Epaisseur d’une dalle en béton de terrasse

Le béton est souvent envisagé pour construire une terrasse.
Il faut dire qu’il est économique, et qu’il permet de créer une plateforme robuste.
Mais quelle épaisseur de béton choisir ?
On vous explique l’épaisseur à adopter pour une dalle en béton de terrasse !

Epaisseur de la dalle de béton de terrasse : 12 cm !

Pour créer une dalle de béton de terrasse, vous pouvez prendre une épaisseur de 12 centimètre.

Enfin, il s’agit de l’épaisseur adoptée par les professionnels.

En effet, certains particuliers n’hésitent pas à couler sur des épaisseurs allant jusqu’à ~10 cm, ce qui est également acceptable… selon les chantiers !

Toutefois, un conseil : mieux vaut surdimensionner la dalle que chercher à optimiser son épaisseur à tout prix ! En effet, mieux vaut s’assurer qu’elle soit bien robuste, sans quoi elle pourrait se fissurer et se dégrader.

Cela étant dit, l’épaisseur de béton n’est pas la seule variable à considérer !

Pour cous éviter un écueil, on vous expose les 4 erreurs les plus « fréquentes » !

Les 4 erreurs à éviter lors de la construction d’une dalle de terrasse

Voici trois erreurs que l’on trouve sur les chantiers :

#1 : mauvaise préparation du sol

Avant de couler la dalle, il faut préparer le sol !

Et lors de cette étape, certains écueils se présentent : en particulier, il arrive qu’on ne mette pas le bon calcaire, ou que l’on aille pas « chercher le sol dur ».

Un conseil : si votre terrain n’est pas propice, vous pouvez réaliser une petite fondation périphérique, avec quelques rangs de parpaings. Ceux-ci peuvent tenir la plateforme.. Vous pouvez faire ça histoire que la fondation aille un peu plus bas, jusqu’au sol dur.

#2 : mauvaise disposition des aciers

Les aciers renforcent le béton.

La encore, on remarque certaines erreurs redondantes :

  • Les aciers doivent présenter un diamètre suffisant.
  • Il est recommandé de prendre des aciers déjà préfabriqués (treillis soudé). On ne peut pas prendre « n’importe quoi » (par exemple un grillage de cloture :D)
  • Bien disposer les aciers avant de couler le béton. Les aciers doivent être surélevés : vous pouvez faire ça en mettant des cales, ou en levant le treillis soudé lorsque vous coulez le béton. Attention : si vous ne levez pas les aciers, ils toucheront le sol ! Or, un treillis doit être « enrobé de béton ». S’il touche le sol, il n’a aucune efficacité !

#3 : mauvais dosage de béton

Un béton mal dosé, c’est un béton fragile !

Vous pouvez doser votre béton à 300 kg/m3 pour une terrasse.

Bien veiller à la proportion eau/ciment.

Prenez garde à la fluidité du béton ! Un béton trop liquide n’est pas favorable !

En effet, un béton liquide générera beaucoup de rejet d’eau.

Or, plus le rejet d’eau est important, plus le béton va rétrécir et plus des fissures apparaîtront !

Tenez vous à l’adage des anciens : « un bon béton c’est comme un bon ricard, il faut pas mettre trop d’eau !»

Et lors de la mise en place, vous pouvez vibrer le béton pour qu’il soit assez ferme !

#4 : conditions climatiques : gare aux fortes chaleurs !

Evitez les coulages par temps chaud, à cause de l’évaporation « trop rapide » de l’eau contenue dans le béton (peut créer de la fissuration).

Et si c’est vraiment nécessaire, vous pouvez recourir à une adjuvantation du béton !

Laisser un commentaire