Fissure dalle béton

Le béton est un matériau qui peut se fissurer. La fissure n’est pas toujours grave. Pour éviter la fissuration d’une dalle en béton, respecter les étapes de pose. Info pour prévenir, réparer, boucher une fissure.

4 (80%) 4 vote[s]
Pas de commentaire

Fissure du béton : les causes

Le béton est un matériau poreux qui présente quasi inévitablement des fissures à long terme, notamment s’il est soumis à des contraintes de traction.

Les causes de fissuration du béton sont multiples et concernent principalement la qualité du matériau, ainsi que la mise en œuvre et le fonctionnement de la structure.

Nous verrons ci-dessous les principaux paramètres qui favorisent la fissuration du béton.

betonniere utilisee pour faire son béton

Cause n°1 : l’excès d’eau

Le béton ne nécessite pas beaucoup d’eau pour atteindre sa résistance maximale.

La plupart des bétons que l’on fabrique à la bétonnière sur les chantiers résidentiels présentent un dosage trop important en eau.

Généralement l’eau est ajoutée sur le chantier pour augmenter l’ouvrabilité du béton i.e. pour le rendre plus fluide, afin de favoriser sa mise en place.

Cela étant, une quantité trop importante en eau provoque une perte significative de résistance du béton. Celui-ci est alors sujet à la fissuration.

  • Comment les professionnels font-ils pour fluidifier le béton?

Pour obtenir une maniabilité importante, les entreprises bétonnières ajoutent un plastifiant dans le mélange, en lieu et place de l’eau.

Ce type de produit apporte de la fluidité au béton, tout en préservant sa résistance !

D’ailleurs, si vous commandez un béton prêt à l’emploi, veillez à ne pas ajouter d’eau sur le chantier, sans quoi vous dégraderez la qualité de l’ouvrage.

Cause n°2: séchage rapide du béton

Le séchage trop rapide d’une dalle en béton occasionne des fissures.

En effet, la réaction qui fait passer le béton de l’état liquide à l’état solide nécessite de l’eau.

C’est une réaction lente, qui se poursuit des semaines après avoir coulé le béton.

  • La solution pour éviter l’évaporation rapide

Afin se prémunir des fissures dues à l’évaporation de l’eau (dessiccation), on utilise un produit de cure.

Celui-ci est indispensable quand les conditions météorologiques sont défavorables: soleil, vente, hygrométrie faible.

Cause n°3 : dosage béton inadéquat

Le dosage du béton (ciment, sable, gravier, eau) s’effectue en fonction d’un niveau de résistance recherché.

En effet, suivant l’application (dalle piétonne, dalle carrossable, poteau de soutien), les contraintes exercées sur le béton ne sont pas les mêmes.

sac ciment dosage

Sac de ciment. Le dosage s’exprime en quantité de ciment utilisée dans le mélange.

En cas de mauvaise appréciation mécanique, le béton peut se fissurer et se dégrader.

Cause n°4 : les joints

La mise en place d’une dalle en béton nécessite de poser des joints, au-delà d’une certaine surface.

Ceux-ci sont destinés à absorber les « mouvements du béton » sous l’effet du retrait et de la dilatation.

  • La dilatation: comme tout matériau, le béton se dilate et se contracte sous l’effet du chaud et du froid.
  • Le retrait : il consiste en une réduction du volume du béton par réaction chimique. Il en existe plusieurs sortes (retrait plastique, thermique, hydraulique…). Il peut aboutir à des fissures, notamment lorsque le béton est composé de beaucoup de ciment.

Fissuration : les autres causes

  • La pose : la dalle en béton doit être posée sur un sol bien compacté.
  • La vibration : un mauvais serrage peut accentuer le phénomène de ressuage et engendrer une fissuration plus importante.
  • La carbonatation : le PH du béton est sujet à diminution lorsqu’il réagit avec le CO2 qui peut provoquer un éclatement local et de grosses fissures.
  • Le ressuage : lors du séchage, les composants les plus lourds du béton ont tendance à descendre par gravité, provoquant ainsi un tassement du béton et l’apparition d’une pellicule d’eau à sa surface. Ce phénomène est très léger et ne causera normalement aucun désordre.

La prévention des fissures lors du coulage d’un béton

Les fissures ne sont pas nécessairement dangereuses et ne vont pas forcément affecter la solidité de la construction.

Cependant, elles altèrent l’aspect visuel du béton, raison pour laquelle on souhaite les éviter.

Pour réduire l’apparition de fissures lors du coulage d’un béton, vous devrez vous assurer d’un certain nombre de mesures.

  • Faire un béton bien dosé en fonction de l’application (terrasse; dalle de garage, fondation);
  • Bien choisir les armatures;
  • Sélectionner un béton adéquat ex: béton fibré;
  • Installer des joints de dilatation;
  • Appliquer un produit de cure;

L’apparition de fissures

La plupart des propriétaires identifient des fissures dans leur sous sol : sur le mur de fondation ou sur le sol lui-même.

Mur fissure

Mur fissuré. Le crépi se disloque.

Ils peuvent également observer des fissures sur le sol d’un garage, sur une terrasse ou dans une piscine enterrée.

Alors, la question qui se pose est : à partir de quel stade la fissure constitue-t-elle un problème ?

Or, il n’y a pas de réponse absolue à cette question :

  • Une fissure peut être déclarée « acceptable » par un spécialiste (ingénieur structure, architecte), car non structurelle. Dans ce cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.
  • Cependant, elle peut être considérée comme « problématique » par l’occupant de la maison, compte tenu de son impact visuel

Quoi qu’il en soit, dès que vous constatez l’apparition d’une fissures; il est important de vérifier son évolution dans le temps afin d’éviter qu’elle atteigne un seuil critique.

Si l’évolution est inquiétante, il est nécessaire de faire appel à un expert du diagnostic des structures qui pourra se prononcer sur le seuil de gravité de la fissure et sur les remèdes à apporter.

Réparer une fissure sur du béton

Quand les méthodes préventives se révèlent insuffisantes, il existe plusieurs méthodes de traitement des fissures:

  • L’injection : une « colle » composée classiquement de ciment est injectée dans la fissure ;
  • Le calfeutrement : la fissure est colmatée par des matières non solides la laissant libre d’évoluer ;
  • Le pontage : pose d’éléments sur la fissure pour la protéger des infiltrations ;
  • La protection superficielle : recouvrement superficiel par du mortier ;
  • Le traitement général : pose de revêtements étanches et imperméabilisants sur la fissure.

Ces méthodes permettent de réparer de façon permanente les craquelures, sans avoir à engager des travaux lourds.

Fissure et béton décoratif

Quand on pense « fissure » sur une dalle, on pense tout de suite à la contrainte esthétique qu’elle occasionne.

Pourtant, on peut effectuer un traitement décoratif sur le béton pour valoriser la fissure.

En particulier, une fissure peut donner une apparence « naturelle » au sol, en imitant la pierre, avec son effet craquelé ou marbré.

Après, en cas de gène occasionnée, il est toujours possible de dissimuler la fissure grâce à des techniques de décoration et de coloration.

Laisser un commentaire