Le mortier bâtard

Qu’est-ce qu’un mortier bâtard et à quoi sert-il ?

Des professionnels vous répondent sur ce sujet bien particulier afin de vous aider à mieux le cerner !

Qu’est-ce que le mortier bâtard ?

Le mortier bâtard est un mortier qui est réalisé avec un mélange de ciment et de chaux.

Il n’est pas obligatoire de le fabriquer soi-même, car il est possible de l’acheter tout prêt.

Ex: la marque Multibat commercialise des liants bâtards

L’intérêt du mortier bâtard

Le mortier bâtard est l’alliage de deux liants:

  • Le ciment présent dans le mélange apporte la résistance;
  • La chaux confère de la souplesse.

Les applications du mortier bâtard

Ce mortier bâtard peut être utilisé pour :

  • maçonner des parpaings : c’est d’ailleurs ce qui convient le mieux mais qui est moins utilisé en raison d’un coût plus élevé.

Si on suit le DTU on doit maçonner avec un mortier bâtard. Mais ce n’est pas toujours pratiqué sur chantier… Pour ne pas dire que c’est rarement pratiqué!

  • maçonner des moellons : dans ce cas on n’optera pas pour un 50-50, il faudra un mélange avec plus de chaux.
  • faire les scellements de tuile : le mélange du ciment et de la chaux est utile pour éviter que ce soit trop cassant. Il est ici possible de faire du 50-50.

Si on veut augmenter la souplesse, on peut mettre un peu plus de chaux. Par exemple : 2/3 chaux, 1/3 ciment.

  • faire des enduits : toutefois, pour un enduit, le problème serait le même que dans le cas des tuiles, il faudrait plus opter pour 2/3 chaux pour 1/3 ciment.

Il faut garder à l’esprit que le problème du ciment est qu’il renforce mais, par la même occasion, il rigidifie aussi le mortier… Or, tout ce qui est plus rigide est plus cassant.

Quel dosage en liant ?

Le dosage sera fonction de ce que l’on souhaite faire.

Par exemple, un dosage à 200-250 kg pour du parpaing sera bien.

Ensuite, pour réaliser de l’enduit de type enduit taloché, il faudra se diriger vers des dosages un peu plus maigres, de l’ordre de 150 kg.

Pour de la tuile, l’idéal est de procéder en 2 temps :

  • Premier temps : faire un ciment bâtard pour le scellement de tuiles, on peut utiliser un 200 kg
  • Deuxième temps : réaliser une couche de finition très fine que l’on va pouvoir lisser et doser à 200-300 kg. Moins c’est dosé, moins on peut le lisser.
Formulez une demande de devis!
de
à

Laisser un commentaire