La fondation d’une extension de maison: conseils et infos!

La fondation pour une extension de maison ne peut être réalisée sans un minimum de compétences dans le domaine de la construction. Ainsi, afin de vous aider à mieux connaître ce poste de travaux bien particulier, nos professionnels du bâtiment répondent, ici, à certaines de vos interrogations.

Généralités

La construction d’une fondation d’extension de maison s’effectue de la même manière que celle d’une maison normale.

En réalité, tout dépend de la construction, à savoir s’il s’agit de travaux dans du neuf ou dans de la rénovation.

Les différentes options de création de fondation possibles

Dans la pratique, soit il sera question d’agrafer l’extension soit de créer une structure indépendante.

Types de fondation

Explications

Agrafée

Dans ce cas de figure, il est question de venir agrafer l’extension sur la maison. Dès lors, on agrafe toute la structure, y compris les fondations.

Pour ce faire, il faut trouver les aciers existants, etc.

Si cette opération est facile à mettre en pratique dans du neuf, dans de l’ancien ce sera par contre bien plus difficile car il n’y a pas toujours de ferraille (ceinture, etc.).

Indépendante

Dans le cas de la création d’une structure 100 % indépendante, il sera question de faire comme pour la construction d’une partie annexe entièrement indépendante (comme un cube).

L’extension disposera donc de 4 fondations et de 4 murs. Dans cette configuration, 2 murs se retrouveront adossés l’un à l’autre (celui de la maison existante et celui de l’extension).

Si la nouvelle construction vient à travailler, la structure indépendante reste la solution idéale.

La nature de la fondation

Pour créer une fondation d’extension de maison, il faudra procéder à la réalisation de fouilles en rigole.

Ces fouilles feront alors le tour de la dalle. En effet, elles vont très rarement au milieu de la dalle. Toutefois, tout dépend de la grandeur de l’extension. Dans le cas d’une très grande surface, il est possible de rajouter des murs de refend (murs porteurs).

Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit que la fondation est en dessous des murs porteurs.

Sur la partie existante, le mur ne sera pas sur la fondation existante mais sur le bord de la fondation. Il n’est effectivement pas question de casser la fondation existante pour installer une nouvelle fondation en dessous.

Mise en garde :

En aucun cas il ne faudra aller gratter plus profond en dessous de la fondation d’un mur en maçonnerie existant. Le risque, dans une telle opération, est de venir affaiblir l’existant en enlevant le terrain qui est en dessous.

C’est extrêmement dangereux et cela peut occasionner de très graves accidents pouvant aller jusqu’au décès !

Seule une entreprise spécialisée dans le domaine peut faire de l’injection en sous-sol. Toutefois, cela peut se faire à un coût exorbitant.

Le ferraillage de la fondation

Enfin, dans le cadre de la mise en œuvre d’une semelle filante faisant le tour de la dalle (exactement comme la construction d’une dalle donc), il faudra aussi prévoir un ferraillage adapté.

Dans la situation qui nous intéresse, ce sont des aciers de 15-35 en diamètre 10 qui sont le plus couramment utilisés.

Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux

Laisser un commentaire