Quelle main d’œuvre pour répandre le béton d’un camion toupie ?

Pour répandre le béton d’un camion toupie, vous aurez besoin d’être entre 1 et 3 !
Cela dépend du chantier : dalle de terrasse, fondation, plateforme de maison.
Découvrez la « juste » main d’œuvre à prévoir !

La main d’œuvre à prévoir pour répandre un béton de toupie

Pour répandre le béton d’un camion toupie, vous aurez besoin d’être entre 1 et 3 personnes !

L’effectif varie en fonction :

  • De l’envergure du coulage : plus le chantier est « grand », plus vous aurez besoin de monde !
  • De la « formation » des opérateurs : un maçon professionnel sera plus à l’aise qu’un débutant… Il pourra faire le travail de plusieurs ;
  • Du conducteur de camion toupie : certains livreurs peuvent « aider » à mettre en place le béton… Mais il ne faut pas compter la dessus ! Certains conducteurs ont tendance a déverser le béton le plus rapidement possible… N’hésitez pas à leur donner les instructions !

Coulage du béton: les effectifs à prévoir en fonction du chantier!

Voici les recommandations en main d’œuvre pour trois chantiers « courants » :

 

Expérimenté

Débutant

Plateforme de maison

Idéalement 2 à 3 personnes. Vous pouvez répartir les tâches : 1 personne au laser, 2 personnes pour dresser au râteau. L’opérateur laser guide le coulage. Il indique les zones ou il manque du béton, et celle ou il y a un excès de béton. Lors du bétonnage l’une des personnes se détache des autres pour passer la règle / taloche.

2 à 3

Fondation

Si le chauffeur est bon et qu’il peut faire le tour de la maison, possibilité de réaliser le coulage seul ! Le chauffeur reste dans le camion et avance progressivement.

2 à 3

Dalle de terrasse

1 personne. Les chauffeurs de toupie ont l’habitude.

Mieux vaut être 2 ou 3 ! Pour un débutant, tirer le béton au râteau peut vite être « fatiguant » !  C’est pourquoi, il vaut mieux être un peu nombreux pour passer la main en coup de fatigue.
L’un des opérateurs pourra prendre les niveaux, idéalement avec un laser. Il pourra déterminer s’il est nécessaire de faire des compléments par ci et par la en fonction des relevés.

Si par chance le coffrage est réglé à la bonne hauteur en périphérie, cela facilitera d’autant le travail. Sinon réaliser un tracé au préalable au cordeau traceur.

Pour information, le livreur peut donner de bons conseils. Mais tous les chauffeurs ne sont pas à mettre dans le même panier. Parfois, il faut les ralentir un peu.

2 conseils lors du coulage d’une dalle en béton

Avant de réaliser un bétonnage ; voici quelques conseils utiles :

Conseil n°1 : gare au surplus !

Il est important de « bétonner » de façon progressive : complétez par ci et par là s’il manque du béton.

Mais évitez à tout prix l’excès de béton !

Sinon vous risquez :

  • De passer du temps pour enlever le béton excédentaire ;
  • De vous retarder dans l’opération de bétonnage (passage de la règle, etc.) ;
  • De voir le béton sécher…sans pouvoir le travailler !
  • De vous retrouver avec un stock de béton à évacuer !

Pour éviter cela, gardez la main sur le coulage du béton ; et « ralentissez » le rythme si le coulage est trop rapide. Vous pouvez dire « stop » au chauffeur de toupie !

Conseil n°2 : anticipez votre chantier !

L’un des meilleurs conseils que l’on puisse donner, c’est l’anticipation du chantier. Vous pouvez prévoir de nombreuses choses en amont, pour réduire le travail en aval !

Ainsi, lors d’un chantier de fondation, vous pouvez :

  • Mettre la ferraille ;
  • Positionner des fers à béton à la hauteur voulue, au laser ;
  • Réaliser des marquages sur la paroi (marquage à la bombe) ;

En revanche, vous ne pourrez pas réaliser toutes ces opérations sur « tous les chantiers ». Ainsi, sur la plateforme d’une maison, vous risqueriez de percer l’isolant. Néanmoins , si vous utilisez un béton autoplaçant, vous pouvez positionner les piges la veille du chantier, pour faciliter le coulage.

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire