Le mur de soutènement : comment faire? A quel prix?

Le mur de soutènement retient les terres présentes d’un côté du mur, sous forme d’un talus.

Il est soumis à des charges horizontales et nécessite donc une attention particulière.

2.3 (45.45%) 11 votes
Pas de commentaire

Mur poids et autostable

Il existe deux grandes catégories de murs de soutènement : le mur poids et le mur autostable.

  • le mur poids: il s’oppose à la poussée des terres grâce à sa masse importante et comme la poussée augmente avec la profondeur, le mur est plus épais à la base.
  • le mur autostable: en forme de T renversé, il est plus économique en matière mais sa mise en œuvre est plus technique.

Construire un mur de soutènement

Le mur de soutènement peut être érigé suivant différents procédés constructifs : la pierre, le gabion, le parpaing à bancher ou encore le béton préfabriqué.

Mur de soutènement en béton préfabriqué

mur en L beton prefabriqué

Mur en béton préfabriqué, en forme de L

Le mur en béton préfabriqué présente une forme en L ou en T renversé, ce qui garanti sa stabilité et évite son basculement.

Il est conçu et réalisé en usine, ce qui représente un garantie en terme de qualité. Il est ensuite livré sur chantier par camion.

Sa pose nécessite un moyen de levage.

Une fois l’assise créée, le mur est apposé au sol, puis le socle est recouvert de terre et de gravier.

Le prix d’un mur de soutènement préfabriqué est de l’ordre de  ~900€ pour un mur de 2 mètres de haut et de 2 mètre de large soit ~230 €/ hauteur/largeur.

Ce coût n’inclut pas la livraison, ni la mise en place. Pour cela, le tarif de location d’une pelleteuse est de ~150 – 300 € HT/jour, et le tarif de location d’une grosse pelle est de ~60 – 1000 € HT /jour.

Mur de soutènement en pierre

Le mur de soutènement en pierre présente un caractère « authentique ».

Il est constitué par assemblage de pierres à sec ou avec mortier.

mur en pierre

Mur en pierres

Pour la construction d’un tel mur de soutènement, compter ~300 à 600 €/m3 pour l’achat de pierres, auquel il faut additionner le béton de fondation (100 – 150 € /m3).

Ainsi, compter entre ~150 et 300€ / hauteur / largeur (en considérant une épaisseur de 40cm).

Mur de soutènement en gabion

Le mur en gabion est constitué d’un assemblage de cailloux placés dans des armatures en fer. Il offre un large choix esthétique : cailloux blancs, noir, gris, corail, bleu.

mur gabion

Mur en gabion. Ce mur est constitué de grosses pierres posées dans des cages métalliques

La pose du mur de soutènement est assez simple: une fois l’assise en place, les cages d’armatures sont disposées au sol. Puis elles sont remplies de cailloux.

Le prix de galets décoratifs oscille entre 300 et 2000 €/ m3, suivant la nature de gabion sélectionné.

Le prix d’un mur de soutènement en gabion est de l’ordre de ~150 – 950 € / hauteur / longueur (avec une épaisseur de 40 cm). Cela prend en compte les armatures métalliques (compter ~45€ pour une armature de 1 m x 40 cm x 30 cm).

Mur de soutènement en bloc à bancher

Le bloc à bancher présente une facilité de pose, puisqu’il s’empile sans mortier. Une fois les éléments assemblés (et correctement armés), il suffit de couler du béton, et le tour est joué!

coulage beton dans mur banché

Camion toupie équipé d’une pompe. Il remplit de béton un mur constitué de parpaings à bancher

Cela étant, le mur nécessite d’apposer un enduit pour présenter une esthétique convenable.

Le prix d’un mur à bancher est de l’ordre de ~90€/m2 en auto-construction, fondations comprises.

Pour cela, tarif du béton a été évalué à ~130€/m3, la dimension de la fondation à ~80cm x 50 cm, et le coût de l’enduit à 13€/m2.

Dimensionnement d’un mur de soutènement

Le mur de soutènement doit supporter non seulement la poussée des terres, mais également la poussée hydrostatique, les surcharges d’exploitation et les chocs éventuels.

mur soutenement drainage

Mur de soutènement. Un drainage efficace doit être mis en place pour éviter toute poussée excédentaire.

A cause de ces charges horizontales importantes, il doit être dimensionné correctement, faute de quoi il risque de se fissurer, de se bomber, de basculer ou encore, de se renverser !

Ces dangers sont accentués notamment lors de fortes pluies, dans les zones sismiques, en présence d’argile (sol meuble) ou de hauteur importante.

La fondation du mur de soutènement

Pour réduire les risques, il est indispensable de mettre en place des fondations sous les murs de soutènement.

On dispose des semelles en béton à la profondeur minimale hors-gel qui servent à assurer la butée du mur et à empêcher son glissement.

La réalisation des semelles de fondation doit succéder à une étude de sol détaillée et doit être effectuée avec attention : un mauvais dimensionnement de la semelle pourrait entraîner des sinistres importants sur le mur de soutènement.

Drainage du mur de soutènement

Pour évacuer les eaux et ainsi éviter des dégâts sur l’ouvrage, il faut mettre en place un système de drainage au niveau des fondations et des barbacanes (tuyaux) dans l’épaisseur du mur.

Livraison de béton pour mur de soutènement

Le béton pour mur de soutènement peut être fabriqué à la bétonnière ou livré par camion toupie.

Dans le deuxième cas de figure, la toupie béton assure une livraison à partir de 1 m3 !

mur de soutènement en béton, incurvé

Mur de soutènement en béton, avec semelle de fondation (en dessous du mur)

En plus de faciliter le travail, le béton de centrale est de qualité : il est normé et parfaitement formulé suivant les besoins du client.

D’un point de vue économique, le recours à un béton de professionnel peut être rentable à partir de quelques m3.

Trouver une entreprise pour réaliser un mur de soutènement

Le mur de soutènement est un composant architectural sensible, raison pour laquelle il peut être nécessaire de faire appel à un professionnel compétent.

Parmi les sociétés habilitées à œuvrer sur un mur de soutènement, on compte : le géotechnicien, le bureau d’études ou encore l’entreprise de réalisation de travaux (maçon, entreprise générale de bâtiment, etc.)

  • Le géotechnicien : il réalise l’étude de sol, les sondages type G12, G2
  • Le bureau d’études techniques (BET): il effectue tout le travail de dimensionnement i.e. largeur et épaisseur des fondations et du mur ; nombre, diamètre, longueur et positionnement des armatures ; qualité du béton ; schéma du système d’évacuation des eaux . Il suit le chantier et assure la réception des travaux.
  • L’entreprise de travaux: elle érige l’ouvrage. Il peut s’agir d’une entreprise de maçonnerie ou de VRD.

Laisser un commentaire