Le mortier pour joints en pierre: caractéristiques, dosage…

La réalisation d’ouvrages en pierres nécessite la mise en place de joints afin de former ainsi un ensemble harmonieux et solide. Nos experts vous informent sur les mortiers qui vous seront indispensables pour la bonne fabrication de ces joints.

Les possibilités pour la réalisation de joints

Il existe plusieurs possibilités pour la réalisation des joints de pierres.

Pour ce faire, l’utilisation d’un ciment est indispensable. Il sera aussi possible d’y ajouter de la chaux.

Les joints en ciment

Les joints pour les pierres peuvent être réalisés avec du ciment.

C’est d’ailleurs la technique qui était employée après la guerre où il était courant de rencontrer des soubassements réalisés en moellons jointés au ciment. Cette méthode est solide et à fait ses preuves dans le passé.

Les joints au ciment s’avèrent durables puisqu’il est possible d’apercevoir des maisons en pierre avec des joints en ciment dont la réalisation de ces derniers remonte à plus de 40 ans.

Les joints à la chaux

Pour un résultat plus naturel mais également plus esthétique, il vous est possible d’opter pour les joints à la chaux.

De plus, c’est un matériau qui présente des caractéristiques intéressantes comme l’atout de la respiration des supports.

Mélangé au ciment, la chaux laisse l’air circuler et évite ainsi l’humidité.

Son élasticité est un autre avantage pour la réalisation de joints. Il est ainsi possible d’éviter la fissuration et le craquellement qui est souvent inévitable avec le ciment pur. Vous vous assurez donc des joints capables de résister à toutes les conditions climatiques.

Enfin, le mortier à la chaux est facile à appliquer. Il faut néanmoins veiller à ne pas trop surdoser le mortier qui pourrait amener les joints à se fissurer rapidement.


Les dosages

Pour un bon résultat, il est important de bien doser les différents composants du mortier.

Le sable

La fabrication d’un mortier pour joints requiert du sable. Si c’est un sable courant, à savoir de calibre 0/2, il faudra en général 3 volumes de sable pour 1,5 volumes de chaux.

Il sera nécessaire d’adapter ces doses de sable selon la grosseur de ce dernier (Ex : 4 pour un sable de calibre moyen et 1,5 si le sable est très fin).

L’eau

Pour une bonne consistance du mortier, il faut parfaitement doser l’eau.

Le sable tient un rôle sur le dosage en eau. En effet, si celui-ci est humide, il faudra réduire la quantité d’eau lors de la préparation.

De plus, selon vos préférences d’application (plus ferme ou bien plus liquide), vous pouvez ajuster vos dosages en eau.

En général, on compte environ 10 à 15 litres d’eau par sac de ciment selon de la teneur en humidité du sable. A l’inverse si le sable est très sec il faudra un apport en eau conséquent.

Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux

Laisser un commentaire