Ragréage d’un sol extérieur en pente : c’est possible ?

Le ragréage est une épaisseur de mortier que l’on coule, dans le but de rattraper des défauts de sol.
Chose méconnue : il est possible de réaliser un ragréage sur un sol extérieur en pente.
Mais comment faire ? On vous explique !

Rate this post
Pas de commentaire

Le ragréage : une épaisseur pour corriger les défauts de sol

Le ragréage est une fine couche de mortier que l’on dispose sur une dalle béton pour corriger les défaut de sol.

Plus spécifiquement, on utilise un ragréage :

  • Pour avoir un sol fini bien lisse.
  • Pour parfaire le sol, avant d’y poser un revêtement de sol extérieur (ex: carrelage)

La couche de ragréage se compose de sable, de ciment, d’eau, et d’éventuels adjuvants.

Faire un ragréage sur un sol extérieur en pente : c’est possible ?

Oui ! Il est tout à fait possible de faire un ragréage sur un sol extérieur en pente.

Toutefois, quelques conseils applicatifs s’imposent ! Vous les trouverez ci-dessous.

3 conseils pour faire un ragréage de sol extérieur en pente !

Voici quelques conseils pour réaliser le ragréage d’un sol extérieur en pente :

Conseil #1: utilisez un mortier de ragréage classique

Pour un sol en pente, on ne va pas utiliser un produit de ragréage autolissant.

On utilise plutôt un mortier classique, que l’on va mettre sur une épaisseur de ~1 cm minimum; avec un produit d’accrochage pour favoriser l’adhérence.

Si la déformation du sol est très localisée (ex : petits trous), on peut utiliser uniquement le produit de ragréage sur les petites déformations à reprendre.

Conseil #2 : utilisez un mortier de ragréage adapté à la finition que vous souhaitez

Le ragréage de sol extérieur en pente s’utilise comme revêtement final, ou comme couche d’interposition entre une dalle en béton et un revêtement de sol extérieur.

  • La couche d’interposition : on favorise l’utilisation d’un mortier maigre avant d’appliquer un carrelage (sur une épaisseur de ~6cm);
  • Le sol apparent : on utilise un mortier gras, avec une finition lissée ou talochée. On peut également également appliquer un colorant pour donner la teinte souhaitée.

Conseil #3 : coffrez si besoin

En théorie, en utilisant un mortier « classique » sur une faible épaisseur, on arrive à bien maîtriser les arrêtes, sans coffrage.

Toutefois, au besoin, vous pouvez utiliser un coffrage périphérique pour contenir votre mortier pendant toute la durée de séchage.

Trouver une entreprise pour faire un ragréage sur un sol extérieur en pente

Pour faire un ragréage sur un sol extérieur en pente, vous pouvez demander l’appui d’une entreprise de maçonnerie, dont c’est la compétence.

Avant de signer avec un maçon, n’hésitez pas à établir au moins trois chiffrages gratuits !

C’est un bon moyen pour avoir une base comparative de prix, avant de s’engager avec un professionnel compétent.

Laisser un commentaire