Le coefficient de foisonnement

Le coefficient de foisonnement définit le ratio «terre extraite/terre à évacuer ».
Il s’utilise dans le domaine du terrassement.
La plupart du temps, il est compris entre 1,3 et 1,5.
Tout savoir sur le coefficient de foisonnement !

Rate this post
Pas de commentaire

Le coefficient de foisonnement : c’est quoi ?

Le coefficient de foisonnement est un coefficient utilisé dans le terrassement.

Il relate la différence de volume entre le volume creusé et le volume extrait.

En général, le foisonnement se situe entre 1,3 et 1,5.

Autrement dit, en creusant 1m3, vous devriez extraire entre 1,3 et 1,5 m3 de terre.

De quoi dépend le coefficient de foisonnement ?

Le coefficient de foisonnement dépend plusieurs éléments :

La nature du terrain

Un sol sablonneux aura moins de foisonnement qu’un sol argileux :

Nature du terrain

Caractéristiques

Sablonneux / terre très fine

Très peu de foisonnement. Autrement dit, pour 1 m3 creusé vous aurez près de ~1 m3 extrait

Rocailleux

Ca varie en fonction de la taille de la rocaille. Vous aurez beaucoup plus d’espace entre les cailloux lorsque la terre est très compacte.

Après, en tout état de cause, avec 1 m3 creusé vous devriez extraire un volume supérieur (ex : 1,4 m3).

Argile

Une terre argileuse va générer un coefficient de foisonnement de l’ordre de ~1,3

Mouillé ou pas mouillé

De la même façon, une terre mouillée et compacte n’engendrera pas le même foisonnement qu’une terre sèche.

Illustrons cela avec le sable :

Tout d’abord, précisons que le sable sec est plus léger que le sable mouillé. Car sous l’effet de l’eau, l’espacement des grains augmente.

Dès lors, on devrait avoir moins de foisonnement avec un sable sec que mouillé

Comment détermine-t-on le coefficient de foisonnement ?

Si on voulait faire les choses dans les « règles de l’art », on pourrait commencer par faire une étude de sol, avec un carottage sur site.

En réalité, cela se fait très peu… En dehors des travaux routiers (ou l’on réalise des forages réguliers pour savoir ce qu’on a le long du tracé).

En revanche, on peut déterminer le coefficient de foisonnement en utilisant des logiciels de terrassement.

Laisser un commentaire