Le radier de piscine: une dalle située au fond du bassin!

Le radier de piscine est la dalle située au fond du bassin.
Il supporte des pressions allant jusqu’à 2 tonnes du m2.
C’est pourquoi, il doit être correctement conçu !
Découvrez comment réaliser un radier de piscine !

Le radier : une dalle en béton situé au fond de la piscine

Le radier de piscine désigne la dalle en béton située au fond du bassin.

C’est l’un des premiers élément que l’on construit après avoir terrassé le sol.

Nous allons vous expliquer comment construire un radier de piscine.

Construire un radier de piscine : les 6 points !

Voici 6 points qui vous aideront dans la construction d’un radier de piscine :

#1 : Les dimensions : la surface de la piscine… avec une marge !

La dalle de piscine mesure:

Dalle de piscine = dimension de la piscine + largeur du mur + marge supplémentaire

On prend généralement une marge de ~30 à 50 cm après le mur.

Avec une telle marge, vous serez sécurisé, et vous pourrez gérer tous les branchements (aspiration, refoulement) qui se situent entre la paroi et la terre.

Vous pourrez également mettre sans encombre les produits d’étanchéité sur l’extérieur de la paroi, sans risquer d’être trop serré.

#2 : Le coffrage : pas obligatoire !

Pour peu que le terrassement ce soit correctement déroulé (sans pierre d’enrochement qui s’arrache, etc.), vous n’aurez pas besoin de mettre de coffrage !

Vous pourrez simplement couler la dalle en béton sur toute la surface ! Tout en sachant que les extrémités en terre n’absorberont pas le béton.

Cette méthode permet de s’affranchir de la pose du coffrage (et des frais de main d’œuvre inhérents). Néanmoins, elle requiert plus de béton, ce qui augmente ce poste de coût.

Dès lors, il s’agit de faire un arbitrage entre « coût du béton » vs. « temps de coffrage ».

Après, lorsque vous souhaitez optimiser la quantité de béton, vous pouvez installer un coffrage traditionnel.

Pour cela, vous pouvez :

  • Utiliser un bois 8-18, autrement dit 8 cm de large pour 17,5 cm de haut. Ce bois retiendra aisément votre béton.
  • Implanter des petits étais ou un bout de chevron, pour que le madrier ne recule pas ! De cette façon, le coffrage contiendra la poussée du béton.

#3 : Le hérissonnage : comme une dalle en béton !

Le hérissonnage dépend de la nature du terrain.

  • Terrain très sain : vous pouvez vous passer de calcaire ! On peut couler le béton à même le sol ;
  • Terrain sain : vous pouvez faire un petit rajout de calcaire. Généralement une couche de ~5 cm suffit. Elle sert juste à dresser la surface sous le béton, pour combler les petites irrégularités de sol ;
  • Terrain « litigieux » : il va falloir descendre pour entreprendre des opérations de remblaiement. On remblaiera de la même façon qu’avec une dalle traditionnelle, c’est-à-dire, avec des grosses granulométries en fond de fouille, puis une granulométrie décroissante au fur et à mesure que l’on monte. Le compactage des couches de calcaire peuvent être plus subtiles…Car il faudra descendre l’outillage (cylindre…) au fond de l’excavation !

#4 : Le polyane : pas nécessaire !

Généralement, on ne met pas de polyane.

Néanmoins, on peut en utiliser en fonction du béton utilisé … Non pas pour éviter les infiltrations d’eau par-dessous, mais pour retenir l’eau du béton !

C’est le cas pour les bétons fluides, ou lorsqu’on travaille avec un hélicoptère !

Dans ce cas, le sol peut très vite absorber l’eau du béton… Alors autant mettre un film étanche pour limiter les « fuites » d’eau.

#5 : Le ferraillage : conformez-vous à l’étude béton armé !

Le radier de piscine peut être ferraillé de diverses façons.

Communément, on peut mettre deux épaisseurs de ferraillages superposés.

Le ferraillage utilisé est un treillis de structure. On peut l’envisager en épaisseur 6 mm, qui est un « passe partout ».

Le ferraillage est positionné sur des petites cales pour éviter qu’il ne touche le sol. Cela étant, on peut aussi couler une première couche de béton, relever le treillis, puis couler la deuxième épaisseur de béton.

Pour maintenir la distance entre les deux couches d’aciers, vous pouvez utiliser un chaînage triangulaire. Lorsqu’on le pose sur la première couche, il maintient la deuxième couche à la bonne hauteur.

Au-delà du treillis soudé, vous pouvez être amené à installer des renforts spéciaux (ferraillage escalier, etc.).

On veillera également à mettre les attentes en bonne position !

#6 : L’épaisseur de la dalle de piscine : jusqu’à 40 cm !

Le radier de piscine supporte des grosses contraintes. En effet, l’eau exerce une pression qui s’étend de ~1 à 2 tonnes au m2 selon la hauteur d’eau.

Dès lors, la dalle de piscine doit être dimensionnée en conséquence.

Pour cela, on prévoit une épaisseur allant de quelques ~25 cm à plus de 40 cm !

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire