L’enduit de façade monocouche en application manuelle

L’enduit de façade monocouche s’applique en une seule
épaisseur!
Avec lui, fini les multitudes de couches à appliquer!
On vous explique comment réaliser un enduit de façade monocouche en application manuelle!

Les 5 étapes pour réaliser un enduit de façade monocouche en application manuelle

Voici les 5 grandes étapes pour enduire un mur avec un produit monocouche.

#1 : munissez-vous des bons outils !

Privilégiez les outils en inox !

Pourquoi ? Parce que l’enduit monocouche est très adhérent !

Ainsi, vous réglerez les questions d’adhérence en optant pour ces outils.

#2 : Lissez la surface

On commence par enduire le mur avec une diane (outil qui mesure dans les ~40 cm à 1m)

On met la bonne quantité de mortier sur la diane, et on l’applique le long du mur.

NB : pour enduire un mur à la chaux, on utilise le système du jeté, alors qu’avec un enduit monocouche on utilise un lissage

#3 : passer le débuller

Une fois la surface lissée, on passe le débulleur.

Il faut savoir que lorsqu’on applique le crépi, il se peut qu’il y ait des petites bulles qui se créent.

Le débulleur ressemble à un peigne à carrelage, avec des petites dents. Il sert à égaliser un peu la matière.

#4 : repasser la lisseuse

On repasse la lisseuse pour fermer les grains.

Car, avec ses dents, le débulleur créée des petits sillons qu’il faut fermer.

Toutefois, le but est « juste » de fermer les grains. Il est inutile de « trop lisser ». Car sinon, ça devenir très difficile de faire la finition !

#5 : réaliser la finition

Généralement, on réalise un enduit gratté.

Toutefois, il y a d’autres finitions possibles comme le taloché, qui est plus compliqué à réaliser et qui demande d’avoir un vrai « coup de main ».

Vous connaissez désormais les grandes étapes pour faire un enduit de façade monocouche en application manuelle.

On vous donne quelques conseils supplémentaires pour réussi votre ouvrage !

3 conseils avant de réaliser un enduit de façade monocouche manuellement

#1 : Privilégiez l’application manuelle pour les petites surface

Tout d’abord, on vous recommande de privilégier l’application manuelle aux petites surfaces.

On entend par « petite surface » une superficie de l’ordre de 5 m2.

Vous pourrez « pousser » jusqu’au 10m2 si vous êtes « courageux »…

Mais au-delà, ça parait très compliqué de se lancer dans un chantier manuellement !

#2 : Gare au malaxage !

L’enduit monocouche ne dois pas être trop liquide. Il doit rester relativement ferme.

On le malaxe et dans l’idéal on le laisse reposer un peu.

Ne laissez pas la bétonniere tourner trop longtemps avec le produit dedans.

Sinon, l’enduit se charge en oxygène au bout de 2-3 minutes.

#3 : Gare à l’adhérence

L’enduit monocouche est très adhérent.

C’est pourquoi on privilégie les outils inox.

Aussi, on peut toujours faire un petit rajout de sable pour rendre l’enduit « moins adhérent ».

Laisser un commentaire