Les joints de murs en pierre

Posséder des murs en pierre est une réelle chance et nombreux sont les amoureux de la pierre. Néanmoins, ces constructions demandent de l’attention, de la technique et des connaissances pour réaliser les joints des murs en pierre apparente.

Nos artisans vous guident pour vos réalisations de joints !

Présentation

Les joints de vos pierres sont apparents. Il est donc indispensable de suivre les étapes à la lettre pour la bonne réussite de ces joints et la bonne esthétique du mur, parfaitement jointé.

Avant toute chose, notons que le travail de la pierre dépend de la région dans laquelle vous vous trouvez.

On ne travaillera pas de la même manière et avec le même matériau en fonction que la pierre soit dure comme les marbres ou le grès dans le nord ou bien que la pierre soit calcaire comme dans les régions du sud.

Préparation du support

Tout d’abord, il est important, dans une première étape, de venir retirer les anciens mortiers utilisés au niveau du joint pour bénéficier d’une certaine profondeur et ainsi pouvoir ajouter de la matière lors de la pose des nouveaux joints. En effet, ils nécessitent un ajout d’épaisseur, car posé en trop faible épaisseur le joint ne tiendra pas.

Lorsque la disposition des pierres est trop dense, il peut être utile de les écarter un peu en retirant quelques éléments. Les joints seront plus épais, plus profonds et ils auront un meilleur maintient.

Il faut laisser un minimum de 1 cm environ entre chaque pierre pour pouvoir incorporer de la matière.

Sur des bâtiments historiques, les architectes des Bâtiments de France peuvent demander de ne pas retailler les pierres. Il faudra donc adapter les quantités de matière en conséquence. Les joints seront, dans ce cas, plus délicats à réaliser.

Concernant la profondeur, on dégage généralement entre 3 et 4 cm afin de pouvoir mettre du mortier en masse à l’intérieur et créer de réels blocs solides.

Enfin, on vient faire un nettoyage général et en profondeur (ex : sablage ou nettoyage haute pression) sur l’ensemble des pierres et des anciens joints pour retirer toutes les impuretés présentes comme les poussières qui peuvent causer une mauvaise tenue des joints.

De plus, les pierres ne seront que plus esthétiques après un bon nettoyage.

Utilisation d’un mortier

Lorsque l’on souhaite une couleur de joint particulière, on va plutôt s’orienter vers un produit monocouche. Ce type de matière est néanmoins plus complexe à mettre en place car la texture est grasse.

Notez qu’il est très courant de faire les joints à l’aide d’un mortier à la chaux. Il s’accorde très bien avec la pierre calcaire au niveau des tons. En fonction de la couleur désirée, il faudra s’orienter vers un sable plus ou moins jaune, ocre… Il ne faut pas hésiter à réaliser des échantillons (sable blanc, jaune, ocre…).

Avant d’appliquer le mortier pour réaliser les joints, il est indispensable d’arroser les supports avec de l’eau. Si les pierres sont en calcaire, la quantité d’eau sera bien plus importante. N’hésitez pas à protéger les sols lorsque le mur à jointer se trouve en intérieur, ce chantier est extrêmement salissant puisque l’arrosage doit être abondant.

La texture du mortier joue un rôle à la fois pour la complexité d’application et de réalisation des joints, mais aussi par rapport à la durabilité des joints.

Certains ne sont pas partisans de réaliser un mortier très gras pour faire les joints et préfèrent mettre un mortier dosé à 350 ou 400 kg car il sera plus facile à appliquer. Le risque de fissure est néanmoins très important.

Nos artisans préfèrent travailler avec un mortier moins dosé 200 à 250 kg, certes moins facile à appliquer, mais de bien meilleure qualité visuelle.

Pour la finition, une des possibilités est de faire un brossage (avec une brosse métallique très fine) lors de la phase de prise du mortier et après son lissage parfait.

Le dosage du mortier à la chaux

Pour être solide, durable et esthétique, le mortier à la chaux se doit d’être parfaitement dosé.

Nos partenaires conseillent pour le dosage suivant : 200 kg de liant pour 1 m³ de sable.

Le cas d’un mur neuf

On pourrait croire que la réalisation d’un mur en pierre neuf est différente que la rénovation d’un mur ancien.

Même si les étapes de préparation comme le retrait des anciens mortiers et le nettoyage en profondeur des pierres et des joints ne sont pas à faire dans le cas du neuf, le principe de réalisation des joints reste le même.

On opte alors pour une réalisation monocouche qui peut être également à la chaux.

Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire