La méthode de pose d’un bloc à bancher

Le bloc à bancher permet d’assembler « facilement » un mur.
La construction est solide et adaptée pour toutes catégories de parois : piscine, mur de clôture, mur  de soutènement.
Vous voulez en savoir plus ? On vous explique la méthode de pose d’un bloc à bancher !

4.8 (96.84%) 38 votes
Pas de commentaire

Qu’est ce qu’un bloc à bancher ?

Le bloc à bancher est un bloc creux constitué de parpaing ou de polystyrène.

Il s’utilise dans de nombreux projets relatifs à la « maison individuelle » : bassin de piscine, mur de clôture, mur de soutènement

Nous allons expliquer ci-dessous la méthode de pose du bloc à bancher.

Quelle est la méthode de pose d’un bloc à bancher ?

La méthode de pose d’un bloc à bancher est la suivante :

  1. On commence par déposer un lit de mortier
    Cette première couche de mortier est fondamentale, puisqu’elle permet de rattraper tous les défauts liés à un sol irrégulier.
    Sans elle, les défauts risquent de s’accentuer au fur et à mesure de la construction !
  2. On assemble chacun des rangs à sec
  3. On ferraille chaque rangée du mur.
    Les blocs à bancher présentent des petites « encoches » spécialement prévues pour.
  4. On coule le béton dans les blocs, puis on le vibre
  5. On attend que le béton ait totalement durci i.e. 28 jours avant de remblayer

Le ferraillage du bloc à bancher : comment ça marche ?

fer toreAvant de ferrailler un mur banché, on réalise au préalable une étude de structure. Celle-ci détermine : la typologie de fers à utiliser et leur positionnement.

Cela étant dit, les ferraillages sont assez récurrents :

  • On utilise en général des fers tores de 10 (à l’horizontal et à la verticale)
  • On les positionne à chaque rangée de bloc à bancher (horizontal)
  • On espace les attentes verticales tous les ~40 cm (ou inférieur selon le renfort souhaité)

Ces information étant données à titre indicatives, puisqu’elles relèvent d’une étude structurelle personnalisée !

Quel béton utiliser dans un bloc à bancher ?

Le choix du béton est très important lors de l’assemblage d’un mur en bloc à bancher.

On s’orientera en particulier vers un béton :

  • Fluide mais pas trop : une consistance « S4 » fait l’affaire, avec un petit rajout d’eau (à demander en centrale)
  • Avec des « petits granulats » (ex : 12 au lieu de 14/16) : pour qu’il puisse bien circuler dans les blocs et autour des armatures

Généralement, on évite un béton fluide autoplaçant pour ce type de projet ! En effet, même s’il se met en place très facilement, il arrive qu’un bloc à bancher puisse se casser … Or, pour peu que le béton soit très fluide, le chantier peut virer « au cauchemar », avec un déversement complet du béton !

Trouver une entreprise de maçonnerie pour assembler un mur banché

Le bloc à bancher offre une « simplicité » de construction, toutefois, dans bien des cas, mieux vaut s’entourer d’un maçon professionnel :

  • Il maîtrise parfaitement la méthode de pose du bloc à bancher, dans le respect des DTU ;
  • Il sera mettre en place un ferraillage adéquat ;
  • Il commandera un béton au juste prix, étant donné que les centraliers peuvent incrémenter leur prix auprès des bricoleurs occasionnels

Vous souhaitez obtenir un devis de chiffrage, pour la mise en place d’un mur en bloc à bancher ? Completez le formulaire ci-dessous : il est gratuit, et il n’engage à rien !

Laisser un commentaire