La fondation pour garage: une fondation particulière ?

Le fondation du garage est…identique à celle d’une maison !
Elle est réalisée en coulant du béton dans une fouille.
Découvrez comment réaliser une fondation de garage !

La fondation pour garage: pareille que la maison !

La fondation d’un garage est identique à celle d’une maison !

Autrement dit, elle prend la forme d’une fondation en semelle, avec un petit mur de soubassement.

Les 6 fondamentaux d’une fondation de garage

Voici comment construire une fondation de garage :

#1 : les aciers

Les aciers sont similaires à ceux utilisés pour une maison.

La semelle le plus couramment utilisée est la 15-35 diamètre 10.

En principe, vous pouvez réduire le diamètre selon l’épaisseur du mur (10 pour un parpaing classique de 20 , et éventuellement 8 pour un parpaing de 15…).

#2 : polyane et isolant

Avant de couler la dalle en béton, on met un film polyane.

On utilise également un isolant thermique.

En général, on met moins d’isolation qu’une maison… A moins d’anticiper un éventuel changement d’utilisation (transformation d’un garage en pièce de vie).

Dans ce deuxième cas, on utilisera une épaisseur équivalente à une habitation.

#3 : la dimension de la fondation

La fondation prend la forme d’une tranchée remplie de béton.

Plus spécifiquement, elle se caractérise par une largeur et une profondeur.

Dimension

 

Profondeur

On cherche la zone saine sur le terrain. Parfois, elle se trouve à 50 cm, d’autres fois, il faut chercher à 70 cm..

Si le terrain n’est pas très sain, augmentez l’épaisseur pour élargir la zone d’appui et stabiliser l’édifice.

On notera qu’en principe, vous devrez chercher la zone hors gel…

Largeur

Au minimum, la largeur se situe dans les ~40 cm.

Il n’est pas toujours facile de réaliser une excavation « propre » avec un godet, puisqu’il tend à créer faible largeur en fond de fouille (ex : 40 cm) et une plus forte largeur en superficie (ex : 50 cm).

Cet élément doit être pris en compte pour les calculs de béton.

En particulier, on prévoira un complément à la livraison, pour combler les irrégularités.

#4 : le fond de fouille

Contrairement à la dalle en béton, pour laquelle on tapisse le sol d’un lit de calcaire, on ne met jamais de gravier dans un fond de fouille !

En cas de sol irrégulier, mieux vaut couler un béton de propreté. Un dosage de ~150 kg suffira amplement.

Afin de favoriser l’enrobage des aciers, on les soulèvera un peu.

Pour cela, vous pouvez :

  • Utiliser des petites cales prévues pour ;
  • Utiliser des cailloux/pierres à intervalles réguliers ;
  • Couler une couche de béton, puis relever l’acier manuellement ;

#5 : prévenir la remontée capillaire

Le blocage de la remontée capillaire se fait au niveau…du rang de parpaing !

En effet, on prévoie un mortier hydrofugé pour créer une barrière étanche.

Ainsi, elle n’a pas lieu au niveau des fondations.

Après, il n’est pas « interdit » d’utiliser un polyane…Mais bonne chance ! Il n’est vraiment pas évident à installer au niveau des fondations… Et « aucun » artisan n’y a recours…

#6 : l’antitermite

Avant de couler le béton dans le fond de fouille, on met un antitermites. On l’applique au pulvérisateur.

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire