La fondation d’un pilier de portail

La fondation d’un pilier de portail stabilise le poteau.
Elle se présente sous forme d’une semelle ferraillée.
Découvrez comment réaliser la fondation du pilier de portail !

A quoi servent les fondations d’un pilier de portail

La fondation d’un pilier de portail stabilise le poteau.

Il faut dire que ce dernier est soumis à des contraintes mécaniques.

En particulier, il est naturellement exposé à un « effet levier » compte tenu de sa hauteur et section.

Or, sans fondations…Le pilier basculerait !

De fait, on comprend naturellement l’utilité de ces dernières !

Mais au juste, comment réalise-t-on les fondations du poteau de portail ?

La règle de base pour réaliser une fondation de pilier de portail

La fondation d’un pilier de portail :

  1. Doit être réalisée sous forme de semelle couvrant l’ensemble « poteaux + portail » ;
  2. Ne devrait pas se faire sous forme de « semelle ponctuelle » sous chacun des poteaux séparés ;

En effet, dans le cas (b) des massifs séparés, il y aurait de fortes chances que les poteaux bougent sous l’effet du « travail » entre les deux poteaux.

Or, mal réalisée, la fondation pourrait entrainer un resserrement ou un écartement des piliers…Auquel cas..Le portail ne se fermerait plus !

Comment réaliser la fondation pour pilier de portail ?

Nous avons vu que la fondation devait couvrir toute la largeur de l’ouvrage.

Dès lors, on peut partir :

  • Sur une semelle de fondation ;
  • La largeur : elle dépend du poteau et du portail. Avec un poteau de 50×50, on partirait à minima sur une largeur de 55 – 60 cm.
  • La profondeur : elle est variable. Il arrive que l’on pose des gros poteaux en pierre de 50×50 et 3 mètres de haut… Ce qui crée une grosse charge. Dès lors, on peut partir sur un bon ~40-50 cm de béton ;
  • Le ferraillage : on utilise souvent une semelle filante 15-35 5 barres avec étrier Ca convient très bien pour ce genre d’ouvrage. D’ailleurs, rien n’empêche de faire une fondation de ~50 cm de large, avec une semelle au milieu de 35… en dessous des poteaux ;
  • Le ferraillage vertical : on fera ressortir des attentes au niveau des poteaux ;

On notera que les caractéristiques de la semelle dépendent de chaque chantier (nature du terrain, véhicule qui circule i.e. voiture, camion, tracteur, dimension des poteaux…).

C’est pourquoi, chaque chantier doit faire l’objet d’une étude individualisée…

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire