Le plancher collaborant bac acier

Le plancher collaborant bac acier est composé d’une tôle en acier recouverte d’une dalle en béton.
Vous-voulez en savoir plus sur ce plancher? Lisez la suite!

Rate this post
Pas de commentaire

Les 4 points à savoir sur le plancher collaborant bac acier

Voici 4 points qui vous permettront de comprendre le concept du « plancher collaborant bac acier ».

 #1: Qu’est-ce qu’un plancher collaborant bac acier?

Le plancher collaborant bac acier, également appelé plancher mixte, se compose d’un bac acier en tôle (en sous-face) associé à une dalle en béton (en surface).

L’ensemble forme une structure mixte horizontale qui forme un plancher.

#2: Quel est le principe structurel du plancher collaborant bac acier?

L’acier et le béton collaborent ensemble pour assurer la résistance aux charges qui s’appliquent sur le plancher.

En effet, les propriétés des deux matériaux se complètent :

  • d’un coté, l’acier se caractérise est très résistant à la traction;
  • de l’autre coté, le béton résiste bien à la compression.

Ainsi, mis ensemble, le béton et l’acier forment une structure très solide.

Cohésion du béton et de l’acier : un élément important

La bonne cohésion du béton et de l’acier est primordiale.

Elle est assurée :

  • d’une part grâce à la géométrie du bac dont l’onde est en forme de trapèze ou de queue d’aronde
  • d’autre part grâce au traitement de la surface du bac avec à la fois des motifs en reliefs et des rainures.

#3: comment pose-t-on un plancher collaborant en bac acier?

Le bac acier est fixé sur l’ossature porteuse grâce à des clous ou à des connecteurs soudés.

Il est ensuite étayé avant d’être utilisé comme un coffrage.

La table de compression en béton armé est coulée in situ.

Le bac acier est la pièce maitresse du système. Il joue à la fois le rôle de plateforme de travail, de coffrage et d’armature.

#4: quels sont les atouts du plancher collaborant?

Les deux grandes qualités du plancher collaborant sont sa légèreté et sa rapidité d’exécution.

Ainsi, les bacs aciers en tôle pèsent moins de 30kg et sa mise en place est deux fois plus rapide que celle d’un coffrage en dalle pleine.

Pour aller plus loin

Pour répondre aux exigences thermiques, acoustiques ou de tenue au feu, d’autres matériaux peuvent lui être associés.

Trouver une entreprise pour assembler un plancher collaborant bac acier

La mise en place d’un plancher collaborant fait partie des travaux « structurels ».

Elle s’effectue en:

  • Fixant les bacs aciers sur la structure porteuse;
  • Coulant la dalle en béton;
  • Habillant le dessous du bac collaborant avec un faux plafond

Pour vous faciliter la tâche, tout en bénéficiant de garanties constructives, vous pouvez sous-traiter l’opération à un professionnel de la maçonnerie.

Vous-voulez en savoir plus sur le prix d’un maçon? N’hésitez pas à demander un devis rapide et gratuit!

Laisser un commentaire