Prix du béton autonivelant

Le béton autonivelant offre un bel état de finition, sans avoir à utiliser d’hélicoptère.
On l’emploie pour couler une dalle de garage, un fond de piscine ou encore un dallage de maison.
Découvrez le prix du béton autonivelant !

Prix d’un béton autonivelant

Le béton autonivelant est un béton très fluide qui offre un bel état de finition, sans recourir à un hélicoptère.

Son prix est de ~10 à 20% supérieur comparativement à un béton traditionnel.

Autrement dit, vous paierez un supplément allant de ~10 à 30€ du m3 comparativement à un béton « standard ».

Toutefois, notez que le pricing exact requiert une étude de la part de la centrale à béton. C’est pourquoi, nous vous recommandons de demander un devis, en décrivant votre chantier.

La mise en place du béton autonivelant : facturée plus cher qu’un béton classique !

Si le prix du béton autonivelant n’est pas significativement « supérieur » à celui d’un béton standard, il est facturé plus cher par le maçon !

Comment expliquer cela, alors que le béton autonivelant est plus rapide à mettre en place ?

Ceci s’explique par plusieurs points :

  • Le prix d’achat légèrement supérieur : qui n’explique pas la différence de prix « posé » ;
  • Le produit de cure : l’artisan doit nécessairement traiter la surface du béton avec un produit de cure ;
  • Le pompage : le béton autonivelant est très fluide ! Il se met en place par pompage ! Cela donne lieu à un surcoût non négligeable !
  • La marge artisan : le béton autonivelant reste un produit « de luxe », sur laquelle l’artisan réalise une marge supérieure ;

Etant donné que la facturation est plutôt élevée, on peut être tenté de couler soi-même son béton autonivelant, pour réaliser des économies.

Dès lors, nous allons voir en quoi cela consiste :

La mise en place d’un béton autonivelante : si différente ?

Le coulage d’un béton autonivelant n’a …. rien à voir avec celui d’un béton classique !

Il mobilise du matériel qu’on n’utilise pas avec les autres bétons.

Plus spécifiquement :

  • Les trépieds : ils sont positionnés avant le coulage. Ils permettent de contrôler la hauteur de béton déversée ;
  • Le débulleur : c’est un tube avec deux poignées. On passe un coup de débulleur dans un sens, puis dans l’autre sens.
  • La cure : elle est obligatoire pour un béton autonivelant. Elle est réalisée en passant un coup de pulvérisateur. La cure ressemble a un vernis. Elle évite les fissures de surface ;

Ainsi, le coulage du béton autonivelant semble « faisable », en prenant en compte les spécificités. Néanmoins, elle requiert parfois des agréments « professionnels ». Et certains fournisseurs de béton ne distribuent pas de produits autonivelant si la personne n’est pas détentrice de l’agrément.

C’est pourquoi, le béton autonivelant est rarement appliqué par un particulier !

Après, si vous souhaitez un béton « facile » à mettre en place, vous pouvez demander un béton « fluidifié », qui se tire à la règle.

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire