Le prix du béton imprimé

Vous souhaitez installer chez vous un béton décoratif de type béton imprimé et souhaitez en connaître davantage à ce sujet ?

Voici un article qui devrait répondre à un certain nombre de vos interrogations et notamment celles concernant le prix du béton imprimé.

Toutes les informations des pros sont par ici !

Béton imprimé : les prix pratiqués

Pour un prix moyen au m² compris entre 60 et 150 €.

Le béton imprimé est revêtement faisant partie des types de béton les plus onéreux mais dont le rapport qualité / prix est plutôt raisonnable en comparaison aux autres types de revêtements que l’on peut trouver sur le marché (ex: dalle béton + carrelage/plancher bois).

Les éléments impactant le prix

Toutefois, il faut savoir que ce prix est fonction d’un certain nombre de critères pouvant faire grimper considérablement la facture. On compte parmi ces éléments les suivants :

  • le motif choisi ;
  • la surface à couvrir ;
  • le coloris choisi ;
  • le tarif du professionnel (que l’on verra plus bas dans l’article) ;
  • la zone géographique ;
  • l’accès au chantier : un chantier difficilement accessible aura un impact sur la note finale.

Prix du béton imprimé selon la surface

Du fait des nombreuses options de personnalisation du béton imprimé, il est difficile de donner des tarifs exacts.

Voici donc, à titre indicatif, des tarifs couramment appliqués sur le marché :

Surface à couvrir en m²

Prix au m² en fourniture et pose

Prix selon la surface à couvrir (en fourniture et pose)

1 à 50

120 €

de 120 à 6 000 €

50 à 100

70 à 100 €

de 3 500 à 10 000 €

100 à 200

60 à 70 €

de 6 000 à 14 000 €

Comme le tableau ci-dessus le montre, les tarifs appliqués par un artisan sont dégressifs selon la superficie qu’il faut couvrir.

Ainsi, plus la surface sera importante et moins le prix au m² sera conséquent.

Prix du béton imprimé en kit

Il est possible de mettre en place un béton imprimé soi-même.

Pour cela il existe des kits prêts à l’emploi.

Ils contiennent différents produits comme un durcisseur, un démoulant, un protecteur ainsi que les moules pour la réalisation des empreintes.

En termes de prix de fourniture, voici à quoi s’attendre selon la surface à traiter :

Surface à couvrir

Prix du kit

25 m²

650 €

50 m²

à partir de 750 €

75 m²

dès 900 €

100 m²

environ 1 000 €

Le coût de la main d’œuvre

En termes de main d’œuvre, l’appel à un professionnel est pratiquement inévitable.

En effet, un artisan saura garantir la qualité d’un travail réalisé dans les règles de l’art.

De plus, disposant de la garantie décennale, en cas de malfaçon dans votre construction en béton imprimé, vous pourrez faire fonctionner cette garantie.

Côté prix, la réalisation d’un béton imprimé par un artisan maçon ou un terrassier vous reviendra entre 30 et 100 € le m² pour en effectuer uniquement la pose.

N’hésitez pas à effectuer plusieurs devis auprès de professionnels aguerris pour obtenir le meilleur tarif ! 🙂

Béton imprimé : définition et caractéristiques

Le béton imprimé est aussi connu sous l’appellation de béton empreinte ou béton pochoir.

Appartenant à la catégorie des bétons décoratifs, il s’agit d’un moyen de revêtement de sol principalement pratiqué en extérieur mais pouvant également se faire en intérieur. 

La composition est similaire à celle du béton utilisé couramment, c’est-à-dire :

  • eau + ciment + sable + granulats

La seule différence est celle de la pose. En effet, lorsque le béton est coulé, des pochoirs sont appliqués afin de donner une forme, un motif dans la matière.

Les types de béton imprimé

Il est possible de mettre en place différents types de béton imprimé.

La différenciation ne se fait pas dans la nature en elle-même du béton imprimé ou dans sa composition mais plutôt dans son rendu visuel.

Pour ce faire, les différents types de béton imprimé se distinguent selon 2 critères principaux.

Les types de béton imprimé selon les teintes disponibles

Le béton imprimé existe en différents coloris tels que :

  • blanc ;
  • noir ;
  • nuance de gris ;
  • nuance de brun ;
  • rouge ;
  • vert…

Les types de béton imprimé selon les différents motifs de pochoirs

De la même façon que les coloris, il est possible d’appliquer, selon l’aspect visuel que vous souhaitez donner à votre construction, différents motifs à votre béton imprimé.

Vous pourrez donc opter pour une empreinte type :

  • carrelage ;
  • parquet imitation bois ;
  • pavé de rue type Napoléon ou parisien ;
  • pierre ;
  • ..

Avantages et inconvénients du béton imprimé

Comme tout revêtement, le béton imprimé dispose de ses propres qualités et défauts dont voici un bref aperçu dans le tableau qui suit :

Avantages

Inconvénients

  • esthétique et design
  • décoratif
  • résistance
  • antidérapant
  • personnalisation
  • nombreuses teintes
  • choix des motifs
  • application rapide
  • mise en place en intérieur ou extérieur
  • entretien facile
  • durée de vie
  • convient à tous types de surface
  • matériau carrossable
  • peut se fissurer
  • prix des pochoirs
  • couche de vernis protecteur pour une meilleure longévité
  • pose technique

Les différentes applications d’un béton imprimé

Un béton imprimé peut être utilisé pour différentes fins.

Les principales applications se font en extérieur mais, rien n’empêche de mettre ce type de revêtement en intérieur.

Ainsi, le béton imprimé est tout particulièrement prisé pour la réalisation de constructions de type :

  • terrasse / balcon ;
  • trottoir ;
  • escalier ;
  • allée carrossable ou piétonne ;
  • plage de piscine ;
  • entrée de garage ;
  • un parking ;
  • sol de véranda…

Il y a l’embarras du choix dans le type de réalisations permettant ainsi de redoubler d’inventivité et d’originalité pour les projets de chacun. 

La pose d’un béton imprimé

Un des avantages du béton imprimé est de pouvoir se mettre en place aussi bien en construction qu’en rénovation.

Voici les marches à suivre dans chacune des situations.

La pose en construction

Avant de pouvoir appliquer un béton imprimé, des travaux de terrassement sont indispensables.

Il faut en effet préparer la surface et le sol avant de recevoir le revêtement.

Pour ce faire, selon votre projet, il faudra, pour une terrasse par exemple, si aucun support n’est initialement présent, effectuer un coffrage afin d’y couler le béton qui formera ainsi la dalle de la terrasse.

Le béton peut être coulé à l’aide d’un camion toupie ou bien par une bétonnière si la surface à couvrir est relativement faible.

Une fois coulé, un produit de type durcisseur coloré devra être appliqué à sa surface afin de pérenniser la qualité de l’ouvrage et allonger ainsi sa durée de vie.

Seulement après ces différentes étapes, il sera possible d’appliquer les pochoirs pour obtenir le rendu et le motif souhaités.

Le pochoir doit être appliqué pendant 24h.

Seulement après ce temps écoulé, il sera possible de le retirer et d’admirer le résultat. Il faudra encore observer un temps de séchage pour nettoyer l’ensemble de la construction avant de pouvoir y appliquer la couche protectrice de vernis.

L’application étant relativement technique, le savoir-faire d’un professionnel est fortement recommandé pour ce type de travaux.

L’installation en rénovation

Si une structure est déjà présente, il est aussi possible de la rénover avec un revêtement de type béton imprimé, cela est tout à fait compatible.

On peut alors observer différents cas de figure :

  • sur chape brute : si la chape déjà existante est propre et dénuée de fissure ou autres, il est possible d’y couler directement le béton imprimé.

A contrario, si elle présente de grosses dégradations, il faudra probablement envisager de refaire cette dalle.

  • sur chape avec carrelage : qu’il soit sain ou non (présence de fissure, carrelage décollé…) il est conseillé de défaire ce revêtement afin de partir sur des bases saines qui ne se dégraderont pas en cas de gel et fissure du carrelage par exemple. Même si cela représente une tâche supplémentaire, elle permettra d’optimiser la durée de vie du revêtement en béton imprimé. Dans ce cas, le mieux est de faire un ragréage pour obtenir une surface lisse et propre afin de pouvoir y couler le béton imprimé.

Lors, la pose du béton imprimé en tant que telle se déroulera de la même façon qu’en construction neuve.

Béton imprimé : quel entretien ?

Niveau entretien, la tâche est facile et accessible à tous.

En effet, un nettoyeur à haute pression fera amplement l’affaire dès lors qu’un besoin de nettoyage se fera sentir, c’est-à-dire lorsque des saletés feront leur apparition.

Généralement, les mousses sont peu probables du fait de la présence d’une couche de vernis protecteur qui est appliquée.

De la même façon, les tâches, qu’elles soient d’huile ou encore de graisse par exemple, ne marqueront pas le béton grâce à son vernis !

L’entretien un peu plus conséquent se fera tous les 5 ans environ, sauf si vous déterminez que cela est nécessaire avant.

Il consiste en l’application d’une nouvelle couche de vernis pour garantir la protection et la longévité de votre surface.

  • Au , le prix d’un tel produit est de 5 €.
Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire