Les secrets pour poncer du béton

Le ponçage du béton permet de régulariser l’état de surface.
On est amené à poncer le béton dans diverses situations : pour rattraper les bosses d’une surface, pour carreler un sol.
Découvrez comment poncer le béton et les outils à disposition !

Quand poncer du béton ?

On peut être amené à poncer du béton pour obtenir un état de surface régulier.

On réalise cela dans plusieurs cas de figure :

  • Un béton qui serait bosselé ;
  • Collage direct d’un carrelage sur le béton ;

Dans tous ces cas de figure, on recoure à un ponçage de la surface.

Mais comment réalise-t-on ce nivellement de surface ?

On vous explique ci-dessous :

Comment poncer du béton ?

Pour poncer du béton, il y a plusieurs possibilités :

  • La machine avec des galets ou des disques « spécial béton ». Ce qui est bien c’est qu’on peut avoir un résultat plus ou moins fin (la gestion de l’état de surface se fait en changeant les galets). Pour son fonctionnement, la machine est couplée à un réservoir d’eau ;
  • Le système de « fraise » : elle ressemble aux grignoteuses que l’on voit sur les routes. Elle se présente sous forme d’un rouleau avec des grosses dents. Elle est capable d’enlever ~1mm à 1 cm. Finalement, cette machine est un « rabot » en plus gros. C’est un peu comme si on avait une tondeuse, avec un mécanisme de rabot. On notera que cette solution génère beaucoup de poussière.
  • Le lapidaire/disqueuse : c’est un équipement individuel. Elle permet d’enlever relativement d’épaisseur. Toutefois, gare aux projections qui peuvent faire mal.

Désormais, vous connaissez les grands équipements pour poncer du béton. Toutefois, prenez garde ! Le temps de rabotage peut être assez long !

Poncer du béton : ça peut être long !

Le temps de rabotage peut être assez long.

Par exemple, pour une pièce de 35m2, vous pouvez facilement passer 2 jours, avec une raboteuse à gros disques.

Aussi, pour gagner du temps, il faut parfois mieux réaliser un ragréage plutôt que de raboter la surface.

Une mise en garde : la facturation du ponçage !

Si vous décidez de poncer vous-même la surface, prenez garde à un point : le professionnel peut vous facturer un supplément selon l’état du disque après ponçage.

Or, il ne vous le dit pas toujours en amont…

Laisser un commentaire