Profondeur de fondation d’un mur de cloture

La fondation d’un mur de clôture est importante pour stabiliser l’ouvrage.
Obtenez la profondeur de fondation du mur de clôture !

Rate this post
Pas de commentaire

Profondeur de fondation du mur de clôture

La fondation du mur de clôture est utilisée pour stabiliser l’ouvrage.

Elle se présente sous forme d’une semelle en béton, située en dessous du mur.

Et sa profondeur ?

La profondeur de la fondation du mur de clôture varie de quelques ~15 à 30 cm.

Comme vous pouvez le constater, la profondeur n’est pas « fixe », puisqu’elle dépend de la hauteur du mur, et de la qualité du sol.

Hauteur du mur (m) Profondeur de la fondation (cm) Ferraillage semelle
1,5 m 15-20 cm minimum 3 barres
1,5 à 2m 25-30 cm 6 barres

Voyons plus en détail les profondeurs de fondations :

La profondeur de fondation d’un mur de clôture de 1,5 mètre ou inférieur

Un petit mur peut être ferraillé avec une semelle 3 barres.

Compte tenu de la hauteur du ferraillage (~7 à 10 cm), une profondeur de ~15 cm suffit pour bien enrober le ferraillage.

La profondeur de fondation d’un mur de clôture de plus de 1,5 mètres de hauteur

Pour un mur ayant une taille supérieure à 1,5 mètres, on privilégie une semelle filante de 6 barres, qui est plus haute que la précédente.

En prenant en compte la hauteur de la semelle, vous aurez besoin d’une fondation de ~25 cm environ.

Profondeur de fondation d’un mur de clôture : quelques recommandations !

Avant de vous lancer dans la construction d’une semelle de fondation, voici quelques recommandations générales :

  1. Faites un sondage préalable, pour voir ou se trouve le sol sain ;
  2. Si le sol est « mauvais », ca ne « sert à rien » de mettre une profondeur de ~40 cm ou plus.
    Mieux vaut augmenter la largeur de la fondation (pour stabiliser l’ouvrage) plutôt que de rajouter du poids/de la profondeur.
  3. Prenez garde aux limites de propriété ! La fondation ne doit pas empiéter sur le terrain du voisin.
    Si vous augmentez la largeur de fondation, vous pourrez toujours légèrement excentrer le mur sur la fondation, pour ne pas être chez le voisin.
  4. Lorsque vous construisez un mur, veillez à mettre en place des « joints de dilatation » pour « couper le mur » à intervalle régulier.
    En effet, si vous construisez un mur qui est très « long », vous vous retrouverez avec une longueur de fondation importante, et vous pouvez être sur que votre ouvrage va casser !

Si vous souhaitez confier la construction d’un mur à un professionnel, n’hésitez pas à renseigner le champ ci-dessous.

Ainsi, vous obtiendrez un devis de chiffrage. Cela vous permettra d’avoir un estimé des prix, et d’avoir une base de négociation, avant de sélectionner le professionnel de votre choix.

Laisser un commentaire