Ferraillage d’une longrine

La longrine s’utilise comme fondation.
Le ferraillage d’une longrine suit le même principe qu’une poutre.
Découvrez comment ferrailler une longrine.

Rate this post
Pas de commentaire

La longrine

La longrine est une « poutre » utilisée pour les fondations.

Elle est notamment utilisée dans les bâtiments industriels qui reposent sur des plots.

Exemple : Bâtiment en ossature métallique avec une partie en bardage et une partie en parpaing. Plutôt que de faire une fondation périphérique, on réalise des plots que l’on vient raccorder avec des longrines.

La longrine s’utilise également pour construire des maisons. En particulier, lorsqu’elles reposent sur un sol à caractère humide.

Le ferraillage d’une longrine

La plupart du temps, on utilise des longrines précontraintes, qui arrivent « prêt à l’emploi » sur le chantier. Ces longrines sont déjà ferraillées.

Toutefois, si on venait à couler une longrine, on la construirait sur le même principe qu’une poutre.

Et en fonction des besoins, on mettrait des aciers plus ou moins gros : ce peut être du 14 ou du 16. Avec une structure à 5 ou 10 barres !

Quant au ferraillage vertical, il se présente sous forme d’attentes, dont le diamètre peut être de 14 ou 16 mm.

Toutes ces caractéristiques sont définies par la fournisseur et/ou par l’étude béton armé.

Commentaire : bien soigner la liaison des aciers qui doit être systématique !

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire