Le ferraillage d’un radier de piscine

Pour un ouvrage à la fois adapté et pérenne, il est important de prévoir le ferraillage d’un radier de piscine réalisé dans les règles de l’art. Cela implique le plus souvent le savoir-faire et les connaissances d’un professionnel en la matière. Cet article vous informe, vous guide sur le sujet.

Présentation générale du ferraillage de radier de piscine

En théorie, dans le cadre de la mise en œuvre d’une piscine, il est indispensable d’en passer par la création préalable d’un radier. Cela implique qu’il y aura une superposition de ferraillage.

Toutefois, dans beaucoup de construction de piscine, des dalles sont coulées à 15 cm d’épaisseur et sont ferraillées avec un treillis de diamètre 6 ou 8. En termes de tenue dans le temps, cette autre option convient parfaitement.

Au final, le choix sera surtout une question de prix.

Le choix de la méthode va également être fonction du bassin prévu. En effet, une piscine olympique ne demandera pas la même chose qu’un bassin en 4×6.

La mise en œuvre

La dalle au sol

Côté pratique, l’idéal est d’avoir un ferraillage en bicouche, c’est-à-dire une natte supérieure et une natte inférieure.

Voici la méthode de pose :

  • placer une couche inférieure de ferraillage :
    • il faut alors mettre des petites cales par-dessous pour le surélever du sol
    • la natte fera du 6 ou du 8 mm de diamètre : c’est une natte de structure
  • remettre une couche supérieure de ferraillage :
    • mettre un chainage triangulaire qui va servir d’écarteur entre les 2 nattes de treillis soudé
    • la nappe ne sera alors plus trop une natte de structure mais du PAF (panneau antifissuration) de 4,5 mm de diamètre

Pour le béton de la dalle, il faudra prévoir un minimum de 15 cm d’épaisseur de béton. Ce dernier pourra être dosé à 400 kg, d’où l’intérêt de se rapprocher du fournisseur ou du pisciniste.

Il est à noter que le pisciniste pourra faire les recommandations mais ne prendra pas en charge la création de la dalle. Il faudra donc contacter un maçon pour cette partie des travaux sachant que le minimum requis sera une couche avec treillis soudé en diamètre 6 ou 8.

Par ailleurs, le terrain devra, en amont, être terrassé et compacté.

Les murs de périphérie

Ensuite, il faudra également penser à réaliser un ferraillage pour un mur banché ou un mur en parpaings. Pour une piscine, le recours au bloc à bancher est une bonne solution.

  • En bloc à bancher

Pour le bloc à bancher, il faudra partir sur le même principe que le mur en parpaings sauf qu’il va y avoir beaucoup plus de ferraille.

Il faudra en effet prévoir une attente verticale tous les 40 cm environ, ce qui va permettre de créer une « cage » avec des aciers qui vont se placer sur la périphérie et ressortir partout.

Au fur et à mesure que l’on va mettre les blocs à bancher, il faudra placer des aciers horizontaux à chaque rang. Les aciers sont ainsi placés dans les petites encoches prévues à cet effet.

Cette option est plus chère que celle du mur en parpaings car le béton est coulé dans les blocs à bancher à l’aide d’une pompe.

  • En parpaings

En raison d’un coût moins élevé, certains préfèrent monter ces murs périphériques avec du parpaing.

Il faudra alors choisir du parpaing de 80 pour les mettre dans les parties enterrées avec des poteaux raidisseurs. Au minimum, il faudra placer des poteaux raidisseurs tous les 2 mètres.

De plus, les fers ne se placent pas que dans les angles, il faut également mettre des poteaux relativement rapprochés et faire des ceintures intermédiaires.

Par exemple, il faut créer une ceinture basse (commencer par poser un rang U de ceinture), ensuite il faut placer 1,2,3 rangs de parpaings, puis ajouter une ceinture intermédiaire au milieu et, arrivé en haut, il faut terminer par une ceinture en tête.

Il est recommandé de penser, en amont, à commander aussi une palette de parpaings de bloc d’angles en vue de faire les poteaux raidisseurs car il n’y en aura pas suffisamment sur une palette de parpaings classiques.

Conseil de pro

Dans tous les cas de figure, il sera très important de bien raccorder les aciers sur le ferraillage au sol en faisant des équerres. Ces équerres sortiront d’au moins 1 m – 1,5 m du sol pour permettre d’avoir une reprise d’acier correcte.

Il faudra également prévoir une implantation en haut de la piscine. Or, les aciers se trouvent en bas de la piscine. Dès lors, il est possible d’en passer par la mise en place de chaises d’implantation à la hauteur de la piscine finie à l’aide d’une règle de niveau et des cordeaux. Une fois que les cordeaux sont tendus, il devient possible de connaître la bonne hauteur et de mesurer les rangs de parpaings nécessaires pour atteindre la hauteur attendue.

Au besoin, il est d’ailleurs possible de jouer un peu sur l’épaisseur des joints pour arriver à la bonne hauteur.

Généralement, les piscinistes délèguent ces travaux au maçon. Ensuite, une fois l’ouvrage créé, ils dimensionnent le liner en fonction de la dimension finale.

Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux

Laisser un commentaire