Isoler une dalle béton par-dessus

En rénovation, il est courant d’isoler une dalle en béton par-dessus.
Cette isolation peut s’effectuer de deux façons : avec un « isolant + chape » ou avec une chape isolante.
On vous explique comment isoler une dalle en béton en rénovation !

Rate this post
Pas de commentaire

Quand isoler une dalle béton par-dessus ?

Lors d’un chantier de rénovation on peut être amené à isoler une dalle en béton par-dessus.

En particulier, c’est le cas :

  • Pour un plancher chauffant;
  • Pour améliorer l’isolation d’un sol (avant application d’un revêtement);
  • Pour des applications spécifiques comme une chambre froide

Désormais, vous savez dans quelles conditions placer un isolant thermique. A présent, voyons comment renforcer l’isolation du sol.

Comment isoler une dalle béton par-dessus ?

Pour isoler une dalle béton par-dessus on peut mettre en place :

Nous allons détailler chacune des méthodes ci-dessous.

Méthode 1 : isoler une dalle en béton avec un complexe « isolant + chape »

La plupart du temps, pour isoler un sol, on utilise un isolant thermique que l’on recouvre d’une épaisseur de chape.

L’isolant mis en place doit être rigide et performant c’est pourquoi on utilise souvent le « Styrodur ». De plus, il doit être suffisamment épais pour garantir une bonne isolation. En règle générale, on utilise une épaisseur de ~50 à 60 mm.

Une fois que l’isolant a été sélectionné, il ne reste plus qu’à le mettre en place et à le recouvrir d’une chape.

La chape traditionnelle

La chape traditionnelle de carreleur est appliquée sur une épaisseur d’au moins 6 cm. Sauf contraintes particulières, qui restreindraient les épaisseurs, auquel cas, on peut descendre exceptionnellement à ~5 cm.

La chape liquide

La chape liquide est un mortier fluide autonivelant. La plupart du temps, elle est mise en place par une entreprise qui gère également la partie « isolant ».

L’épaisseur de chape liquide est très variable selon le produit que l’on applique : certaines chapes s’appliquent sur 5 cm, d’autres sur 6 cm. Ainsi, il n’y a pas de règle générale applicable à toutes les chapes. Dans tous les cas, le chapiste s’en tient aux épaisseurs indiquées par la cahier des charges du fabricant.

Résumé

Pour résumer, on isole un plancher en installant un isolant, que l’on recouvre d’une chape.

Cela étant, il existe une alternative plus simple : la chape isolante !

Méthode 2 : isoler une dalle en béton avec une chape isolante

Au lieu de mettre un isolant recouvert par une chape, on peut utiliser un bétostyrène ou un produit équivalent.

Il s’agit d’un produit « deux en uns » puisque c’est une chape qui est isolante !

Et comment ça marche ?

Le bétostyrène est réalisé comme un mortier classique, sauf qu’on remplace une partie du sable par des billes de polystyrènes qui sont légères et isolantes.

Les billes en polystyrènes sont vendues en sac. On les mélange dans la bétonnière, comme on le ferait avec du sable.

La chape isolante est souvent employée sur des planchers en bois, car elle est légère. Ainsi, elle réduit les contraintes de poids sur le plancher, tout en isolant le sol.

Cela étant, le bétostyrène n’est pas une « solution miracle » non plus, puisqu’il assure une moindre isolation que le « styrodur ». Toutefois, cette solution peut constituer un bon « compromis » dans certains cas de figure.

Quelques conseils pour isoler une dalle béton par-dessus

Avant de vous lancer dans un chantier d’isolation, voici quelques recommandations qui peuvent vous être utiles.

Conseil #1 : si le sol est irrégulier, traitez-le !

Premièrement, si votre sol est irrégulier, corrigez les défauts avant d’appliquer une couche isolante.

Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • L’utilisation d’une raboteuse pour corriger la surface du béton : vous pouvez utiliser une « grosse ponçeuse » avec des galets, ou une raboteuse à béton « classique ».
    Notez qu’avec une raboteuse à béton, vous pouvez enlever 5 mm de béton d’un coup, mais l’opération est particulièrement longue…. Pour traiter 20 m2, vous pouvez y passer ~2 jours ! Ainsi, mieux vaut avoir un sol régulier en amont !
  • L’application d’un produit autonivelant pour avoir un bon état de surface. Cela étant, l’ampleur des défauts ne doit pas être trop élevée.

Conseil #2 : prenez garde aux épaisseurs

Avant d’installer un complexe « isolant + chape », il convient de bien vérifier les hauteurs. En particulier il convient de vérifier (non exhaustif):

  • Les hauteurs maximales : passages de portes, etc.
  • La résistance de l’isolant pour les épaisseurs envisagées

Conseil #3 : appliquez le polyane dans le « bon sens »

Dans certains cas, la dalle existante du plancher ne comporte pas de polyane. Dès lors, vous pouvez mettre en place un film plastique, mais assurez vous de le mettre correctement.

Ainsi, il est préférable de mettre en premier lieu l’isolant thermique puis ensuite le film polyane, même si ça parait contre-intuitif.

Cela permet d’éviter des phénomènes de condensation sur le revêtement.

Laisser un commentaire