Livraison de béton par toupie: les étapes, les conseils!

La livraison de béton par toupie, ça se prépare !
Ces pourquoi, nous vous décrivons les principales étapes d’une livraison de béton par toupie, en les agrémentant de conseils, pour réussir votre commande !

Quand privilégier une livraison de béton par toupie ?

La fabrication du béton « à la bétonnière » reste la façon la plus économique de se procurer du béton.

Néanmoins, pour les grosses quantités de béton, la fabrication artisanale peut être très contraignante… et revenir plus cher qu’un béton de toupie si ce dernier est fabriqué par un professionnel (frais de main d’œuvre).

Dès lors, on estime qu’à partir de ~2-3 m3, il est plus intéressant de réaliser une livraison de béton par toupie!

Néanmoins, la livraison de béton par toupie, ça se prépare.

C’est pourquoi nous vous proposons une « check list » des éléments à anticiper.

Les 3 étapes d’une livraison de béton par toupie

Voici les principales étapes d’une livraison de béton par toupie :

Etape 1 : on détermine la quantité de béton requise

Tout d’abord, vous devrez déterminer la quantité de béton dont vous avez besoin.

Pour cela, vous pouvez :

  • Préparer votre chantier : fouilles, coffrage.. ;
  • Déterminer le volume de béton qu’il vous faut ;

Un conseil: prenez une marge de sécurité!

Prenez une marge de sécurité, en arrondissant votre béton à la valeur supérieure.

D’ailleurs, la commande de béton marche par demi m3, voir quart de m3 (0,25 m3).

Ainsi, une valeur de « 2,1 m3 » sera arrondie à 2,25 m3 ou 2,5 m3.

En fonction de la préparation de votre terrain (irrégularités dans l’excavation) vous devrez prendre une marge de « sécurité » plus ou moins grande.

Dans tous les cas de figure, il vaut mieux commander « trop de béton » que « pas assez » !

Etape 2 : on contacte un fournisseur de béton!

Une fois que vous aurez défini le cubage de béton, vous pourrez contacter un fournisseur.

Vous n’avez pas forcément besoin d’appeler une centrale à béton !

Vous pouvez tout simplement vous rendre chez un négociant de matériau, et passer commande.

Lors de la commande, vous renseignerez plusieurs éléments :

  • Votre projet : dalle de terrasse, plancher poutrelle hourdis, fondation ;
  • Le béton souhaité : fluidifié, petit gravier… ;
  • Les indications pour le chauffeur : itinéraire, point GPS, téléphone ;

Les conseils liés à la prise de commande :

Voici quelques conseils pour réussir votre prise de commande :

Conseil A : vérifiez les accès de la toupie béton

Assurer vos que le camion puisse passer jusqu’à chez vous.

Pour cela, prenez en compte le caractéristiques du camion:

  • La largeur  : ne dépasse pas les 2,5 mètres;
  • La longueur ;
  • Le poids  ;

Il arrive que le camion ne puisse pas accéder jusqu’au chantier.

On peut imaginer plusieurs situations :

  • Un pont en bois : le camion peut être trop lourd pour rouler sur un petit ouvrage ;
  • Un portail trop étroit ;
  • Une zone de manœuvre limitée : supposons que le portail laisse passer le camion, mais qu’il n’y ait aucun débattement pour manœuvrer… dès lors, le camion est bloqué !

Or, ce serait désagréable de payer une toupie qui ne pourrait pas livrer le béton !

Alors, en cas de doute, adressez-vous à votre livreur !

Conseil B: en cas de doute…demandez au livreur de béton !

Si vous doutez sur les accès, vous pouvez demander à ce qu’un commercial de la centrale à béton se déplace jusqu’à chez vous pour définir les possibilités d’accès.

Ça ne coûte rien, et ça évite de payer un camion toupie…pour rien !

Et si la zone de manœuvre est trop restreinte, il y a des solutions !

Les camions toupie peuvent être équipés de pompes ou de tapis, pour couler le béton à distance.

En revanche, cela donne lieu à un supplément de coût.

Conseil C: anticipez votre commande !

Il est déconseillé d’appeler la veille pour le lendemain.

Idéalement, nous recommandons de commander son béton avec au moins une semaine.

Conseil D: annulez si la météo est défavorable !

En cas de météo défavorable (pluie, gel, trop fortes chaleurs), mieux vaut annuler votre commande.

Cela ne coûte rien, et ça évite de rater son coulage.

Néanmoins, anticipez au maximum l’annulation (avec un jour de préavis). Si le camion est déjà parti, vous serez redevable de la livraison.

A l’inverse si les conditions sont trop défavorables et que vous annulez à juste temps, le centralier ne va pas vous facturer la livraison. Il vous suffira de replanifier une nouvelle livraison.

Conseil E : spécifiez si vous prévoyez une livraison compliquée !

Lors de la prise de commande, nous recommandons d’indiquer comment vous envisagez le déchargement.

  • A la brouette ?
  • La mise en œuvre va-t-elle être compliquée ? Longue ?

En général les conducteurs prévoient ~1 heure pour décharger le béton. Et si le camion est mobilisé plus longtemps, le planning du conducteur va être « chamboulé ».. il prendra du retard au prochain chantier et ainsi de suite.

C’est pourquoi, les livreurs appliquent des forfaits en cas de retard. Ainsi, vous pouvez être redevable de 60 à 80€ lors d’un retard au-delà de 30 minutes.

Etape 3 : La livraison du béton le « jour J »

Une fois le béton commandé, la centrale à béton vous le livrera le jour « J ».

En temps et en heure… en principe !

C’est pourquoi, nous recommandons de passer un coup de fil, pour s’assurer que le camion arrive bien comme prévu.

Vous pouvez téléphoner : la veille pour un chantier matinal (ex : 8h) ou ~2 heures avant le coulage.

Conseil : soyez prêt le jour J

Encore une fois, anticipez le chantier.

En particulier assurez-vous :

  • que le chantier soit bien « staffé ». Si vous êtes plusieurs, appelez vos « collègues » pour qu’ils soient la avant l’arrivée du camion ;
  • d’avoir tout le matériel à disposition : règle, brouette, râteau, botte, truelle, appareil de prise de niveau (ça peut être un niveau et une règle) .. en somme, l’équipement du parfait couleur de béton !
Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire