Comment réaliser un mur en pierre sèche ?

La technique du mur en pierre sèche est ancestrale!
Utilisée dans le temps pour construire des maisons et des murs, elle se limite aujourd’hui aux petits ouvrages.
Découvrez les techniques de construction du mur en pierre sèche!

Le mur en pierre sèche

Le mur en pierre sèche est une maçonnerie qui ne laisse pas transparaître les joints de mortier en façade.

Jadis, le mur en pierre sèche était utilisé pour construire des maisons.

Toutefois, aujourd’hui, le recours à la pierre sèche répond plus à des besoins de rénovation ou, en neuf, à une volonté esthétique pensée pour de petites surfaces (une entrée, un poteau, etc.).

Il reste toutefois possible de fabriquer une maison complète en pierre sèche moyennant un gros budget.

Les techniques de montage du mur en pierre sèche

Plusieurs méthodes peuvent être envisagées pour le montage d’un mur en pierre sèche.

1 – La pose avec mortier

Au préalable, les pierres sont taillées avec une chasse ou une disqueuse. Par la suite, on applique un mortier qui reste « invisible » en façade.

a- La coupe à la chasse :

La pierre peut être taillée avec une chasse (une sorte de burin).

L’objectif est que les pierres se touchent au niveau de la façade, le mortier étant utilisé derrière les pierres et donc non visible en façade.

Il sert uniquement à maintenir les pierres en aplomb et à combler les trous et espaces présents entre les pierres.

NB: L’assise sera parfaite avec une pose réalisée pierre par pierre. Par exemple, avec une assise de 6 cm, on restera sur 6 cm. 

b- La coupe au lapidaire ou à la disqueuse :

Cette autre technique consiste à découper la pierre dessus et dessous afin que les joints de pierre puissent s’assembler de manière très serrée

Comme précédemment, le mortier n’est pas visible en façade et aura pour rôle de maintenir les pierres d’aplomb et de combler les espaces. 

Le mortier d’assemblage : la chaux!

Un mur en pierres sèches doit être maçonné à la chaux, et non au ciment, afin de conserver la souplesse nécessaire à la pierre. 

En effet, la chaux est un produit naturel qui s’adapte parfaitement aux autres produits naturels.

A contrario, le ciment est plus rigide et donc plus cassant.

2 – La pose sans mortier

Les pierres plates sont assemblées sans liant.

Cette pose ne convient pas à une construction de maison mais répond bien aux attentes pour un petit muret

La fondation du mur en pierre sèche

S’il était d’usage, par le passé, de faire la fondation avec des blocs de pierre pour accueillir un muret, cela demandait de réussir à créer une structure très plane en ajustant de gros blocs de pierre. 

C’est toujours possible mais, aujourd’hui, toutes les fondations sont réalisées en béton armé.

Prix du mur en pierre sèche

En termes de prix, ce mur en pierre sèche demande un investissement 1,5 fois supérieur à un mur traditionnel en moellons.

Et la main d’œuvre fait encore grimper ce coût avec un temps de pose multiplié par 2.

A titre de comparaison un mur en moellons, en fourniture et pose, requiert une dépense autour de 450 et 550 € par m3.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire