La plaque de soubassement pour clôture

La plaque de soubassement pour cloture s’utilise pour éviter que les animaux ne déteriorent un grillage, ou pour des raisons esthétiques.
Découvrez comment installer une plaque de soubassement pour cloture !

A quoi sert une plaque de soubassement pour clôture ?

Bien souvent, on met un soubassement pour éviter qu’un chien n’endommage un grillage.

Cela étant, on lui alloue d’autres fonctions :

  • il évite que les herbes grimpent dans le grillage ;
  • il peut avoir un rôle esthétique ;

Mais pourquoi utiliser une plaque de soubassement, alors qu’on peut couler un béton ?

Pourquoi utiliser une plaque en soubassement plutôt que du béton?

Pour réaliser le soubassement, on peut mettre en œuvre plusieurs procédés :

  • On peut mettre une lambourde de part et d’autre du poteau, sur ~5 cm de largeur pour ~20 cm de haut, puis couler du béton ;
  • On peut utiliser une plaque de soubassement préfabriquée ;

 La plaque de soubassement pour clôture a plusieurs avantages :

  • Elle s’installe rapidement ;
  • Elle ne nécessite pas de temps de séchage puisqu’elle est préfabriquée !

Désormais, nous avons présenté la plaque préfabriquée, voyons comment installer cette plaque de soubassement pour clôture :

Comment installer une plaque de soubassement pour clôture ?

Contrairement au béton coffré, qui s’adapte à toutes les dimensions, le panneau rigide requiert – quant à lui – d’être précis sur les dimensions ! En effet, il est difficile de rallonger un ouvrage préfabriqué de ~1-2 cm 😊

La mise en œuvre de la plaque de soubassement pour cloture

Pour mettre en œuvre le soubassement, la façon la plus simple consiste à :

  • Mettre le premier poteau ;
  • Mettre la plaque de soubassement ;
  • Mettre le deuxième poteau ;
  • Et ainsi de suite…

La plaque de soubassement pour clôture peut-être :

  • Encastrée directement dans le sol, à une profondeur de 10-15 cm … voire 5 ;
  • Scellée dans une épaisseur de mortier ou de béton ;

L’excavation est réalisée :

  • Avec une minipelle : elle creuse rapidement, mais crée un trou un peu aléatoire ;
  • Une tarière équipée d’une vis sans fin : elle est précise ;
  • A la pelle : « à l’ancienne »

Et la jonction « plaque – poteau » ?

Vous n’avez rien de spécifique à prévoir pour la jonction « plaque-poteau ».

En effet, les poteaux sont équipés de nervures. Ainsi, vous avez juste à « glisser » les plaques dans les nervures pour assurer la jonction.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.
;

Laisser un commentaire