Le plan de ferraillage

Les gros chantiers nécessitent souvent la réalisation d’un plan de ferraillage.

En quoi ce plan consiste-t-il et que faut-il savoir ?

Les pros vous aiguillent !

Le plan de ferraillage : définition

Le plan de ferraillage consiste en un plan de la construction comprenant des repères (repère 1, repère 2…).

Ce document permet de préciser quel type de ferraillage il faut utiliser et à quel endroit. Il indique notamment :

  • la nature du ferraillage (barre de 10, crosse..)
  • la dimension du pliage de la crosse
  • la longueur du métal déployé
  • le nombre de kg par m²
  • le positionnement

Concrètement, le plan de ferraillage permet d’expliquer toutes les armatures qu’il faut utiliser et spécifie leur emplacement.

Qui réalise un plan de ferraillage ?

C’est le rôle de l’ingénieur béton que de réaliser le plan de ferraillage.

Ces études de ferraillage sont souvent réalisées lors de l’étude parasismique. Cette dernière étant obligatoire si la construction se trouve dans une zone sensible.

NB: dans la pratique, les études d’ingénieur béton armé ne sont pas toujours effectuées puisque cela engendre des coûts.

Les alternatives

Il est possible de se fier aux compétences du fabricant qui doit être capable de juger s’il faut mettre tel ou tel ferraillage selon le projet annoncé.

Cependant, c’est souvent loin d’être le cas puisque le fabricant ne va pas créer d’étude.

Le fournisseur, par contre, va avoir un logiciel de calcul et va pouvoir déterminer les quantités et les sections nécessaires.

Autre option, le plan de ferraillage peut être réalisé par un artisan.

Attention, toutefois, un maçon n’est pas un ingénieur béton armé. Son étude va se limiter à la quantité d’aciers et à leur type.

Les artisans prennent d’ailleurs rarement cette responsabilité, d’autant que leurs plans ne pourraient pas être validés.

Formulez une demande de devis!
de
à

Laisser un commentaire