Prix et pose d’une chape

La chape est une couche de mortier qui a pour fonction d’égaliser un sol, de le niveler ou encore, d’enrober des éléments tels que les composants d’un plancher chauffant.
Sa pose est la dernière étape avant l’installation du revêtement.
On vous dit tout sur les différents types de chape et leurs prix ! Bonne lecture.

Le prix d’une chape

L’application d’une chape est indispensable pour égaliser le support avant l’installation d’un revêtement de sol. Elle est particulièrement utile en cas de pose de carrelage car elle évite sa fissuration.

On compte globalement entre 20 et 30€ par m² pour une chape.

En fait, son coût varie en fonction de divers paramètres :

  • Le type de chape (traditionnelle ou liquide)
  • La réalisation (soi-même ou maçon): un chantier en autoconstruction engendre une économie de ~15€/m2
  • L’épaisseur: une chape « classique » s’applique à minima sur 5 cm
  • Les rajouts: billes de polystyrène, d’argile, chanvre…

Le tableau ci-dessous vous présente les trois principaux types de chape ainsi que leurs prix :

Type de chape Prix au m²
Traditionnelle (épaisseur 4-7 cm) 20-35€
Liquide (3-5 cm) 30€ environ

Détail du calcul de prix

A noter que le coût de la chape de mortier a été estimé en prenant en compte un dosage à 350€/m3, un ciment à 0,17€/m3, un sable à 75€/m3, et une épaisseur de 5 cm.

Il s’agit du coût de matière première hors pose, en considérant un chantier en auto construction.

Si vous faites appel à une entreprise, ajouter à cela le tarif horaire d’un maçon qui se situe entre ~40 – 60 €/ heure.


Mieux comprendre la chape…

La chape est une couche intermédiaire utilisée entre un support et un revêtement de sol.

Elle est utilisée pour rattraper les défauts de sol, assurer une planéité de surface ou encore enrober des gaines et des tuyaux.

  1. Le défauts de sol : le support peut être abîmé par des trous, des fissures…
  2. La planéité de surface: elle est nécessaire pour la pose d’un revêtement de sol i.e. carrelage, parquet, moquette
  3. L’enrobage : il peut s’agir de gaines et de tuyaux notamment, ceux d’un plancher chauffant
chape sol

La chape recouvre un sol irrégulier. Elle apporte une planéité de surface. On peut ensuite y apposer un revêtement de sol.

Nous avons fait le tour de la question du prix des chapes traditionnelles et liquides, mais le coût n’est pas votre seul critère de choix. C’est pourquoi, nous vous aidons maintenant à déterminer quel type de chape correspond à votre chantier.


Chape traditionnelle ou chape fluide: comment choisir ?

Il existe deux types de chape : la chape traditionnelle (ou chape de mortier) et la chape liquide (aussi qualifiée de « fluide »). Alors, comment les différencier ? Comment choisir la chape la plus adaptée à votre chantier ?

  • La chape traditionnelle: fabriquée sur le chantier, elle est ensuite appliquée par réglage, damage et lissage d’un mortier.
  • La chape fluide: elle est réalisée en usine à base de ciment ou d’anhydrite et elle est appliquée par pompage. Elle est auto-nivelante, c’est à dire qu’elle atteint une planéité parfaite sans intervention humaine (contrairement à la chape traditionnelle qui doit être lissée).

Si la première « technique » est la plus utilisée, le deuxième procédé présente bien des avantages, et peut être requis dans certains cas de figure.

Chape traditionnelle Chape liquide
  • Sa mise en place est plus longue et assez contraignante.
  • Elle peut rester nue.
  • C’est la solution la plus économique.
  • Possibilité de la faire livrer sur chantier par camion toupie.
  • C’est la plus adaptée à l’enrobage de tuyaux/câbles de plancher chauffant.
  • Le résultat final est impeccable, même avec une faible épaisseur de chape.
  • Il faut impérativement la recouvrir par un revêtement de sol.
  • Elle être mise en place par un professionnel avec le surcoût que cela engendre.
  • Elle est plus onéreuse que la chape traditionnelle.

Tour d’horizon des chapes « spéciales »

#1: Chape liquide: anhydrique et ciment

coulage chape liquideLa chape liquide peut être réalisée, soit à base de ciment, soit avec de l’anhydre (aussi appelé, sulfate de calcium).

La chape ciment sèche plus vite : 8 jours seulement au lieu de plusieurs semaines. En revanche, elle nécessite la pose de joints pour les surfaces dépassant les 80m².

La chape anhydrique sèche certes plus lentement mais sa pose est facilitée par l’absence de joints.

#2: La chape sèche

Elle est réalisée à base de granulats légers versés au sol, puis recouverts de « plaques » sur une ou deux épaisseurs.

#3: La chape allégée

chape allegee legere

La chape allégée utilise des agrégats légers (argile, roche expansée, polystyrène, fibre de bois), et offre un gain de poids ainsi qu’une bonne isolation, ce qui est idéal pour cette partie de la maison.

La chape allégée est très utilisée pour la rénovation de combles.

#4: La chape adhérente et flottante

Suivant que la chape est directement placée sur le support ou sur une couche intermédiaire, on parlera de chape adhérente ou flottante.

  • chape flottante isolant sol sous chape

    La chape adhérente: elle est directement appliquée sur un support. Dans le cas d’un support béton, la chape peut être mise en place avant la « prise » (chape incorporée) ou après « prise » (chape rapportée).

  • La chape flottante: la chape est « séparée » du support par une couche intermédiaire. Cette couche intermédiaire peut être constituée d’un isolant thermique et/ou acoustique.

Détaillons maintenant le déroulé de la pose selon le type de chape.


Pose d’une chape : comment cela se passe-t-il ?

Comme évoqué plus haut, la pose varie selon que la chape soit traditionnelle ou fluide. La première est plus laborieuse mais peut être réalisée par un particulier alors que la seconde nécessite l’intervention d’un spécialiste équipé de matériel spécifique.

Pose de chape traditionnelle

La chape de mortier est fabriquée sur chantier. Elle est ensuite appliquée en tirant le mortier grâce à une règle du maçon, sur des guides (il peut s’agir des joints de dilatation). La chape est ensuite talochée pour un bon rendu de surface.

Pose de chape liquide

La chape fluide est appliquée par pompage, directement depuis le camion toupie jusqu’au lieu de coulage. Une fois mis en place, on passe une barre d’égalisation et un balai débulleur. Le contrôle de niveau est effectué grâce à des piges de nivellement.

La pose d’une chape est une opération délicate qui réclame l’intervention d’un professionnel, surtout si la chape est liquide. Vous pouvez également vous faire livrer le nécessaire…


Confier son projet de chape à un professionnel

Besoin de chape pour votre projet de rénovation ?

Sachez que vous pouvez vous faire livrer de la chape fluide par camion toupie, et ce, quelque soit le volume commandé!

Vous pourrez alors opter pour un chantier en auto construction ou vous appuyer des compétences d’un chapiste.

Pour information, les chapistes proposent en général plusieurs formules : gestion complète du chantier ou gestion partielle.

  • Chape posée par chapiste: elle offre une garantie en termes de qualité de rendu, tout en sachant que la pose d’une chape demeure technique
  • L’accompagnement pour la pose : certains chapistes proposent une mise à disposition de l’ensemble des équipements, et une formation personnalisée par un démonstrateur
Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux

Laisser un commentaire