification des différents types d’enduits

Le DTU 26.1 dédie une partie entière à la définition de l’objet d’étude : mortier d’enduit, couche d’enduit, finitions etc…

  • Mortier d’enduit : C’est un mélange de liant(s) minéraux, de granulats et parfois d’adjuvants et/ou d’ajouts.
    Il s’utilise pour faire un enduit intérieur et/ou extérieur.
  • Couche d’enduit: désigne l’ouvrage obtenu après durcissement d’un mortier frais.
  • Finitions : dernière couche, décorative ou non, d’un système d’enduit multicouches.

Les fonctions de l’enduit

Selon la fonction à laquelle vous destinez votre enduit, les mortiers seront conçus différemment : on distingue le mortier performanciel du mortier de recette.

  • Commençons par le mortier de recette, il est conçu selon des dosages prédéterminés et établis. Un peu comme votre recette de cuisine que vous vous contentez d’appliquer.
  • Le mortier performanciel pour sa part est conçu pour atteindre des performances spécifiques.
    Ainsi, pour reprendre l’exemple de la recette, vous cuisinez ici en fonction, non pas des ingrédients dont vous disposez, mais du résultat que vous espérez : un gâteau solide, liquide, soufflé etc…

Le mode de fabrication d’un mortier

On distingue aussi les mortiers selon la façon dont ils ont été fabriqués : il existe le mortier industriel, le pré dosé, de mortier de chantier etc…

  • Mortier industriel : ce mortier est produit en usine. Il peut être livré sous forme de poudre prêt à gâcher avec de l’eau ou sous forme de mortier prêt à l’emploi.
  • Mortier pré dosé : on livre les constituants pré dosé en usine et on fait le mélange sur place selon les recommandations du fabricant.
  • Mortier de chantier : il est fabriqué sur le chantier avec tous les constituants pris séparément ( chaux, ciment, sables, adjuvants ).

Les propriétés et le domaine d’application du mortier

Enfin comme dernière classification, on peut distinguer les mortiers en fonction de leurs propriétés ou domaine d’application : mortier courant, allégé, enduit de parement, d’assainissement de réparation etc…

  • Le mortier courant par exemple ne possède pas de propriétés spécifiques. On le considère comme étant l’enduit de base.
  • Mortier allégé : c’est un mortier performance dont la masse volumique est spécialement légère au séchage.
  • Mortier d’enduit de parement : c’est un type de mortier utilisé notamment pour les finitions grâce à ses propriétés colorées.
  • Les enduits peuvent s’appliquer en une ou plusieurs couches, on distingue donc les monocouche des autres.
  • Le mortier d’assainissement est un mortier performance que vous utiliserez pour ses propriétés poreuses, sa perméabilité à la vapeur d’eau et ses capacités d’absorption d’eau.
  • Enfin le mortier de réparation comme l’indique son nom est un mortier performance destiné à la réparation, au profilage du béton.

Les possibles aspects de finitions :

Dans le choix de l’aspect final de votre mortier, vous disposez d’une large palette de choix d’aspect : projeté, gratté, lavé ( on dégage les grains par lavage à la brosse souple et au jet d’eau ), brossé, taloché, lissé, granulats projetés ( effet décoratif des granulats ) etc…

Prescriptions générales, relative à tous les enduits

Voici quelques prescription générales communes à tous les mortiers.

Conditions climatiques :

Tout d’abord, les conditions climatiques sous lesquelles vous appliquez votre mortier sont importantes : elles doivent se situer entre 5° et 30°C et être à l’abri de la pluie. Appliquer un mortier par temps de gel est possible uniquement à certaines conditions.

Durée d’utilisation :

Attention, si le mortier à déjà fait un début de prise, il n’est plus utilisable !

Une application propre à chaque type d’enduit :

Enduits d’intérieurs, enduits d’extérieurs, enduits sur béton ou lattis métallique etc… ne s’appliquent pas pareil, chacun présente ses spécificités assez techniques de préparation du support, d’application et de séchage, veillez à bien vous renseigner.

On applique pas non plus de la même manière un enduit sur une maçonnerie neuve que sur une maçonnerie ancienne.

Exécution des enduits

enduit façade

Enduit façade

Les enduits sont réalisés généralement en deux couches avec possiblement une troisième couche de finition décorative.

La première couche est épaisse d’environ 10mm, elle doit être serrée et permettre à la seconde couche d’accrocher facilement.

Avant d’appliquer la deuxième couche, vous devrez humidifier la surface pour faciliter l’accrochage des couches, elle fait aussi 10mm d’épaisseur environ.

Enfin, la troisième couche de finition est appliquée avec un mortier spécifique et à une épaisseur généralement comprise entre 5 et 8mm.

Les composants du mélange de mortier :

Un mortier se compose de divers éléments :

Composant du mortier Rôle
Liant La deuxième grande partie du DTU 26.1 commence par présenter les différents types de liants existant : ciments, chaux, plâtre de construction etc…
Granulats et eau Les granulats incorporés dans le ménages sont régis par une norme, la NF EN 13139 , de même que l’eau.
Additifs Dans les additifs, on comprends les adjuvants, les résines d’adjonction ( qui permettent d’améliorer l’accrochage ) et les colorants ( pour le rendu final ).
Renforts Vous pouvez renforcer votre enduit via des armatures métalliques, des treillis en fibre de verre etc…

Le choix du mortier

Le choix du mortier se fait en fonction de la nature du support, de l’état dans lequel il se trouve, de l’exposition de la paroi ( exposition à la pluie et aux chocs ), des moyens disponibles de mise en œuvre et du type de finitions d’aspect à réaliser.

[banneire_claire]Devis mortier fluide – livraison par toupie dès 0,5 m3 :)[/banniere_claire]

Quand au prix du mortier…

Le prix d’un mortier est de ~100 à 250€/m3.

Voici quelques éléments qui influent sur le prix d’un mortier :

  • La méthode de fabrication : sur chantier, ou en centrale
  • Les particularités : vous avez vu qu’il existe différents types de mortiers, selon les spécificités, le prix peut aussi évoluer.
  • Votre zone d’implantation géographique

Commander son mortier en centrale

Vous le savez, on distingue le mortier industriel, le pré dosé et le mortier de chantier.

Le mortier industriel, c’est-à-dire pré dosé et mélangé en centrale est considéré comme étant le plus fiable.

Il vous garantit en effet :

  • Qualité. Une qualité de centrale par des composants de qualité et un mélange efficace.
  • Rapidité. Commander son mortier directement en centrale vous évitera de perdre du temps dans la réflexion et conception du mélange.
  • Adaptabilité. Le mortier conçu en centrale répond aux caractéristiques demandées selon votre chantier. Un mortier conçu par vous même pourrait ne pas parfaitement s’accorder avec la maçonnerie en place.
  • Résistance. Un mortier en centrale, en plus de sa bonne qualité garantit un bonne résistance.
  • Conseil. Enfin en exposant les défis de votre chantier, la centrale sera à même de vous conseiller dans le choix de votre mortier.

Comment effectuer une bonne commande ?

Ainsi vous avez opté pour une commande en centrale ? Parfait, vous vous assurez donc un mortier de qualité !

Pour compléter vos informations, nous vous proposons de réaliser gratuitement un devis, pour vous donner un idée du coût final de vos projets.

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire