Ragréage fibré : comment faire? A quel prix ?

Le ragréage fait partie des travaux très courant car autant utile tant en rénovation qu’en construction neuve.
Cet article vous présente le ragréage fibré.
Tout savoir sur le prix et la pose d’un ragréage fibré !

Rate this post
Pas de commentaire

Quelques mots sur le ragréage …

ragréage sol

Tout d’abord rappelons ce qu’est un ragréage et à quoi il sert.

Le ragréage est une couche de mortier (mélange de ciment, d’eau et de sable) servant à corriger les défauts d’un sol.

En effet, juste avant la pose d’un revêtement de sol vous pouvez vous apercevoir que la surface qui va être recouverte n’est pas parfaitement lisse.

Les défauts (creux, bosses) pouvant être corrigés grâce à un ragréage « basique » ne doivent pas être trop prononcés, sinon il faut envisager la mise en place d’une chape pour rendre le sol plan.

Heureusement, tous comme de nombreux domaines, le BTP évolue et ses matériaux aussi.
Aujourd’hui, il existe des produits permettant de faire un ragréage sur une épaisseur plus importante que les mortiers classiques. Or, comme cette épaisseur est importante, les chercheurs ont inséré des fibres multidirectionnelles dans le matériau. C’est le principe du ragréage fibré.

Des sociétés de maçonnerie établissent un chiffrage gratuit de vos travaux. Le devis maçon est gratuit et non engageant. Alors, qu’attendez-vous ?

Le ragréage fibré : un ragréage amélioré !

Le ragréage fibré est une couche de mortier contenant des fibres métalliques, céramiques ou minérales.

Ces fibres se répartissent dans toutes les directions, et renforcent le mortier.

Quand utilise-t-on un ragréage fibré ?

Le ragréage fibré s’utilise sur divers chantiers, notamment en rénovation.

En particulier, on l’utilise lorsque le support d’origine est un peu « faible ».

Par exemple : un plancher en bois que l’on souhaite carreler ou un sol fissuré.

En outre, le ragréage peut s’appliquer sur une épaisseur plus conséquente qu’un ragréage « classique »; donc il est capable de rattraper des défauts de sol plus prononcés.

Les sols pouvant être ragrées par un ragréage fibré

Le ragréage fibré s’applique sur différents supports : ciment, béton, carrelage, parquet en bois.

En somme, l’ensemble des sols rigides peuvent être ragréés pour poser un nouveau revêtement. En rénovation, le ragréage est très mis en œuvre pour rattraper tous les défauts d’un ancien sol sans tout casser.

Commentaire :  pour en savoir plus sur les sols pouvant être ragrées avec un ragréage fibré, reportez-vous aux indications fabricant figurant sur un sac de ragréage fibré.

Comment faire un ragréage fibré ?

Un ragréage fibré se pose de façon analogue à un ragréage « traditionnel ».
En effet, les fibres qu’il contient ne nécessitent pas de « manutention » supplémentaire.

Voici les grandes étapes « classiques » pour faire un ragréage (donné à titre indicatif):

  1. Observer l’état du sol et mesurer la profondeur ou la hauteur des imperfections à effacer;
    Cette étape vous guidera dans le choix du produit à acheter.
  2. Nettoyer le sol et vérifier qu’il ne soit pas humide, huileux ou gras;
  3. Poser un primaire d’accrochage sur la surface propre ;
  4. Réaliser le mélange du produit de ragréage, conformément aux indications du sac (s’il y en a);
  5. Appliquer le ragréage fibré sur une épaisseur. Répartir l’enduit de ragréage avec une lisseuse;
  6. Respecter le temps de séchage avant de marcher sur le sol ou d’y poser un revêtement

Quelques spécificités pour un ragréage sur un plancher en bois

Pour un ragréage sur un plancher en bois, on veillera à :

  • Bien consolider le sol en fixant les lames défectueuses;
  • Enlever les plinthes tout autour de la pièce;
  • Boucher les trous et fissures;
  • Mettre en place une bande périphérique, en contour de pièce;

Commentaire : ces étapes paraissent simples à mettre en œuvre mais sachez tout de même que cela peut prendre du temps; surtout si la surface à ragréer est supérieure à 20m².

Prix d’un ragréage fibré

Le ragréage fibré se présente sous la forme de sac de 25kg ou de 30kg, qu’il faut mélanger à des doses spécifiques d’eau.

Un sac de ragréage fibré de 30kg coûte en moyenne ~30€, sachant que chacun à un rendement différent mais qu’il s’agit environ de 1,5kg par m² et par mm d’épaisseur.

Commentaire : Le ragréage fibré est assez cher comparativement à un mortier traditionnel. D’autant que faire un ragréage peut être chronophage; donc pour peu que vous fassiez appel à un professionnel, le coût de la main d’oeuvre peut vite chiffrer…

Exemple de prix d’un ragréage fibré en autoconstruction

Prenons l’exemple d’une pièce de 20m² à ragréer sur 20mm.

Le prix du ragréage au m2 est de ~30 €/m2.

Le détail du calcul de ragréage

Le rendement d’un sac est de 1,5 kg/m²/mm. Appliqué sur une surface de 20m2, il faudra donc ~1,5 kg/m²/mm x 20 mm x 20m² = 600 kg de ragréage fibré. Soit, 20 sacs de 30 kg, ce qui représente un coût de 600€ en fournitures.

Bilan : le ragréage fibré est donc cher et « physique » à mettre en place, car il faut utiliser 600kg de ragréage pour 20m2 seulement.

Trouver une entreprise pour faire un ragréage fibré

Les entreprises de maçonnerie sont les plus adaptées à ce genre de travaux.

Cela étant, avant de s’engager avec un professionnel, il est recommandé de réaliser une « mini étude de marché » des entreprises qui pourraient faire vos travaux.

Ce petit aperçu des différents tarifs et méthodes de travail vous permettra de choisir la bonne entreprise, celle qui vous garantira le meilleur rapport qualité/prix et vous évitera les ennuis des travaux compliqués.

Pour recevoir un devis gratuit émanant d’un maçon de confiance, n’hésitez pas à compléter le formulaire ci-bas.

Laisser un commentaire