7 conseils pour réussir la fondation d’un mur de 2 mètres !

La couvertine est le petit « chapeau » que l’on met au-dessus d’un mur.
On vous explique comment poser une couvertine en béton !

Voici 7 conseils pour réussir une vos fondations :

#1 : vérifiez la nature du terrain !

On ne va pas avoir la même fondation avec un sol très dur et avec un sol très meuble.

Pour un sol meuble, on tachera d’augmenter la portance en travaillant sur une grande largeur.

Nb : c’est comme un « doigt » que l’on mettrait dans du sable. Alors que le doigt aura tendance à s’enfoncer, la main restera en surface, car elle occupe une plus grande surface.

#2 : pensez à l’enrobage des aciers !

Les aciers devront être bien enrobés :

  • Avec une semelle 3 barres, compter ~7-8 cm d’épaisseur ;
  • Avec une semelle 16-35, compter ~20-25 cm d’épaisseur ;

#3 : prenez les mesures !

Pour un mur de 2 mètres de hauteur, on privilégie une fondation :

  • D’une ~50aine de cm de large (dépend en partie de la largeur des blocs) ;
  • D’une épaisseur d’au moins ~25 cm

Coté ferraillage, on pourra s’orienter vers une semelle 15-35 en diamètre 10 (mur en agglo) ou en diamètre 8 (mur en brique).

#4 : le terrassement rajoute de la largeur !

Selon la nature du terrain, le terrassement sera plus ou moins commode.

  • Le terrain dur : vous risquez de tomber sur de la grosse pierre. Si vous prenez un godet de 50, vous risquer d’arracher 60 voire 70 cm !
  • Le sol meuble : l’excavation dans du sable est plus facile. En terrassant à 40, vous aurez du ~40-50 cm ;

#5 : Mieux vaut « jouer » sur la largeur que sur la profondeur !

Lorsque vous réalisez une fondation, mieux vaut partir sur « plus de largeur » que de « hauteur ».

La fondation peut basculer d’un coté ou de l’autre. C’est pourquoi, il est préférable de rajouter de la largeur par rapport à la hauteur.

Et attention : si vous surdimensionnez la fondation, vous risquez de provoquer une charge linéaire importante, qui risque de « s’affaisser » et de provoquer la rupture du mur.

#6 : Soyez régulier dans l’épaisseur !

Mieux vaut être régulier dans l’épaisseur de béton, en évitant d’avoir 40 cm d’un côté, puis 20 de l’autre.

Lors du terrassement, on peut travailler au laser, pour avoir un fond de fouille qui soit de niveau.

Et si vous n’êtes pas sur que le fond de fouille soit stable, vous pouvez couler une épaisseur de béton de propreté.  Celui-ci sera recouvert par le béton de structure.

#7 : Choisir la bonne consistance de béton !

Le béton de fondation aura une consistance « ni trop dur », « ni trop liquide ».

Si vous vous adressez à une centrale à béton, tout en précisant son usage, ils vous livreront un béton approprié à une fondation.

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire