Prix et pose d’un plancher en béton

Le plancher en béton doit être capable de reprendre les charges auxquels il est soumis. La mission de calcul revient au bureau d’études. Récapitulatif des prix et pose des planchers béton.

Rate this post
Pas de commentaire

Le plancher en béton

Le plancher est un ouvrage horizontal qui permet une séparation entre deux niveaux.

Il joue également un rôle de contreventement du bâtiment dans sa totalité.

Le plancher en béton est fabriqué partiellement ou totalement à partir de béton.

Les autres matériaux pouvant s’y intégrer étant l’acier ou encore le bois.

Le plancher en béton se présente sous forme de dalle pleine ou en système de poutre et chape.

Il est constitué de la partie structurante mais aussi selon les besoins d’un revêtement de surface au niveau du sol ou du plafond.

Les 5 grands types de plancher en béton que l’on trouve dans la construction sont :

  1. le plancher poutrelle hourdis ;
  2. la prédalle ;
  3. la dalle pleine ;
  4. la dalle alvéolaire
  5. le plancher collaborant.

Pose d’un plancher en béton

La pose d’un plancher est très différente selon la technique choisie.

Le plancher peut être construit  soit directement sur chantier (coffrage et coulage du béton), soit à l’aide d’éléments préfabriqués en usine.

On distingue donc les planchers préfabriqués des planchers coulés. Nous verrons ci-dessous les principales techniques de pose des planchers en béton.

Pose d’un plancher collaborant en acier

Le plancher collaborant est un plancher léger et de faible épaisseur. Il est composé soit de bacs en acier, de poutres en acier ou  de poutres en bois.

plancher collaborant

Le plancher collaborant se compose d’une tôle en acier, surplombée par une dalle en béton armée

On expliquera ici, la pose d’un plancher collaborant avec bacs en acier (le plus économique).

Les bacs en acier sont posés sur les solives et surmontés par un treillis soudé (optionnel) puis par une dalle de béton. Dans cette pose, les bacs en acier servent de coffrage à la dalle de béton.

Le principal avantage de ce plancher est qu’il permet de créer un étage sans perdre trop de hauteur (épaisseur totale du plancher : de 10cm à 28cm). La portée d’un plancher collaborant en bacs acier sera de 6m maximum.

Pose de prédalle

La prédalle est très utilisée lors de la construction d’immeubles (répétition de planchers) car elle est pratique à mettre en place mais nécessite un engin de levage : une grue.

prédalle beton

Prédalle

Cette dalle est en béton armé ou en béton précontraint. Lors de la construction d’un plancher en prédalle, les prédalles servent de coffrage et d’armatures pour la dalle pleine coulée sur elles.

L’épaisseur d’une prédalle seule est comprise entre 6cm et 12cm. La portée d’une prédalle peut aller jusqu’à 10m.

Pose de dalle pleine ou alvéolaire

Le plancher alvéolaire est un plancher préfabriqué dont la portée peut atteindre 7m. Il s’agit de dalles en béton dans lesquelles on a creusé trois alvéoles pour alléger le poids des dalles. La méthode de pose de ce plancher est simple, on amène les dalles alvéolées grâce à un engin de levage (grue) puis on les pose une à une à côté les unes des autres. Elles seront ensuite fédérer par le coulage d’un béton dans les interstices prévus entre chaque dalle.

La pose de ce plancher est rapide puisqu’on peut poser jusqu’à 100m² en 4h.

L’épaisseur d’une dalle alvéolée est comprise entre 20cm et 30cm.

L’avantage principal de cette dalle est que l’on peut faire passer les gaines dans les alvéoles car les dalles acceptent que l’on perce à la verticale des alvéoles sans perdre de résistance.

dalles alvéolaires

Schéma de deux dalles alvéolaires fédérer par du béton (points bleus)

Pose de plancher poutrelle hourdis

Le plancher sur hourdis est un plancher dont certains composants sont fabriqués en usine mais le coulage du béton se fera sur chantier.

plancher poutrelle hourdis

Plancher poutrelle hourdis

Les trois éléments principaux d’un plancher poutrelle hourdis sont :

  • les poutrelles, elles permettent de porter les hourdis et de distribuer les charges sur les appuis extrêmes ;
  • les hourdis vont servir de support à la chape et répartir les charges sur les poutrelles. Il en existe plusieurs types : les hourdis maçonnés, les hourdis en polystyrène expansé, les hourdis légers.
  • les chapes servent de sol et pourront contenir un plancher chauffant, un isolant.

La portée maximale de ce plancher dépend du type d’hourdis (de 8m à 10m pour les hourdis maçonnés et de 4m à 5m pour les autres).

Peu importe la pose de plancher, sachez que l’épaisseur nécessaire sera calculée par un bureau d’études qui déterminera les charges auxquelles il sera soumis.

Calcul de charges d’un plancher

Le plancher reprend un certain nombre de charges qu’il faudra prendre en compte lors de la construction :

  • le poids propre
  • les charges réparties permanentes (faux plafond, chape, revêtement de sol et de plafond,…)
  • les charges ponctuelles permanentes (cloisons, cheminées, gaines,…)
  • les charges d’exploitation (mobilier, personnes, matériel,…)
  • les charges liées au climatique (vent, neige,…)

Prix d’un plancher en béton

Le prix d’un plancher en béton va dépendre de nombreux critères : le prix des composants, le prix de la main d’œuvre, le prix du bureau d’études, le prix des engins de chantier à louer,…

Voici un ordre d’idée des prix des différents planchers présentés :

Prix d’un plancher poutrelle hourdis

Le prix au m² d’un plancher sur hourdis varie entre 80€ et 100€ (main d’œuvre comprise). Ce type de plancher est donc abordable.

Prix d’un plancher collaborant

Le prix d’un plancher collaborant avec bacs en acier est compris entre 60€ et 70€/m², alors que le plancher collaborant avec poutre en bois ou avec poutre en acier coûte entre 80€ et 100€/m².

Prix d’un plancher prédalle

Un plancher prédalle coûte entre 90€ et 150€/m² (système de levage et main d’œuvre comprise).

Prix d’un plancher dalle pleine ou alvéolaire

Le prix d’un plancher alvéolaire est de l’ordre de ~70€/m2-100€/m2 (hors pose). Ce plancher, utilisé pour les grandes portées, présente l’avantage d’être peu cher et rapide à poser. Cela étant, il nécessite des moyens de levage.

Le béton pour plancher

Besoin de béton pour votre plancher ? Sachez qu’en dehors du béton « standard », il existe des produits spéciaux présentant des caractéristiques améliorées. Parmi-eux, le béton fibré, autoplaçant ou encore autonivelant peut vous intéresser!

Le béton fibré

beton fibre

Le béton fibré présente une résistance accrue

Lorsque vous construisez votre plancher en béton classique, avec le temps des fissurations apparaissent même si vous avez placé des armatures.

Ces fissurations sont « normales » et pas du inquiétantes seulement il est possible des les éviter en optant pour du béton fibré.

Le béton fibré est un béton classique auquel on a rajouté des fibres végétales, plastiques ou métalliques. Ces fibres vont servir d’armatures à petite échelle dans toutes les directions et vont donc participer à la bonne tenue du béton.

Le béton autoplaçant (BAP)

beton autoplacant vibration

Le béton autoplaçant est très fluide. Il n’a pas besoin d’être vibré !

Le béton autoplaçant est un béton dont la mise en œuvre est simplifiée.

Plus besoin d’outils de vibration, ce béton se met en place de façon homogène dans les volumes les plus complexes grâce à l’introduction de superplastifiants dans sa formulation.

Le béton autonivelant (BAN)

La seule différence entre les bétons autonivelant et les bétons autoplaçants sont leur destination.

En effet, les BAN sont utilisées pour couler des dalles ou des éléments horizontaux alors que les béton autoplaçants sont utilisés pour couler des éléments verticaux.

Laisser un commentaire